Weequay

L'espèce Weequay est native de Sriluur. Ils sont les grands ennemis des Houks et servent les Hutts avec zèle.

Natifs de la planète désertique de Sriluur, les Weequays étaient particulièrement rudes, très musclés, et à la peau tannée par les vents chauds de leur planète. La couleur de leur épiderme variait du noir au brun, indépendamment de leur sexe. La différence résidait dans le comportement vis-à-vis de la planète et du travail : seuls les mâles pouvaient quitter Sriluur pour d'autres contrées. Ils étaient autorisés à porter des tresses, dont chaque perle, reliée sur les fins cheveux, représentait une année de plus écoulée loin de leurs foyers ; quant aux femelles, elles avaient le crâne nu et n'étaient pas autorisées à quitter la planète - ce qui n'empêchait pas certaines de s'aventurer dans le secteur et bien au-delà. Les mâles s'engageaient le plus souvent auprès des gastéropodes de l'Empire Criminel Hutt, le Traité de Vontor ayant fait des Hutts leurs seuls maîtres. Rares étaient les mâles à avoir trouvé un emploi convenable et éloigné du monde criminel...

La peau des Weequays était particulièrement résistante : héritage des attaques climatiques, elle protégeait du soleil, bien que laissant souvent apparaître le squelette à sa surface. Son épaisseur lui permettait d'éloigner une quantité non négligeable de rayons solaires, souvent mortels pour d'autres espèces. Pour preuve de la résistance, un Weequay pouvait survivre à plusieurs tirs de blaster éloignés, mais une fois à courte portée, la peau se consumait rapidement, laissant une brûlure inguérissable. Les attaques aux couteaux étaient inutiles, mais une vibro-lame avait la capacité de la sectionner. Cette armure naturelle faisait des Weequays de redoutables combattants au corps à corps, d'où leur recrutement en temps que garde du corps.

S'ils parlaient en Sriluurian entre eux, ils ne communiquaient pas devant des étrangers ou leurs patrons. Ils préféraient s'en tenir aux phéromones, un moyen utile de communiquer sans se faire repérer, à condition que d'autres espèces ayant la même capacité ne soient pas dans les parages. Dans ce cas, il était facile pour elles de décrypter les humeurs d'un Weequay, en général ténébreuses et brutales, un mélange de soif de violence, de sang et d'envie de se battre.

Polythéistes, les Weequays adoraient le principal dieu du panthéon, Quay (Weequays signifiant "les Disciples de Quay"), reconnaissable à sa ressemblance avec les natifs, portant un objet sphérique dans une main, l'autre tenant en général un glaive. Quant aux autres dieux, ils étaient adorés sous la forme de totems, et ce à tous les coins de rues. La dévotion était grande parmi le peuple Weequay, lequel était persuadé de voir dans son évolution la digne bénédiction de Quay. L'objet sphérique en question était une boule à laquelle les Weequays devaient demander conseil : à une question, la boule répondait approximativement, les réponses étant, semble-t-il, déjà toutes faites. Les Weequays pensaient que le temps de réponse était dû au fait que Quay devait répondre à d'autres Weequays... ce qui pouvait parfois prendre plusieurs heures ! Cette boule contrôlait aussi la vie quotidienne : si une femelle plaisait à un mâle, il devait demander un conseil à la boule ; si le mâle souhaitait demander la femelle en mariage, il devait consulter la boule, idem pour s'assurer une descendance. Un enfant né sans la bénédiction de Quay était banni de la société, parfois tué, et ses parents pouvaient l'être aussi.

A la religion s'ajoutait le contrôle des clans. Chaque Weequay vivait dans un clan (disrana), lequel ne portait pas de nom, et qui se référait aux temps anciens des premiers nomades de Sriluur. Avant l'arrivée de l'espèce Houk sur la planète, les clans s'étaient livrés une guerre sans merci. Ensuite, il y eut des alliances et des accords tacites de coopération pour lutter contre les envahisseurs, notamment par un service militaire commun au sein de la milice de Dnalvec.

Parmi les Weequays célèbres, citons tout d'abord ceux qui servirent au sein du Palais de Jabba le Hutt : Ak-Buz, capitaine du vaisseau de la barge de luxe du Hutt - le Khetanna -, Pagetti Rook, qui poussa Luke Skywalker vers le Sarlacc lors de la Bataille de Carkoon ou Ak-rev, joueur de tambour pour le Max Rebo Band et garde. Ensuite, citons ceux qui servirent au sein de l'Ordre Jedi : Kossex, les Maîtres Jedi Sev, dont le Padawan était Joc Sah, Que-Mars Redath-Gom, mort lors de la Bataille de Geonosis, et Sora Bulq, qui sombra dans le Côté Obscur sous l'influence du Comte Dooku. Enfin, Adazian Liebke de l'Alliance Rebelle ou encore Baladdok, qui fut assassiné par Jango Fett pour le sacrifice d'un Ronto.

Articles en rapport

Quay
Quay
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Hutt
Hutt
Espèces
Sriluur
Sriluur
Planètes
Weequay
Weequay
Espèces