Reconquête de la Bordure

A peine l'Empire Galactique proclamé, la reconquête de la Bordure fut entamée. Cibles principales : les bastions des Séparatistes, les esclavagistes et les pirates. Afficher le sommaire

Bien que les principaux leaders de la Confédération des Systèmes Indépendants furent assassinés lors de la Mission sur Mustafar, menée par l'Apprenti Sith Darth Vader, l'Empire Galactique, né après la Proclamation de l'Ordre Nouveau, n'en avait pas fini avec leurs nombreux bastions disséminés dans la Bordure Extérieure. Ces menaces, sur les arrières impériaux, allaient donc affronter la puissante machine de guerre issue de la Grande Armée de la République dès l'année 19 avant la Bataille de Yavin.

Offensive de Ciutric

La campagne commença dans ce qui sera plus tard connu sous le nom d'Hégémonie Ciutric. A l'époque, les Séparatistes, chassés de leurs bastions de Muunilinst par le Général Jedi Obi-Wan Kenobi et de Mygeeto par les troupes aux ordres du Maître Jedi Ki-Adi-Mundi - tué au cours de l'Ordre 66 -, étaient parvenus à se regrouper à Celanon et Serenno - planète natale du Comte Dooku - et à passer une alliance avec des groupes de pirates et les esclavagistes Thalassian. De leur côté, les Impériaux, commandés par l'Amiral Terrinald Screed et le Général Hurst Romodi, firent route depuis le bastion d'Axxila. Le premier affrontement survint à Vinsoth, puis Binquaros. Là, Screed laissa son collègue s'occuper du siège pendant qu'il chassait les Séparatistes jusqu'à Bimmiel, en orbite de laquelle il anéantit leur flotte.

Cependant, les forces impériales privées de leur flotte devinrent une proie facile sur Binquaros. Des mercenaires recrutés avec les derniers crédits séparatistes parvinrent à lever le siège, tandis qu'une flotte pirate attaquait les arrières de Screed à Botajef. Les forces encore valides parvinrent à s'enfuir mais furent trahies. Screed et Romodi rattrapèrent les fuyards à Vardoss et les anéantirent. Ce Quadrant de la Galaxie tombait entre les mains impériales.

L'insurrection Sy Myrthian

Si les Sièges de la Bordure Extérieure s'étaient attaqués aux bastions de ce quadrant, ils n'avaient pourtant pas mis à mal les armées séparatistes de la région. Sous la direction du Sy Myrthian Toonbuck Toora, l'offensive à l'encontre de l'Empire fut déclenchée. Celui-ci déploya la 12ème Armée de Secteur commandée par l'Amiral Adar Tallon - à la tête du Croiseur de Combat Praetor Battalion - et le Général Jan Dodonna, depuis Charros, s'attaquant aux bastions de la Techno Union de Diado et Metalorn. Sy Myrth fut ensuite assiégée par Dodonna, tandis que Tallon s'occupait, depuis son croiseur Battalion, de traquer le vaisseau-amiral de Toora, le Defiance's Banner.

En orbite de Trasemene, la flotte séparatiste fut anéantie par les batteries du puissant croiseur impérial, et les rares survivants se replièrent au nord de l'Espace Hutt, avec pour conséquence sa saisie par l'Empire et l'exécution des rescapés. Neimoidiens arrêtés pour rébellion Neimoidiens arrêtés pour rébellion

La Campagne des Cinq Voiles

La Fédération du Commerce avait, en -19, accepté de signer un traité, par le biais de son Viceroi Sentepeth Findos, avec l'Empire Galactique concernant la fin de la guerre, mais surtout la nationalisation de leurs richesses. Rares furent les Neimoidiens à s'y opposer. La seule exception fut le Vizir des Douanes Marath Vooroo, lequel rassembla les derniers éléments de la flotte de la Fédération et des nouveaux droïdes sur le monde d'Enarc. L'Empire Galactique, de son côté, envoya le futur Grand Amiral Octavian Grant mener l'assaut. Vooroo, n'ayant aucun cadre militaire capable de l'aider à se défendre, fut rapidement submergé. Sa flotte fut détruite, tout d'abord, en orbite de Farstine, puis les éléments restants le long de la Passe des Cinq Voiles. Le Vizir des Douanes fut capturé dans la Nébuleuse du Crochet, et probablement exécuté par la suite.

La Campagne de Listehol

De son côté, l'Amiral Wullf Yularen, associé au Capitaine Bannidge Holt, lancèrent la chasse aux pirates Sikurdiens et aux esclavagistes Tervigs et Zygerriens, lesquels menaçaient le Secteur Corporatif d'un raid géant sur les planètes contrôlées par la Corporate Sector Authority. Le CSA, allié à Palpatine, donna le contrôle de ses vaisseaux à Yularen, auxquels il fallait ajouter de jeunes escadrons de Chasseurs TIE transportés à bord de Star Destroyer Venator. La première phase fut entamée avec les sièges des planètes Sagma et Sikurd, puis avec la prise de Zygerria. Là, les esclavagistes négocièrent une paix séparée avec le conseiller impérial venu accepter leur reddition. La planète fut ensuite utilisée pour opérer des raids vers Tervissis, laquelle ne serait prise que six ans plus tard...

Vaisseau pirate pourchassé par la Marine Impériale Vaisseau pirate pourchassé par la Marine Impériale

La Crise Noolienne

Seule campagne de -18 de la Reconquête, elle s'opéra cette fois-ci dans le secteur d'Ando. Les Aqualish, qui possédaient le Cartel des Hyper-Communications rattaché à la Confédération des Systèmes Indépendants, lancèrent une série de raids contre les arrières impériaux, notamment contre les bases de ravitaillement. Le Capitaine Par Lankin fut dépêché sur place après qu'ils avaient capturé les planètes Galboron et Nooli et quand les mondes de l'Espace Bothan furent soudain menacés. Sur la première planète, Lankin y anéantit les forces ennemies.

L'Opération dans les Frontières Ouest

Dernière phase de la Reconquête ayant eu lieu en -17, l'Opération dans les Frontières Ouest marqua définitivement l'imaginaire impérial, par le biais notamment de nombreux holodrames de propagande, comme La Charge de la Nébuleuse de la Plume ou Les Canons de Kelrodo-Ai. Considérée comme l'une des plus importantes concentration d'éléments militaires depuis la fin de la Guerre des Clones et ce jusqu'à l'éclatement de la Guerre Civile Galactique, elle avait pour but de chasser définitivement les éléments autrefois dirigés par le Commandant Suprême des Séparatistes, Grievous, et retranchés sur le monde de Bomis Koori, bastion de l'Alliance Corporative des Koorivar, située sur la Voie Commerciale Corellienne.

L'Empereur Palpatine nomma Wilhuff Tarkin, nommé Moff après la Proclamation de l'Ordre Nouveau, responsable de l'opération. On lui adjoignit Screed, Holt - lequel sera tué au cours des combats - et Romodi - sévèrement blessé sur Bryndar par une embuscade de pirates Iska. Un pilote du nom de Shea Hublin s'illustra également au cours des combats et devint plus tard l'une des effigies des affiches de propagande. Depuis Eriadu, les forces impériales se séparèrent en deux groupes : l'un devant prendre le bastion susmentionné, l'autre le monde d'Ogoth Tiir. Les combats sans pitié firent de nombreuses victimes dans les rangs des Impériaux, mais rien ne pouvait enrayer la terrible machine de guerre.

A Fanha, Screed et le jeune Hublin vengèrent Romodi en exterminant ses attaquants, poussant jusqu'à Tosste où les mercenaires du seigneur pirate Gunn Cutlax, qui s'était allié avec les Séparatistes contre l'Empire, furent défaits. Cutlax parvint toutefois à s'échapper et à rejoindre Ogoth Tiir, où il retrouva le Général Aqualish Kendu Ultho. La planète fut donc assiégée et tous deux furent tués, leurs forces capturées et probablement exécutées.

Epilogue

Alors que l'année -17 touchait à sa fin, les dernières forces du mouvement Séparatiste étaient annihilées. Si des personnalités locales comme Blox Hatha ou Horn Ambigene tentèrent tant bien que mal de résister, il fallut attendre la Signature du Traité Corellien et la création de l'Alliance Rebelle, quinze années plus tard, pour renouer avec des opérations d'une telle ampleur...

A propos de cet article

Leris
Version Légendes, par Leris.
Dernière mise à jour le 18 novembre 2012.
2 903 lectures.
Corrigé par nos correcteurs.
Signaler une erreur

Articles en rapport

Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Aqualish
Aqualish
Espèces
Hurst Romodi
Hurst Romodi
Personnages