Grant

Octavian Grant.

Grant était un Grand Amiral de l'Empire Galactique originaire du secteur Tapani, qui se retira auprès de la Nouvelle République après avoir rejoint les forces d'Ardus Kaine.

Surnommé "le Dernier des Grands Amiraux", Octavian Grant était une personne aux origines troubles. On ignore tout de sa biographie, mis à part son commandement à la tête de la 20ème Armée de Secteur, le Secteur Tapani - dont il était originaire -, et de celui du Star Destroyer Imperial I Oriflamme, avant sa nomination sur Coruscant au rang de Grand Amiral, en l'an 2 avant la Bataille de Yavin, au cours de la Semaine de Fête du Nouvel An. Ses homologues pensaient qu'il avait péri dans les affrontements qui suivirent la Bataille d'Endor, mais Grant parvint à se réfugier dans le Secteur Tapani. Ce dernier, tout comme le reste de l'Empire Galactique, était en proie au chaos : les Rebelles et les membres du Justice Action Network tentaient de renverser les bureaucrates impériaux, tandis que les pirates pillaient les riches planètes du secteur. Parmi ceux-là se trouvait Reginald Barkbone, qu'il tenta en vain de combattre.

La mort de l'Empereur à Endor précipita le morcellement de l'Empire, et Grant comprit qu'il allait se retrouver sans pouvoir, au contraire des bureaucrates impériaux qui commençaient à monter leurs petits empires personnels, tout en continuant de jurer allégeance à l'Ordre Nouveau. Le Grand Amiral préféra se rapprocher de son semblable bureaucrate, le Grand Moff Ardus Kaine, qui était à la tête du Pentastar Alignment, l'une des formations post-impériales les plus achevées. Néanmoins, deux ans après son ralliement, il prit conscience que l'Empire était perdu et que la seule manière de ne pas finir tué ou exécuté par la Nouvelle République était de se rendre à elle. Après des pourparlers, la Nouvelle République accepta qu'il se retire du service actif et qu'il ne soit pas poursuivi pour les crimes dont il était responsable. En échange, il serait assigné à résidence sur la planète Rathalay, sous la surveillance d'une équipe d'Alpha Blue commandée par Jan Ors.

L'ex-Grand Amiral Grant espéra longtemps pouvoir affronter le Grand Amiral Thrawn afin de mesurer ses propres talents de tacticien, mais la Nouvelle République ne fit jamais appel à ses services.