Bataille de Scarif

Premier conflit majeur de la Guerre Civile Galactique opposant l'Alliance Rebelle à l'Empire Galactique sur Scarif et qui permit aux rebelles de subtiliser les plans de l'Etoile Noire et de fuir vers Tatooine. Afficher le sommaire

A l'issue de l'Opération Fracture, l'Alliance Rebelle avait acquis la certitude que l'Empire Galactique était en train de construire une effroyable super-arme nommée Etoile Noire. Grâce aux informations laissées par l'un de ses principaux ingénieurs, le scientifique Galen Erso, l'Alliance savait également qu'une faille était exploitable pour briser les défenses de cette arme. Mais pour la connaître, il fallait d'abord récupérer les plans de cette arme sans précédent.

Infiltration sur Scarif

L'opération proposée par l'équipe de choc de l'Opération Fracture était ambitieuse. Il s'agissait de se rendre sur la planète impériale de Scarif, siège d'un complexe de sécurité abritant les archives impériales, et d'y subtiliser les plans de la super-arme. Malheureusement, la motivation des soldats se heurta à la tempérance du Haut Commandement de l'Alliance, qui refusa d'engager avec si peu de préparation une guerre ouverte avec l'Empire Galactique. Malgré tout, l'équipe persuadée qu'aucune autre chance de ce type ne se présenterait à eux décida de désobéir aux ordres. Les soldats de l'Opération Fracture, menés par Jyn Erso et Cassian Andor subtilisèrent une navette impériale de la base rebelle de Yavin IV et mirent immédiatement le cap sur Scarif. L'Alliance n'eut pas le temps de les intercepter et ne put qu'observer le départ de ses soldats, avant d'être informée du nom dont ils s'étaient affublés : les Rogue One.

En arrivant à proximité de Scarif, les Rogue One découvrirent un monde forteresse protégé par un bouclier planétaire impénétrable. Ils disposaient cependant de code impériaux valides à bord de la navette volée, ce qui leur permit de traverser le blocus et d'atterrir non loin de la Tout Citadelle qui abritait les archives impériale. L'équipe se scinda en deux : un premier groupe fit diversion en posant de nombreux explosifs pendant que le second, composé de Jyn, Cassian et K-2SO se dirigea vers la citadelle. K-2SO passait inaperçu en raison de sa manufacture impériale, mais Jyn et Cassian durent revêtir des uniformes impériaux pour pénétrer dans la base.

Cassian, Jyn et K-2SO pénètrent camouflés dans la citadelle impériale Cassian, Jyn et K-2SO pénètrent camouflés dans la citadelle impériale

Grâce à la diversion et à ce camouflage, ils parvinrent à accéder sans trop de difficultés jusqu'au secteur où étaient conservées les archives de haute sécurité. Cependant, une fois sur place, K-2SO apprit via la fréquence impériale qu'une flotte rebelle venait d'arriver en orbite et que le bouclier planétaire avait été fermé. Les rebelles comprirent que la fuite avec les plans était désormais compromise. Ils décidèrent alors d'utiliser l'antenne de la Tour Citadelle pour envoyer les plans aux vaisseaux rebelles en orbite. Malheureusement, leur présence non autorisée devint manifeste et des soldats impériaux tentèrent de s'interposer. K-2SO poussa Jyn et Cassian à s'engouffrer dans les archives avant de sceller la seule porte d'accès. Le droïde se retrouva ainsi seul face aux forces impériales, armé d'un simple blaster. Enfermés dans les archives, Jyn et Cassian s'exécutèrent sans perdre de temps, de plus en plus conscient qu'ils avaient franchi le point de non retour.

Transformation en conflit ouvert

La Flotte Rebelle commandée par l'Amiral Raddus avait engagé le combat avec les forces impériales dès qu'elle fut sortie de l'hyperespace à proximité de la planète. Les Escadron Rouge, Escadron Vert, Escadron Bleu et Escadron Gold se déployèrent rapidement et une dizaine de chasseurs tentèrent de forcer le blocus. Seule une poignée parvint à franchir la porte du bouclier avant que celui-ci ne se referme définitivement. Plusieurs chasseurs furent perdus lorsqu'ils vinrent s'écraser contre le bouclier énergétique mais les derniers parvinrent à redresser à temps et à rejoindre le combat spatial qui était en train de s'engager contre les Destroyers Stellaires impériaux et leurs escadrons TIE.

La fermeture du bouclier pendant l'assaut rebelle La fermeture du bouclier pendant l'assaut rebelle

Les quelques appareils qui avaient réussi à passer sous le bouclier vinrent soutenir les rebelles au sol toujours affairés à entretenir la diversion. Avec leurs armements, les X-Wing T65 parvinrent à éliminer les AT-ACT impériaux et à offrir un peu de répis aux soldats. Les pilotes furent cependant contraints de reprendre de l'altitude pour faire face aux Chasseurs TIE engagés depuis la citadelle impériale.

A l'abris des combats dans la navette volée, Bodhi Rook s'affairait à préparer l'extraction du groupe, ou du moins la transmission des plans à la flotte. Malheureusement toute opération était impossible tant que le bouclier demeurait actif. Il demanda via holocom à Baze Malbus et Chirrut Îmwe d'activer un relais sur la plage afin qu'il puisse ouvrir un canal de communication avec le Profundity, le vaisseau amiral rebelle. De son côté, il brava les combats en allant raccorder un cable de communication entre un poste d'émission situé dans la zone de combat et le terminal de la navette. Les deux rebelles Chirrut et Baze se sacrifièrent pour activer le relais, et donnèrent ainsi à Rook quelques instants pour demander à la flotte la destruction du bouclier avant qu'il ne soit lui même tué dans l'explosion de sa navette.

Priorité aux plans

De leur côté, Jyn et Cassian avaient réussi à localiser les plans de l'Etoile Noire parmi les nombreux projets militaires top-secrets entreposés dans les archives. Leur retraite fut coupée par l'irruption du Directeur Orson Krennic et de plusieurs Death Troopers. Jyn parvint à s'enfuir avec les plans vers le sommet de la citadelle pendant que Cassian éliminait les soldats. Krennic parvint cependant à toucher le capitaine rebelle, qui perdit connaissance. L'impérial se précipita à la poursuite de la fugitive pour la retrouver à quelques instants de transmettre les plans via l'antenne relais du complexe. Krennic savoura sa victoire après avoir appris la véritable identité de Jyn, ce qui laissa le temps à Cassian de reprendre ses esprits, de les rejoindre et de tirer à son tour sur le directeur impérial.

Pendant ce temps, en orbite, et quelques instants après avoir reçu le message de Rook, l'Amiral Raddus mit au point une stratégie pour faire sauter le bouclier. Un missionna un escadron pour bombarder un des Destroyer Stellaires avec des torpilles ioniques, ce qui désactiva totalement le bâtiment impérial. Quelques instants plus tard, la Corvette Hammerhead Lightmaker percuta volontairement de plein fouet le destroyer à la dérive, ce qui le fit entrer en collision avec un autre destroyer à proximité. Les deux vaisseaux furent pulvérisés et s'écrasèrent sur la station de contrôle du bouclier, détruisant immédiatement ce dernier. Quasiment aussitôt, Raddus reçut la transmission des plans depuis l'antenne de la citadelle. Les rebelles sentaient déjà le doux parfum de la victoire...

Les deux destroyer stellaires se percutent avant de briser le bouclier planétaire Les deux destroyer stellaires se percutent avant de briser le bouclier planétaire

Passage de témoin

Il suffit de quelques instants pour que la situation ne se dégrade totalement. Dès la réception des plans, les rebelles virent se dessiner pour la première fois dans l'espace la super-arme contre laquelle il se battaient. L'Etoile Noire venait en effet de sortir de l'hyperespace et s'était positionnée à bonne distance de Scarif.

L'Etoile Noire apparaît dans le ciel de Scarif L'Etoile Noire apparaît dans le ciel de Scarif

Quelques instants plus tard, le Grand Moff Wilhuff Tarkin ordonna la mise à feu et la station de combat projetta un puissant rayon laser sur la planète. Le tir n'était pas assez puissant pour pulvériser la planète, mais il frappa de plein fouet la surface provoqua un gigantesque mouvement de terrain. La citadelle impériale et toutes les troupes au sol, incluant les derniers membres de Rogue One, furent anéanties dans le tsunami de feu qui se propagea autour du lieu d'impact.

Depuis l'espace, la flotte rebelle horrifiée commença son saut en hyperespace mais une bonne partie de la flotte fut bloquée par l'arrivée du Devastator, le vaisseau personnel du Seigneur Noir Darth Vader. Le destroyer stellaire détruisit en quelques instants plusieurs vaisseaux capitaux rebelles avant d'immobiliser le Profundity. Le Seigneur Noir aborda le vaisseau rebelle avec hâte, déterminé à récupérer les plans volés. Le Sith déchaîna sa haine contre les soldats rebelles qui tentaient d'endiguer sa progression. Les plans furent transmis de justesse à bord du Tantive IV, une corvette CR90 amarrée au vaisseau amiral rebelle, qui se détacha juste avant que Vader ne puisse l'aborder.

A bord du Tantive IV, la princesse Leia Organa d'Alderaan se vit remettre les précieux plans, dont la récupération avait coûté la vie de tant d'hommes et de femmes. Il ne restait qu'une chose à faire, fuir au plus vite les forces impériales et livrer les plans à l'Alliance.

A propos de cet article

Benson800
Version Canon, par Benson800.
Dernière mise à jour le 9 mars 2017.
951 lectures.
Pas encore corrigé par nos correcteurs.
Signaler une erreur

Articles en rapport

Orson Krennic
Orson Krennic
Personnages
K-2SO
K-2SO
Droïdes
Scarif
Scarif
Planètes
Raddus
Raddus
Personnages
Rogue One
Rogue One
Organisations