Chevalier Sith

Sabre Sith.

En raison de la faible empreinte qu'il a su laisser dans l'Histoire, le titre de Chevalier Sith suscite plus d'interrogations qu'autre chose...

Du temps de la toute-puissance de l'Ordre de Mecrosa - en d'autres termes : avant le Nettoyage des Neuf Maisons -, les nobles de la Maison Mecetti qui lui étaient affiliés, Sith de leur état, étaient en fait autant Chevaliers que Sith... Était-ce-là une origine avérée du titre de Chevalier Sith ? La rumeur aurait voulu en effet que les Apprentis Sith puissent évoluer vers ce rang, leur entraînement une fois achevé.

Sous l'Empire Sith de Revan, l'Apprenti Sith Darth Voren était encadré par l'un des Chevaliers Sith sous le commandement direct du Seigneur Noir - chose qui semblerait confirmer les on-dit précédemment cités. Quand les années qui suivirent le Traité de Coruscant, le Maître Jedi Ngani Zho refit surface - alors qu'on le croyait perdu à jamais dans l'Espace Sith ! -, l'Empire Sith Ressuscité envoya à son tour sur ses traces quelques uns de ses plus menaçants chevaliers... Il s'agissait d'anciens Chevaliers Jedi, capturés par Darth Mekhis pendant la Grande Guerre Galactique. On leur avait donné comme options soit de basculer du Côté Obscur, soit de servir à la création de nouvelles et diaboliques machines des Sith. Les Chevaliers Sith étaient ceux qui avaient fait le second choix... Il ne restait pour ainsi dire rien de ce qu'ils avaient été avant. Ce n'étaient plus qu'un simulacre de Jedi. Cela ne les empêchait pas, pour autant, d'être une menace sérieuse ! Des ennemis d'autant plus dangereux qu'on ne leur connaissait pas vraiment de points faibles. Theron San, le fils du Grand Maître de l'Ordre Jedi Satele Shan, envoyé par la République Galactique retrouver Ngani Zho, l'apprit à ses dépens lorsqu'il eut maille à partir avec des Chevaliers Sith, sur Taris. Il réussit, cependant, à s'enfuir en compagnie de Maître Zho.

Mais à l'époque de la Confrérie des Ténèbres, Qordis et Seviss Vaa prétendaient tous les deux qu'Adeptes et Acolytes de la Sith étaient les alter ego des Chevaliers Jedi, au sein de la hiérarchie interne des Sith. Leur témoignage corroborerait donc l'idée que le rang de Chevalier Sith était manifestement tombé dans l'obsolescence. La Règle des Deux : « un Maître, un Apprenti » l'ignora d'ailleurs superbement ; du reste il est peu concevable dans ces conditions que le Nouvel Ordre Sith ait réactivé une position pareille...

La Tribu Perdue des Sith, en revanche, parce qu'elle s'était tenue à l'écart du reste de la Galaxie pendant de nombreux millénaires, n'avait pas été atteinte par une quelconque évolution philosophique de l'Ordre Sith ; fidèle à ses racines lointaines, elle maintint en l'état le rang de Chevalier, sous l'appellation de Sabre Sith. Ce fut en 4975 avant la Bataille de Yavin, soit un quart de siècle après l'arrivée des Sith sur Kesh, que le Haut Seigneur Jariad Korsin présenta au Grand Seigneur les tout premiers Sabres. En dépit de leur participation à un coup d'état manqué peu de temps après, il fut décidé de maintenir cette chevalerie Sith...

Note : L'image présentée en début de cette fiche est tirée d'un dessin de Chevalier Sith, conçu en phase préparatoire de la prélogie Star Wars.

Articles en rapport

Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations