Sbires de la Sith

Les Sbires de la Sith étaient les précurseurs des Mains de l'Empereur et le plus faible échelon auquel pouvait prétendre un membre de la Sith

Je suis au service de mon Maître !
_Darth Maul

De tous les rangs qu'il avait institués pour son Ordre Secret, celui de Main de l'Empereur fut le plus apprécié des Seigneurs Noirs postérieurs à Palpatine. Mais Darth Sidious n'avait rien inventé : il n'avait fait que réhabiliter une vieille position de la Sith, tombée dans l'obsolescence après que Darth Bane ait édicté la Règle des Deux. A compter de ce moment, ce titre fut plus ou moins identifié à celui d'Apprenti Sith.

Les Sbires de la Sith étaient des armes vivantes ; ils ne doivent pas être confondus avec les Sbires du Côté Obscur, terme péjoratif parfois utilisé pour désigner les disciples de l'Empereur. Sortes d'Avatars du Côté Obscur, ils ne vivaient que pour exécuter les ordres qu'ils recevaient de leurs Maîtres Sith. Ils mouraient s'ils n'étaient pas capables d'accomplir leur mission, et ils n'hésitaient pas à se sacrifier eux-mêmes - en essayant d'emporter leurs ennemis avec eux -, afin de rejoindre victorieux le Chaos grâce à une fin violente. Un Sbire de la Sith qui savait survivre suffisamment longtemps au service de son « propriétaire » pouvait obtenir le droit de devenir lui-même un Seigneur Sith. Ainsi, Darth Maul et Darth Vader, bien que s'étant parés du titre de Seigneur Noir, occupèrent tous les deux ce poste - celui-ci ayant , peut-être ?, inspiré la fameuse place d'Exécuteur du Côté Obscur, au rôle si ambigu.

Pullulant à l'époque de l'Ancien Empire Sith - lorsque les Sith connaissaient leur Âge d'Or -, ces hommes de main d'un genre un peu particulier eurent tendance à se raréfier au fil du temps, pour quasiment disparaître au moment où la création de l'Alliance Rebelle donnait le coup d'envoi de la Guerre Civile Galactique. Leur réapparition en force, retardée par l'émergence du Nouvel Ordre Jedi de Luke Skywalker, se produisit quand Darth Krayt présida à la fondation du Nouvel Ordre Sith, et leur existence se retrouva alors légitimée par la Règle de l'Unité. Force de frappe non négligeable - vraisemblablement fondue avec celle des Adeptes, et surtout avec celle des Acolytes de la Sith -, ils furent encadrés par un chef militaire : le Nagai Darth Nihl, Poing de Darth Krayt. Sous son commandement, ils participèrent à la Guerre Sitho-Impériale avant de se livrer au Massacre du Grand Temple Jedi d'Ossus.

Le titre de Sbire Sith fut décerné, à tort, à des serviteurs des Maîtres Sith qui, s'ils étaient des adversaires redoutables, n'en maîtrisaient pas la Force pour autant... Initiés de façon poussée aux arcanes du Côté Obscur de la Force, les vrais Sbires de la Sith avaient l'honneur de recevoir une formation Sith. Drapés dans leurs robes sombres, beaucoup choisissaient de prouver leur soumission en se tatouant le corps de symboles rituels en rouge et en noir. Les moins puissants avaient à peine conscience de l'étendue de leur potentiel. Ceux qui avaient un niveau légèrement supérieur étaient pour leur part des guerriers accomplis, qui s'étaient choisis leurs propres armes de prédilection - le Double Sabrelaser de Darth Maul en est un assez bon exemple. Enfin, les plus noirs et brutaux de cette engeance étaient autorisés à accéder à de la technologie Sith supérieure, telle que la Sonde d'Espionnage Sith ou l'Infiltrator Sith.

A propos de cet article

Dark Devaster
Version Légendes, par Dark Devaster.
Dernière mise à jour le 30 novembre 2007.
4 389 lectures.
Corrigé par nos correcteurs.
Signaler une erreur

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Darth Nihl
Darth Nihl
Personnages
Sith
Sith
Organisations
Darth
Darth
Cultures