Responsable des Homoncules

Le Responsable des Homoncules était un Adepte du Côté Obscur en charge de la protection des corps clonés de l'Empereur Palpatine.

Comme Darth Sidious aspirait à concrétiser son incroyable projet de régner éternellement en changeant de corps chaque fois que le besoin s'en faisait sentir, ses clones - en fait des Homoncules, puisqu'ils étaient des êtres humains créés par l'alchimie - avaient du même coup une place prépondérante dans la mise en place de sa future Théocratie du Côté Obscur.
Il y avait naturellement plusieurs scientifiques impliqués dans les opérations menées au sein de ses installations de clonage : le Médecin de l'Empereur, probablement Sigit Ranth... La loyauté de ces subalternes était pourtant vacillante : soudoyés par Carnor Jax et ses conjurés, ils allaient en effet précipiter la Mort de l'Empereur en sabotant leur travail.

Il fallait donc protéger les clones. Mais à qui faire confiance ? Les Imperial Sovereign Protectors étaient certes considérés comme des « outils » parfaitement fiables, mais ce n'était pas suffisant. En fait, Palpatine n'avait confiance qu'en lui-même en fin de compte, ce qui n'avait rien d'étonnant. Ne pouvant pas tout faire lui-même - et n'en ayant probablement pas envie de toute façon -, la solution était donc de confier cette tâche de surveillance à l'une des « extensions de sa volonté » : un Adepte du Côté Obscur parmi ceux dont il avait fait ses pantins, en leur confiant une portion de ses pouvoirs pour finalement pouvoir augmenter ces derniers. L'Elite du Côté Obscur était néanmoins destinée à jouer un rôle plus actif - en dirigeant l'Opération Main de l'Ombre par exemple. Qu'à cela ne tienne, il y en avait d'autres...

Le Responsable des Homoncules était celui à qui avait été confiée la direction des gardiens des cuves de clonage présentes au sein de la Citadelle de l'Empereur. Il se consacrait jour et nuit à son travail, disait-on. En ce cas, peut-être fut-il lui aussi corrompu par Jax, Sarcev Quest et les autres traîtres à Palpatine lorsqu'ils fomentèrent leur complot pour prendre le pouvoir ; si ce n'était pas le cas, force était de reconnaître que sa vigilance était grandement exagérée.

Byss n'était cependant pas l'unique réserve de Palpatine : il en avait aussi au moins une autre sur Wayland - et encore une autre au sein du Centre Impérial. Là-bas également, le Seigneur Noir eut recours à ses Jedi Noirs pour protéger ses précieuses enveloppes corporelles - comme le démontrait la présence de Joruus C'baoth au Mont Tantiss. Mais on ne sait pas si ces "protecteurs" étaient subordonnés au Responsable des Homoncules ou bien si chaque réserve en possédait un.

Quoi qu'il en fût, Palpatine ayant trépassé une bonne fois pour toutes sur Onderon après avoir échoué à s'emparer du corps d'Anakin Solo, cette fonction devint alors complètement obsolète - tous ceux y ayant accédé étant probablement morts à ce moment-là de toute façon, la réserve de Coruscant ayant été détruite par Ysanne Isard, celle de Wayland ayant été prise par la Nouvelle République des années plus tôt, et Byss ayant été détruite par le Canon Galactique.

A propos de cet article

Dark Devaster
Version Légendes, par Dark Devaster.
Dernière mise à jour le 8 décembre 2007.
1 852 lectures.
Corrigé par nos correcteurs.
Signaler une erreur

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Byss
Byss
Planètes
Coruscant
Coruscant
Planètes
Jedi Noir
Jedi Noir
Cultures