Kendal Ozzel

Kendal Ozzel fut un militaire, très à cheval sur les principes, qui servit la Grande Armée de la République et la Marine Impériale de l'Empire Galactique. Ambitieux mais peu compétent, il aimait faire jouer ses relations. Afficher le sommaire

Kendal Ozzel était un militaire, très à cheval sur les principes, qui servit la République Galactique puis l'Empire Galactique. Ambitieux mais peu compétent, il aimait faire jouer ses relations. Cependant, ce qui peut fonctionner avec les subordonnés ne fonctionne pas avec le Seigneur Noir de la Sith Darth Vader.

Personnalité

Kendal Ozzel était originaire de la planète Carida. Descendant d'une riche famille de propriétaires terriens, il était né avec une cuillère en argent dans la bouche. En effet, il était le descendant de Mann Ozzel, un marchand ingénieux qui avait vendu plusieurs mines de Carida et avait apporté à sa famille une fortune plus que considérable, lui-même descendant de Ruthbert Ozzel, un ancien de la Marine Républicaine. Le jeune Kendal eut donc une éducation exemplaire et s'efforça de toujours suivre les règlements, quitte à être pompeux et peu original. Malgré tout, il n'était pas le fils aîné de sa famille ; il ne put hériter de l'entreprise familiale, mais son nom lui garantit quelques privilèges. En effet, il put poursuivre ses études dans les meilleurs établissements que l'Ancienne République pouvait offrir jusqu'à devenir, quelques années plus tard, officier pour le compte de l'Armée de la République. Son nom fut pour lui le moyen de gravir les échelons du commandement militaire en un temps record.

Ozzel fétait un homme qui soutint le Chancelier Suprême Palpatine dès le début du conflit contre la Confédération des Systèmes Indépendants et l'admira même après la Guerre des Clones. Il deviendra un fervent soutien du Nouvel Ordre de Palpatine. Bien sur, cette volonté de suivre le plus fort était le plus simple moyen de gravir les échelons du commandement militaire. Sûr de lui, il ne pouvait accepter qu'un représentant des Jedi - et plus tard de l'Empereur - ne soit au dessus de la hiérarchie officielle. Sa longue carrière avait fait de lui un homme trop sûr de lui qui aimait tenir tête à ses supérieurs. De plus, il considérait ses hommes comme de la chair à canon (un héritage de la Guerre des Clones) ; pour lui, les soldats du rang étaient remplaçables. Inutile de dire que Kendal Ozzel avait une longue liste d'opposants, à chaque échelon de la hiérarchie.

Début de Carrière

Durant la Guerre des Clones

Dans la première année de la Guerre des Clones, et sans que l'on ne sache réellement comment, le jeune Kendal Ozzel, récemment promu officier pour le compte de la Grande Armée de la République, était devenu ami avec le Chancelier Palpatine. Cette relation particulière fut un élan supplémentaire pour sa carrière : il se fit promouvoir Major d'un escadron d'AT-TE allié à la 44ème Brigade des Opérations Spéciales. On suppose que son héritage était le ciment de cette amitié car Ozzel était plus ambitieux que performant.

Son unité fut envoyée sur la planète Khorm, qui abritait des ressources naturelles vitales pour l'effort de guerre : l'Agrocite. Les Khormai avaient été faits prisonniers par la CSI et la mission des Soldats Clones et des Jedi Plo Koon, Kit Fisto et Tauht était de les libérer tout en récupérant les mines. Le Major Ozzel, quant à lui, ne visait que l'objectif stratégique (la récupération des mines par la force sans tenir compte des pertes) et entrait régulièrement en conflit verbal avec les Jedi. Comme tout mauvais chef, il n'était pas altruiste ou exemplaire et faisait jouer ses relations. La Bataille de Khorm fut un douloureux souvenir pour Ozzel, même si elle scella ses ambitions...

Alors que la première bataille fut aisément remportée, et que le Seigneur de Guerre Gout était en fuite dans les mines, le Major fit remarquer que les Soldats Clones étaient remplaçables et qu'ils pouvaient être sacrifiés lors d'une attaque frontale contre les Droïdes de Combat. En effet, à la suite de l'assaut initial, la République avait repris une usine à la CSI, mais il lui restait à libérer les mines où les autochtones étaient captifs. Après tergiversations, ce fut Le Major en mission Le Major en mission la méthode commando qui gagna la préférence des Jedi. Tauht resta pour commander les forces du Major Ozzel, chargées de la protection de l'usine, pendant que les Maîtres Koon et Fisto partaient détruire un générateur de tempêtes qui empêchait tout soutien aérien. Cependant, Darth Tyranus avait envoyé Asajj Ventress pour prêter main forte à Gout, le traître Khormien. Elle attaqua, avec l'aide de droïdes, la division du Major par surprise. A la suite d'un bref échange au Sabrelaser, Tauht fut tué par l'assassin et Ozzel resta seul aux commandes ; il lança la charge. Cependant, Ventress avait intelligemment piégé la zone et le prévisible plan du Major fut un échec. Il ordonna à ses hommes de se rendre ; il tomba de haut quand l'un des Clones lui dit que les tas de ferraille ne faisaient pas de prisonniers, y compris chez les officiers. Pourtant Ventress avait besoin de lui pour pister les deux autres Jedi. Ozzel fut conduit à l'usine pour être interrogé. Il refusa de parler, en invoquant le protocole et les conventions. L'Adepte du Côté Obscur ne l'entendait pas de cette oreille et décapita un Clone afin de le faire parler. Sous le regard accusateur des autres Clones captifs, il lui révéla la mission des Jedi, effrayé. Alors qu'elle allait le tuer, Gout lui demanda de ne rien faire et d'emmener Ozzel et trois autres Cclones en cellule.

Attention à votre ton, Trooper ! Je suis votre supérieur hiérarchique et j'ai des amis haut placés.
_Major Kendal Ozzel

Le Major donnant ses ordres Le Major donnant ses ordres Alors qu'Ozzel se lamentait sur son sort face à des soldats las d'avoir un chef couard, sa chance était sur le point de tourner. Les Soldats Clones avaient plus d'un tour dans leur sac et parvinrent à s'échapper de la prison. A bord d'un Char d'Assaut Blindé, ils prirent la fuite sous les ordres du Major, même si les Clones auraient voulu détruire le plus de droïdes possible. Mais, une fois de plus l'incompétence d'Ozzel fut en cause : Ventress savait qu'il les guiderait vers les vaisseaux de débarquement. Elle envoya ses Droïdes Commandos BX et ses Droïdes de Combat. Le Major fut complètement dépassé ; heureusement, le Commandant Wolffe sut réagir vite et prendre les décisions pour lui. Dans le feu de la bataille, l'officier peu exemplaire se cachait derrière ses hommes et voulait se rendre. Son salut vint de la réussite du commando Jedi qui permit à l'Amiral Wieler d'envoyer des renforts. Aussi peu franc que modeste, Kendal Ozzel se satisfaisait de la réussite de son plan, sans même se rendre compte qu'il n'avait été que le poids mort de l'affaire. Cependant, il restait à reprendre l'usine et la fameuse mine d'Agrocite. Alors que les éclaireurs Plo Koon et Kit Fisto avaient découvert que les droïdes remplissaient la mine d'explosifs, Ozzel ordonna l'assaut. Les Canonnières d'Assaut Républicaines TIO/BA et les Y-Wings BTL-B détruirent les unités au sol, mais elles se firent repousser par un canon lourd armé de bombes d'Agrocite. Le Major fut à nouveau incapable de réagir et sombra dans l'inconscience à la suite d'une explosion. Alors que Plo Koon affrontait Asajj Ventress dans la mine, Kit Fisto demanda un appui au sol pour détruire les canons. Tandis que les Jedi étaient parvenus à protéger les mines, sauver les Khormai et défaire Asajj Ventress, Ozzel se réveilla à l'abri dans son AT-TE. La Bataille de Khorm était terminée...

C'est à la fin de ce conflit que son ami le Chancelier le nomma Amiral, sous le regard incrédule de l'assemblée de clones. Il est probable que son rôle dans le reste de la Guerre des Clones ne se joue qu'en retrait, cet épisode lui ayant servi à prendre conscience des dangers de la guerre.

La Promotion de l'Amiral Ozzel La Promotion de l'Amiral Ozzel

Durant la montée en puissance de l'Empire

Avec la Proclamation de l'Ordre Nouveau, Kendal Ozzel fut un officier respecté au cœur du Centre Impérial. Avec la réorganisation militaire, il se fit nommer Capitaine, et aspirait à retrouver le statut d'Amiral dans la Marine Impériale. Ce fut lui qui présida la cour martiale qui renvoya un certain Han Solo pour désobéissance après avoir libéré un Wookiee du nom de Chewbacca, environ cinq ans avant la Bataille de Yavin. En tant qu'instructeur, il donnait régulièrement des cours sur l'Histoire Navale de l'Empire tout en se disant que si on lui laissait sa chance, il pourrait briller. Il ne cachait pas ses opinions, surtout concernant l'incompétence de Wilhuff Tarkin, qu'il pourrait aisément remplacer. On suppose qu'il garda son poste jusqu'à la Destruction de l'Étoile Noire I par les l'Alliance Rebelle.

Cependant, la destruction de la station impériale - tout aussi inattendue qu'alarmante pour l'Empire Galactique - fut la chance que Kendal Ozzel attendait. La perte de plusieurs officiers exemplaires lors de la cinglante défaite impériale poussa l'Empereur à promouvoir d'autres cadres à bord de nouveaux bâtiments. Ozzel fut ainsi promu Capitaine du Représailles au lendemain de la Bataille de Yavin. Sa nouvelle mission fut clairement définie par l'Empereur Palpatine : mater la Rébellion et ses sympathisants par une démonstration de force.

Crise d'Allégeance et Représailles

L'ambitieux Kendal Ozzel L'ambitieux Kendal Ozzel A bord du Représailles, le Capitaine Ozzel fut chargé de patrouiller dans le secteur de Shelsha. Réputé peu fréquenté, ce secteur abritait cependant des membres de l'Alliance Rebelle, sur la planète Teardrop. Chargé de lever un blocus pour empêcher les Rebelles de fuir, Ozzel tenait également en respect les vaisseaux pirates qui gravitaient. Dans ce tumulte, les nouveaux héros de l'Alliance, Han Solo et Luke Skywalker avaient eu pour mission de faire évacuer la base. Par un coup de génie, le contrebandier capitaine du Faucon Millenium parvint à berner Ozzel et ainsi fuir Teardrop avec la quasi-totalité des Rebelles qui y résidaient. Il était temps pour l'Empire d'attaquer la base au sol afin de mener la Répression impériale sur Teardrop. Lors de cette campagne, Ozzel reçut la visite de membres de l'Imperial Security Bureau dont le Major Drelfin. Peu à l'aise avec ces fanatiques, le Capitaine fut chargé de mener une chasse aux rebelles sur Teardrop ; il s'agissait en réalité du massacre de civils innocents. Effarés, plusieurs Stormtroopers en Crise d'Allégeance décidèrent de déserter, choix qu'ils durent pleinement assumer après que l'un d'eux, Daric LaRone, ait tué le Major Drelfin. Ils devinrent la Main du Jugement et respectèrent leur vœu d'allégeance à leur propre manière.

Le Capitaine et le Colonel Vak Somoril de l'ISB décidèrent de masquer l'affaire, en tuant notamment le seul témoin, afin de ne pas perdre leurs places. Cependant, la Main de l'Empereur, Mara Jade, qui menait une enquête sur la loyauté d'un Moff affilié aux pirates BloodScars vint trouver asile à bord du Représailles. Persuadés que la Main de l'Empereur était venue pour enquêter sur la mort de Drelfin, les deux hommes furent horrifiés de constater qu'elle avait accès au journal de bord du vaisseau : tous les indices de leurs actions y étaient encore répertoriés. Plutôt que de chercher à comprendre le véritable rôle de Mara Jade, Somoril incita Ozzel à organiser le meurtre de celle-ci. Ils décidèrent de lancer la Bataille de Gepparin, car ils avaient appris que la jeune femme se rendait dans ce système : en attaquant la base des pirates, ils pourraient ainsi maquiller le meurtre de la Main de l'Empereur. Lors de cette affaire, Kendal Ozzel fut clairement manipulé par Somoril, qui prenait toutes les décisions pour les couvrir. Néanmoins, le Capitaine prouva qu'il pouvait être très téméraire, surtout quand il s'agissait de sa carrière. Cette attaque fut pourtant un échec, Ozzel fut complètement dépassé par les multiples données de cette équation et dans le feu de la bataille décida de poursuivre un mauvais vaisseau jusqu'à l'ancien système d'Alderaan. A la suite de la Bataille de Shelkonwa, il ne réussit qu'à obtenir la méfiance de la Main de l'Empereur. Incapable de prouver qu'Ozzel avait tenté de mettre fin à ses jours, elle avisa Darth Vader de garder un œil sur cet homme dangereusement ambitieux...

Amiral de l'Executor

Amiral de l'Executor Amiral de l'Executor Sans qu'il ne sache pourquoi, Darth Vader vint personnellement le chercher pour le nommer Amiral du Super Star Destroyer Executor et ainsi devenir le commandant de la Flotte de la Mort. Beaucoup d'Impériaux jasaient à son sujet : ils disaient que seul l'héritage de Kendal Ozzel lui avait permis d'obtenir son poste, ses compétences étant bien en deçà de ce qu'il fallait pour être officier impérial. Ils ne savaient pas que la Main de l'Empereur avait conseillé à Vader de surveiller Ozzel. Son rôle sur l'Executor était basé sur cette optique : le Sith avait un œil sur lui en permanence. Le nouvel Amiral se voyait comme le plus grand militaire de l'Empire, mais en réalité, c'était le Capitaine Firmus Piett qui prenait la majeure partie des décisions sur le Super Star Destroyer. Les rares fois où Ozzel prenait des initiatives, il se contentait de suivre un règlement qui ne prenait pas en compte les techniques de guérilla employées par l'Alliance. Sa mission sous les ordres de Vader était de chasser et éliminer les Rebelles ; son manque d'initiative et d'originalité en faisait un officier pataud et inefficace, totalement inadapté à ce poste. En effet, malgré tous les moyens dont il disposait (y compris les services d'un Sith obnubilé par la recherche d'un héros rebelle), il était incapable d'avoir des résultats probants. Ses unités étaient utilisées en deçà de leurs capacités, sauf quand certains de ses subordonnés arrivaient à contourner son commandement pour mener à bien les objectifs. Dans ce rôle, Piett était passé maître, et Vader l'avait remarqué.

Il est aussi maladroit que stupide...
_Darth Vader

Malgré sa résolution de garder un œil sur Ozzel, Darth Vader eut rapidement assez de l'incompétence de celui-ci. Il poussa ses jeunes officiers prometteurs à s'impliquer à la place de leur Amiral. Pourtant, tel un rebelle sans cause, Ozzel tenait souvent tête au Seigneur Noir sans véritable raison que de faire croire qu'il était encore aux commandes. Durant les deux années qui suivirent sa promotion, la mission de l'Amiral était de retrouver les Rebelles menés par Luke Skywalker, Leia Organa et le Général Rieekan. Au bout de quelques temps, les Droïdes Sondes qu'ils envoyaient indiquèrent que le Système Hoth était une piste valable, même si Ozzel se refusa de la suivre. Firmus Piett informa Darth Vader de sa trouvaille et le Seigneur Noir envoya la flotte en direction de la lointaine planète des glaces...

Chargé de mener l'assaut sur Hoth, l'Amiral refusait de se rendre à l'évidence : les Rebelles étaient bien préparés et l'arrivée d'un vaisseau impérial n'était plus synonyme de défaite. Quand Vader fut informé par Maximilian Veers que les Rebelles préparaient leur défense, il sut que sa quête du jeune Luke Skywalker serait un échec. Selon lui, si les Rebelles étaient au courant de leur présence, c'était qu'Ozzel était sorti de l'Hyperespace trop près du système. Hors de lui, le Sith alluma une communication sur le pont et il fit usage de la Force pour étrangler Ozzel et mettre un terme définitif à sa carrière.

Cette faute envers moi était la dernière Amiral ! (...) Vous prenez le commandement Amiral Piett !
_Darth Vader

Cette fin, tout aussi brutale qu'arbitraire permit à Firmus Piett de gagner quelques gallons. En effet, alors qu'Ozzel s'écroulait sur le pont de l'Executor, Darth Vader le nomma Amiral et le chargea de mener la Bataille de Hoth. Plus audacieux que son prédécesseur, il garda ce poste jusqu'à sa mort et la destruction du Super Star Destroyer lors de la Bataille d'Endor...

La mort d'Ozzel La mort d'Ozzel

Note : Ozzel est un homme de contradictions. Les sources primaires où il apparaît lui font honneur. Son accession au rang d'Amiral est sujette à plusieurs interprétations (il obtint ce poste dans les comics Clone Wars mais aussi dans le roman Allégeance). Le choix de l'auteur fut de prendre le roman de Timothy Zahn comme référence et considérer que sa promotion dans l'Armée de la République correspond à un rang différent de celui dans l'Armée Impériale. Notons cependant que Zahn le nomme Capitaine alors qu'il est déjà présenté comme Amiral dans la Trilogie Han Solo. Espérons que les prochaines publications nous donneront le fin mot de l'histoire...

Vous venez de consulter la Version Légendes de cet article. Peut-être souhaiteriez-vous lire la Version Canon ?

Articles en rapport

Darth Vader
Darth Vader
Personnages
Kendal Ozzel
Kendal Ozzel
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Palpatine
Palpatine
Personnages
Sith
Sith
Organisations