Nil Spaar

Nil Spaar

Nil Spaar
Données biographiques
Genre
  • Masculin
Espèce
  • Yevetha
Taille
  • 1m95
Planète d'origine
Époque
Mort
  • +17 ap. BY
PersonnageVice-roi de la Ligue Duskhan, le gouvernement des Yevethas, Nil Spaar fut le chef de la résistance à l'occupation de l'Empire Galactique sur sa planète natale, N'zoth, et également l'initiateur de la Purge Yevethane. Il affronta la Nouvelle République.

Je hais l'odeur de la vermine. Elle me dégoûte.

Nil Spaar, lors de sa visite sur Coruscant

Chef de la résistance sur sa planète natale, N'zoth, Nil Spaar organisa la révolte de son peuple, les Yevethas, réduits en esclavage par l'Empire Galactique depuis l'exploration du Noyau Profond à la suite de la Proclamation de l'Ordre Nouveau et des très probables expéditions menées par l'Imperial Survey Corps, contre la puissance occupante, et en particulier sur tous les vaisseaux de la Flotte Noire de la Marine Impériale stationnée sur les Chantier de Réparation Orbital Type II répondant au nom de code Black. Spaar, au cours de l'insurrection, tua lui-même de sa griffe rétractable le Commandant Jian Paret, commandant de l'Intimidant, Super Star Destroyer de classe Executor, et ordonna le bombardement des navettes du gouverneur planétaire. Peu après, il retourna sur sa planète pour tuer le vice-roi de la Ligue Duskhan et prendre sa place en tant que nouveau dirigeant des Yevethas.

Profitant des connaissances techniques accumulées au cours de l'occupation impériale et des infrastructures quasi-intactes laissées après l'insurrection, le nouveau vice-roi lança un vaste programme de réarmement, qui donna lieu à la création du Croiseur Aramadia, du Chasseur Yevetha Type-D et à la modification de l'Intimidant - rebaptisé Fierté de Yevetha - avec l'ajout d'un générateur de bouclier supplémentaire au milieu de la proue. Les vaisseaux capitaux atteignirent la centaine en 16 après la Bataille de Yavin, date à laquelle commença la Crise de la Flotte Noire. En effet, la Visite de Nil Spaar sur Coruscant ne laissa pas les autorités de la Nouvelle République insensibles : la Présidente en exercice, Leia Organa Solo, proposa de nombreux accords commerciaux et autres partenariats au vice-roi, qui n'en fit rien. Sa proposition était claire : qu'on laisse les Yevethas de la Ligue Duskhan vivre au sein de l'Amas de Koornacht - partie du Secteur Farlax - en paix, sans relation diplomatique, ni commerciale. Cette proposition fit tiquer Leia, mais également le Suprême Commandeur Ackbar, le directeur d'Alpha Blue, Hiram Drayson, et une grande partie de ses alliés politiques. La Présidente essaya d'obtenir des gages de sincérité de l'engagement de Spaar à vivre en paix avec le gouvernement néo-républicain, notamment en lui transmettant une liste de vaisseaux de la Flotte Noire découverte à bord du Gnisnal par l'Inébranlable, opérant dans le cadre de l'Opération Flotsam, et dont l'analyste Ayydar Nylykerka était persuadé qu'ils s'y trouvaient. Faisant semblant d'être attristé par cette découverte, que Spaar estima être un coup dur porté à la résistance yevetha quand Leia suspecta une méprise, le vice-roi lui apprit que les vaisseaux avaient tous disparu. Nouvelle qui soulagea Leia, mais avait accéléré les plans de Spaar, qui se réfugia sur son croiseur Aramadia personnel et convoqua les ennemis de la Présidente, notamment Tig Peramis et Cian Marook, tous deux du Conseil de Défense du Sénat Galactique.

Nil Spaar

Sans raison apparente pour les officiels - car les négociations se déroulaient cordialement jusqu'à présent -, Nil Spaar ordonna à son croiseur de décoller, alors qu'il se trouvait sur une zone d'atterrissage du spatioport d'Eastport, où de nombreux vaisseaux et personnes allaient et venaient. Ce décollage fit de nombreuses victimes et Spaar, dans une allocution holovisée, accusa la Nouvelle République de le retenir contre son gré. Leia, dépassée par la situation, ordonna la levée du bouclier et Spaar rentra sur son monde natal pour ordonner peu après l'enclenchement de la Purge Yevethane. Celle-ci devait "purger" les mondes de l'Amas de Koornacht de ce qu'il nommait "la vermine", à savoir toutes les autres espèces, et enclencher une politique de colonisation destinée à favoriser la Ligue Duskhan. Malheureusement, le travail fut mal fait, car un pilote d'Intercepteur TIE du nom de Plat Mallar parvint à s'enfuir de Polneye et à avertir la Nouvelle République des massacres commis dans l'Amas. Le message transmis fut relayé jusqu'à Leia Organa Solo, qui avoua s'être trompée sur le compte du vice-roi : il n'était que l'expression d'une race sanguinaire. Elle se forgea cette opinion après avoir rencontré l'ancien Lieutenant de la Marine Impériale nommé Davith Sconn, qui lui raconta ses souvenirs d'escale sur la planète.

Nil Spaar se vit adresser une allocution de la Présidente de la Nouvelle République sur toutes les chaînes de l'HoloNet, ordonnant le retrait immédiat des forces yevethanes des mondes occupés dans l'Amas ; faute de quoi, elles seraient délogées par la Cinquième Flotte des Forces de Défense, sous le commandement du Général Etahn A'baht. Ne recevant aucune réponse de la part du vice-roi, et les rôdeurs de la flotte néo-républicaine ayant observé des mouvements en orbite de Doornik-319, une intervention fut menée mais la bataille fut un succès pour le camp yevetha. En effet, grâce au proctor Tal Fraan, Spaar remporta une victoire stratégique par l'utilisation d'otages à bord de ses croiseurs. Et il allait remporter une deuxième victoire lorsque Tig Peramis, sénateur félon - pour lequel Spaar n'avait d'ailleurs aucun respect -, lui transmit les coordonnées hyperspatiales du transfert du Commodore Han Solo, époux de la Présidente en exercice. Après un Assaut contre le Tampion, Solo fut capturé et retenu lui aussi en otage. Spaar tenta de lui soutirer des informations sur les faiblesses de sa "partenaire", mais le Corellien refusa de se laisser faire. Après la Bataille d'ILC-905, qui fut une défaite pour le camp de la Ligue, Spaar se décida à exécuter le compagnon de cellule de Solo - le Lieutenant Barth - et à passer à tabac l'époux de la Présidente, avant de lui transmettre un message clair : que ses forces se retirent ou elle aurait la mort de son mari sur la conscience.

Toutefois, plutôt que de soumettre "la femelle" de Solo à ses exigences, le message ne fit que renforcer sa détermination à en finir avec la menace yevethane, et donc de confirmer les propos de Solo à l'attention de Spaar, selon lesquels ce dernier ne sous-estimait que trop la Princesse d'Alderaan. Cette dernière, après un discours remarqué au Sénat Galactique et coupant l'herbe sous le pied du Conseil Dirigeant de la Nouvelle République, obtint les pleins pouvoirs et laissa à Etahn A'baht le commandement des opérations. Peu de temps avant que la Bataille de N'zoth ne soit menée, un commando de Wookiees, mené par Chewbacca, copilote de Han Solo, vint libérer celui-ci, et ce directement à bord du Fierté de Yevetha, le vaisseau-amiral du vice-roi, alors que ce dernier était à bord ! Les Wookiees avaient été aidés dans leur projet d'une Fallanassi du nom d'Enara. Après leur retour, la bataille commença et Spaar commandait son vaisseau et les nombreux détachements de destroyers impériaux et autres croiseurs Aramadia.

Je déchirerai le ventre mou de vos vaisseaux et je disperserai leurs entrailles dégoûtantes. Vos poumons chercheront de l'air. Votre sang hurlera dans vos oreilles. Vos prières resteront muettes et dans l'espace, personne ne vous entendra crier. Vos descendants vous oublieront et vos partenaires ramèneront un sang neuf dans leur lit...

Nil Spaar, à l'attention des forces de la Nouvelle République, à la veille de la bataille de N'zoth

Cependant, peu après le début de la projection de Wialu, une insurrection de prisonniers impériaux, utilisés comme techniciens depuis douze années par les Yevethas, menée par le Major Sil Sorannan eut lieu sur tous les vaisseaux de la Flotte Noire. Les membres de la résistance éliminèrent l'intégralité de l'équipage du pont de commandement du Fierté et capturèrent Spaar. Peu après, Sorannan ordonna, via un circuit esclave installé sur tous les vaisseaux, un saut en hyperespace à destination du Noyau Profond, les forces yevethanes se retrouvèrent livrées à elles-mêmes, sans chef pour les conduire. Le Major, qui avait mené des expériences pour le Département Impérial de Recherche Militaire sur le largage de bombes en hyperespace, conduisit le vice-roi Nil Spaar jusqu'à une capsule de sauvetage et, après l'avoir enfermé et débité un discours sur ses années de souffrance, lui affirma que les tests qu'il avait menés n'avaient jamais conduit une bombe à émerger de l'hyperespace si elle n'était pas équipée d'hyperdrive. Il en serait de même pour Spaar, dans sa capsule.

Il l'éjecta donc et il est très probable que Spaar périt de faim ou de soif.

Références

Beaux Livres
  • Cracken's Threat Dossier, 1997
  • The Essential Reader's Companion, 2012
  • The Essential Chronology, 2000
  • The New Essential Guide to Characters, 2002
  • The New Essential Chronology, 2005

Les plus consultés ensuite...