Gnisnal

Star Destroyer Imperial I de la Marine Impériale, le Gnisnal subit deux explosions qui causèrent de nombreux morts et son abandon dans l'espace. Sa carcasse fut fouillée par l'Inébranlable, qui découvrit des informations vitales sur la Flotte Noire.

Vaisseau de la Marine Impériale, on sait encore très peu de choses du passé du Gnisnal, si ce n'était qu'il était un Star Destroyer Imperial I. S'il participa à des combats avant la Crise de la Flotte Noire, et encore plus entre la période de celle-ci et la Bataille d'Endor, les analystes de la Nouvelle République ne parvinrent pas à le déterminer. Cependant, les services de renseignements néo-républicains avaient déterminé que le destroyer avait participé à l'évacuation des mondes impériaux de Narth et d'Ihopek, lorsqu'un incident était survenu. En effet, le coupleur ionique du générateur d'énergie principal du destroyer avait subi une surcharge en direction des réacteurs principaux, d'où une première explosion de ceux-ci. Une seconde était survenue lorsque le vaisseau avait tenté de sauter en hyperespace au moment de la première explosion : le générateur, surchargé, explosa également, ravageant les ponts un à vingt-six.

On ignore si des membres d'équipage parvinrent à s'enfuir, mais on sait avec certitude que l'équipage du vaisseau néo-républicain Inébranlable - un "éboueur" de l'Opération Flotsam décrétée par la Nouvelle République - retrouva de nombreux corps gelés en suspension dans les coursives dénuées d'oxygène. Mais plus important que tout : à bord, ils découvrirent une base de données en excellent état, laquelle, plus tard, devrait leur donner des renseignements très précis sur le Commandement Black Sword, basé dans l'Amas de Koornacht et notamment en orbite de N'zoth, alors que la Crise de la Flotte Noire éclatait.

Articles en rapport

Flotte Noire
Flotte Noire
Organisations
Vaisseau
Vaisseau
Vaisseaux