Jian Paret

Données biographiques
Genre
  • Masculin
Espèce
Époque
Mort
  • +4.8 ap. BY
Affiliations
Personnage LégendeCommandant du chantier orbital de réparation impérial de N'Zoth, Jian Pare supervisait tous les travaux sur les vaisseaux capitaux. Lorsque l'Empire Galactique s'installa il décida d'utiliser de la main d'oeuvre locale, soit neuf ouvriers sur dix étaient

Commandant du Chantier de Réparation Orbital Type II impérial de N'zoth, Paret supervisait tous les travaux sur les vaisseaux capitaux. Lorsque l'Empire Galactique s'installa, il décida d'utiliser de la main d'oeuvre locale, et neuf ouvriers sur dix furent ainsi des Yevethas. Huit mois après la débâcle de la Bataille d'Endor, l'officier reçut l'ordre d'évacuer la garnison jusqu'au dernier homme, avec tous les vaisseaux capables de voler. Avant de quitter le système, il devait également procéder à la destruction de l'installation avec tout le matériel.

Pour permettre à ses hommes de quitter le chantier et la surface de la planète, Jian décida de déclencher un exercice surprise. En fait le Commandant attendait depuis longtemps de quitter cet endroit. En effet, il méprisait les natifs, ces êtres squelettiques au visage balafré. Pare mit seulement une heure pour transférer son commandement sur le pont du Super Star Destroyer Intimident. Mais avant de pouvoir quitter N'zoth, l'officier devait attendre les transports de troupes et la navette du gouvernement. Malheureusement pour lui, le chef de la résistance Yevethane, Nil Spaar, intercepta l'ordre d'évacuation et ordonna à ses hommes d'arraisonner les bâtiments impériaux. Pour faciliter la prise de l'Intimident, les techniciens Yevethas prirent la précaution de saboter une douzaine d'écoutilles dans les sections 17 et 21. Les voyants indiquaient qu'elles étaient verrouillées alors qu'elles restaient ouvertes.

Alors que Jian regardait le chronomètre, Spaar débarqua avec son commando sur le Destroyer. En quelques minutes ils atteignirent la passerelle de commandement. Sans pouvoir organiser une défense adéquate, Paret fut précipité au sol, les mains liées. Alors que les vaisseaux de transport impériaux se dirigeaient vers l'Intimident, le Yevetha ordonna l'ouverture des hangars ainsi que les batteries automatiques. Les navettes s'alignèrent sur les vecteurs d'approche, Jian prit la parole et traita Spaar de lâche, estimant que tuer des innocents sans défense était déshonorant. Sans adresser le moindre regard au Commandant, Nil ordonna de verrouiller les cibles et d'ouvrir le feu. Plus de vingt mille citoyens impériaux périrent dans des gerbes de flammes.

Lorsqu'il se détourna de la console de communication, le chef de la résistance Yevethane attrapa Paret par les cheveux et le fit rouler sur le sol à coups de botte. Pour finir, il le saisit par le col de sa tunique pour le redresser. Un ergot acéré sortit de son poignet et Spaar trancha froidement la gorge du Commandant Jian Paret.

Vous n'êtes qu'une vermine.

Spaar au cadavre de Paret

Références

Les plus consultés ensuite...