Barth

Données biographiques
Genre
  • Masculin
Espèce
Époque
Mort
  • +17 ap. BY
Personnage LégendeLieutenant de la navette Tampion, Barth était le copilote du capitaine Sreas et avait pour mission de conduire Han Solo, avec le grade de Commodore, jusqu'à la Cinquième Flotte. Il fut capturé par les Yevethas avec Solo.

Je me débrouille en bothan, je comprends un peu le standard du secteur corpo et je connais les neufs jurons calamariens, mais c'est tout. L'académie de la Flotte a abandonné l'enseignement obligatoire de trois langues l'année où je me suis engagé.

Barth à Han Solo tentant de communiquer en illodian

Lieutenant des Forces de Défense de la Nouvelle République, Barth avait commencé sa carrière sur un ravitailleur de la Flotte, avant de devenir second à bord de la navette Tampion, commandée par le capitaine Sreas. En sa compagnie, il effectua un total de dix-neuf sauts en hyperespace, et ce en quatre mois. Au cours de la Crise de la Flotte Noire, Sreas et Barth reçurent la charge de conduire sain et sauf le nouveau commandant de deux groupes de combat attribués à la Cinquième Flotte commandée par le Général Etahn A'baht, le Commodore Han Solo, qui n'était autre que le mari de la Présidente Leia Organa Solo. Un projecteur de champ d'interdiction issu d'un Croiseur Interdictor Immobilizer-418 aux mains des Yevethas de la Ligue Duskhan, dirigée par le vice-roi Nil Spaar, les fit sortir prématurément de l'hyperespace. Sur ordre de ce dernier, les Yevethas menèrent un Assaut contre le Tampion, au cours duquel Sreas fut tué.

Barth fut conduit en cellule, rejoint un peu plus tard par un Solo revenant d'une séance de torture. Le lieutenant lui annonça qu'on n'était pas venu lui donner à manger depuis sa disparition et ils entreprirent alors de fouiller leurs poches pour déterminer ce qui serait comestible : un peigne, une pièce impériale de mille crédits, une carte non valable du mess du Quartier Général de la Flotte, une tasse pliable, deux cachets antihistaminiques, deux épinglettes de la Flotte et une chaîne de cheville en titane. Sur le cadavre de Sreas, ils ne trouvèrent qu'un Comlink, dont la batterie était déchargée. Barth raconta que le capitaine était un officier dur, exigeant, mais juste, qui collectionnait les animaux en verre et avait une femme superbe. Lorsque la discussion dériva vers la politique et le rôle de sa femme, Han passa du basic à l'illodian. Barth comprit qu'il devait parler de sujet beaucoup moins intellectuels :

Je connais une petite boîte dans la Cité Impériale. La bouffe y est bonne et de temps en temps, une danseuse slava se donne un mal de chien pour qu'on lui lance de l'argent... Nous parlerons là-bas.

Pour passer le temps, ils jouèrent à ce que Han avait appelé "le championnat planétaire de morpion", puis ils étaient passés aux blagues salaces et avaient chanté quatre-vingt-six vers d'une chanson pornographique jusqu'à n'avoir plus de voix. Ce fut lorsqu'ils n'eurent plus d'idée que les Yevethas vinrent les chercher. Équipé d'un pantalon blanc trop large, Barth manqua de trébucher plusieurs fois lorsqu'ils se rendirent auprès de Nil Spaar, qui attendait dans une salle de son palais. Ignoré par le vice-roi de la Ligue Duskhan, Barth suivit l'échange entre Spaar et Han sur la conduite des opérations menées par Leia Organa Solo. Il apprit que la Cinquième Flotte avait été renforcée et que la guerre aurait bientôt lieu. Lorsque Han revint vers lui, Barth, pris de peur, confirma que Spaar avait raison : si des centaines de vaisseaux type Croiseur Aramadia attendaient dehors, la guerre ne prendrait jamais fin. Il conjura Han de faire ce que le Yevetha lui disait :

-- S'il vous plaît ! Faites ce qu'il dit ! Pensez aux vaisseaux qui brûlent, aux victimes ! Han, ils vont nous tuer !

-- Préférez-vous vivre en lâche ? La mort de chaque pilote est une tragédie, mais tourner le dos serait pire. Que personne ne se lève pour venger les millions de victimes déjà abattues serait une abomination. Vous pouvez crever, Spaar. Je ne vous aiderai pas.

Après ces mots, Spaar sortit sa griffe rétractable, l'enfonça dans la hanche du lieutenant et remonta jusqu'à l'épaule opposée. Les organes de Barth se déversèrent sur le sol de la pièce. Il mourut peu après. Ayant pris du plaisir à s'adonner à ce meurtre, Spaar lécha le sang de l'homme encore frais sur sa griffe, devant les yeux horrifiés de Solo.

Références

Les plus consultés ensuite...