Patrouille dans le système de Wakiza

La patrouille dans le système de Wakiza devait permettre à la Présidente de la Nouvelle République, Leia Organa Solo, d'avoir davantage de preuves des massacres de la Purge Yevethane afin de convaincre les sénateurs de l'entrée en guerre.

Pour déclencher une guerre et obtenir l'aval du Sénat Galactique de la Nouvelle République, il fallait des preuves. Et rien de plus difficile à obtenir quand un ennemi, les Yevethas, se cachait au sein de l'Amas de Koornacht, dont la Cinquième Flotte des Forces de Défense, commandée par Etahn A'baht, ignorait alors tout.

Adhésion massive de planètes du Secteur Farlax

La Chef d'Etat annule ses vacances

Bien que prévues depuis longtemps, les vacances de la Présidente Leia Organa Solo furent annulées et ce pour une raison évidente : la sortie d'hyperespace de la Cinquième Flotte à la frontière de l'Amas de Koornacht n'avait pas attiré la Ligue Duskhan dans un affrontement. Bien au contraire, tout restait calme et silencieux. Pour attirer les Yevethas, tout en protégeant les intérêts des planètes environnantes de Koornacht, Leia annula ses vacances pour se rendre directement au Palais Impérial afin d'y rencontrer le Ministre d'Etat Mokka Falanthas pour accélérer le processus d'adhésion desdites planètes. Elle fut aidée dans cette tâche par la secrétaire de Nanaod Engh, Poas Trell :

-- Je vois que nous avons reçu des candidatures supplémentaires.
-- Oui, madame. Il y en a vingt-trois en tout : dix-huit de Farlax, cinq des secteurs environnants. L'administrateur et le ministre Falanthas discutaient d'une proposition visant à accélérer la procédure pour les quatre système situés le plus près des hostilités.
-- Je vais considérablement l'accélérer si vous me trouvez cet enregistreur d'adhésion.[...] Présidente Leia Organa Solo, pour la Nouvelle République. Sujet : demande d'adhésion de Galantos.
-- Poas Trell, assistante du premier administrateur, témoin.
-- Approuvée.
-- Vous allez approuver toutes les demandes issues du secteur Farlax ?
-- Je vais approuver toutes les demandes.

Peu après avoir effectué cette tâche, Leia confia au Ministre Falanthas qui revenait de sa réunion, la pile des dossiers de candidatures. Elle ajouta qu'elle informerait personnellement le conseiller de Galantos de l'adhésion de sa planète à la Nouvelle République. Elle demanda à son aide diplomatique, Alole, de contacter Behn-kihl-nahm afin de planifier un rendez-vous. Ce dernier l'informa que cinq membres sur sept du Conseil Dirigeant de la Nouvelle République la soutenait : elle avait encore le contrôle des affaires mais ses adversaires étaient le Bothan Borsk Fey'lya - qui montrait sa tête partout pour tenter d'être élu - et l'Elomin Rattagagech - qui pensait qu'en l'instance, Leia n'avait rien d'un facteur de stabilité. Seule la position du sénateur Krall Praget, du Conseil de la Sécurité et des Renseignements, était encore incertaine. Pour convaincre tout le monde, Bennie lui conseilla d'utiliser Plat Mallar comme symbole, mais Leia s'y refusa tout d'abord, car si les massacres de millions de personnes n'avaient pas suffi au Sénat, que pourrait faire un simple Grannan ? Toutefois, elle promit qu'elle y réfléchirait.

Plat Mallar se réveille

L'Amiral Ackbar, admiratif des exploits du Grannan, fut à ses côtés lorsqu'il se réveilla. Il lui annonça qu'il devait se préparer au pire : être le dernier représentant de son espèce encore vivant. Le jeune non-humain s'y attendait et s'y était fait. Il remercia le Mon Calamari de sa bienveillance et lui annonça qu'il ne lui restait donc plus qu'une seule chose à faire : rejoindre le Corps de la Chasse des Forces de Défense de la Nouvelle République et partir affronter les Yevethas, les responsables des massacres sur Polneye.

Comment vais-je rembourser les frais médicaux ?
__Question existentielle de Plat Mallar

Peu après que Leia Organa Solo eut fini la procédure d'adhésion, Ackbar se présenta à son bureau, alors qu'elle regardait les débats au Sénat. Il lui demanda de remplir un formulaire d'adhésion pour la planète Polneye et ce afin de permettre au jeune Grannan Plat Mallar d'accéder aux cycles de formation; qu'on lui refusait car n'étant pas citoyen d'une planète siégeant au Sénat. La Chef d'Etat accepta d'accéder à sa demande, faisant de Polneye la première planète à rejoindre la Nouvelle République avec un siège vide au Sénat.

Wakiza est la clé

Contactant le directeur d'Alpha Blue, Hiram Drayson, par le biais d'une communication hypercom sécurisée, Etahn A'baht lui demanda ce qu'il se passait et où étaient les renforts - notamment les croiseurs interdictors - qu'il avait demandés dans son précédent rapport. Drayson lui expliqua que, tout bonnement, la Cinquième Flotte n'ayant ni attaqué l'ennemi, ni subi de perte, le Général pourrait attendre encore longtemps ses renforts.

-- Vous devez découvrir de nouvelles preuves des atrocités yevethanes. Sans elles, la Présidente ne sera pas assez forte pour surmonter la résistance du Sénat.
-- Je ne vois pas ce que je peux faire de plus. J'ai envoyé des rôdeurs à la frontière et même au-delà. A cette distance, notre technologie de détection ne donne rien. J'ai déjà du mal à obtenir de bonnes données tactiques, alors les preuves des massacres... [...] Ce qu'elle a vu ne lui suffit-il pas ?
-- Ce qu'elle a vu importe peu. La question est de savoir ce qu'elle peut montrer. Si elle présente aux sénateurs des images qui ne viennent ni des Renseignements ni de la Flotte, ses opposants noieront le poisson en la questionnant sur leur provenance...
-- Je m'interroge moi-même à ce sujet. Comment avez-vous obtenu ces holos ? Avez-vous des agents à l'intérieur de l'Amas ? Des vaisseaux qui se déplacent assez vite pour arriver avant que les flammes ne s'éteignent ? De quelle sorte de Furet disposez-vous ?
-- Voilà le genre de questions que les sénateurs ne doivent pas poser à Leia. Pour agir, il lui faut des preuves venant d'une source sûre, banale et surtout officielle. Général, je vous suggère que vous envoyiez un Furet en zone dix-neuf.
__Conseil de Drayson au Dornean

A'baht argua que cette zone était bien au-delà de la zone de patrouille et Drayson répliqua qu'il s'agissait désormais de l'augmenter : cette zone comprenait un vecteur qui rejoignait Wakiza et Doornik 319, soit l'avant-poste des Yevethas. Il précisa que le Général pourrait ainsi intercepter des communications yevethas. Le résultat devait parvenir à la Présidente en très peu de temps et permettre de lancer les hostilités. Le Général accepta la proposition du directeur d'Alpha Blue. Ce dernier ajouta que le Dornean pouvait envoyer un vaisseau sur chaque monde habité afin de faire comprendre aux Yevethas que la Cinquième Flotte était là. Mais A'baht se refusa à sacrifier des soldats pour appâter les ennemis avec la perspective d'une victoire facile, acceptant tout de même l'envoi d'un Vaisseau de Reconnaissance Furet dans ladite zone.

Ultime Conseil de Défense

Projection holovisée des massacres

La Chef d'Etat ordonna la projection des images interceptées par les sources d'Hiram Drayson sur les massacres de New Brigia, la colonie de Kubaz. A l'issue de son discours, elle préconisa l'utilisation de la force dans l'Amas de Koornacht afin d'arrêter les Yevethas avant qu'ils n'eurent commencé de nouveaux massacres, en particulier à l'extérieur de l'Amas, en prenant pour cible par exemple les mondes récemment néo-républicains du Secteur Farlax. La sénatrice remplaçant Tig Peramis - destitué de son poste suite à son alliance avec Nil Spaar -, une Bith de Clakd'or VII nommé Nara Deega demanda si ces images avaient été bien tournées dans l'Amas et non au temps de la Guerre Civile Galactique. Les sénateurs Tolik Yar et Ab'el Bogen de la planète Ralltiir, ainsi que Bennie vinrent au secours de la Présidente en disant à Deega que tous les documents présentés étaient authentifiés. Cian Marook, également opposé à Leia, argua que si des massacres avaient déjà été orchestrés, la Nouvelle République ne pouvait nullement essayer d'en arrêter de nouveaux et devait se consacrer à l'arrestation des séides de l'Empereur Palpatine réfugiés dans le Noyau. Tolik Yar éclata de nouveau, soulignant la traîtrise accomplie par Marook, en rejoignant le Croiseur Aramadia de Spaar. Il fallut l'intervention des sénateurs Frammel et Bogen pour empêcher qu'une bagarre n'éclate entre les deux ; Deega profitant par ailleurs de la confusion pour s'éclipser. Devant cette navrante confusion, Molierre Cundertol, sénateur de Bakura, déclara à son voisin, le sénateur du Secteur Sluis, Zilar, que la Nouvelle République ne pouvait empêcher les races de se battre.

Le calme revenu, et après trois heures de débats, les membres du Conseil de Défense acceptèrent de soutenir la Présidente Leia Organa Solo dans sa déclaration de guerre.

Allocution

La Présidente Leia Organa Solo fit son discours encadrée de son mari Han Solo, l'Amiral Ackbar et Carlist Rieekan, directeur des Renseignements, tous en uniformes - à gauche du drapeau de la Nouvelle République - et représentant le bras armé de celle-ci, et Nanaod Engh, Bennie et Falanthas à droite, le bras civil :

Je m'adresse à Nil Spaar, vice-roi de la Ligue Duskhan, ainsi qu'aux gouvernements de N'zoth, Wakiza et Zhina, aux autres mondes yevethans de l'Amas de Koornacht et aux commandants des forces armées yevethanes. Attendu que :
-- le vice-roi Nil Spaar a admis sa responsabilité dans les crimes commis contre les habitants de Morning Bell, Polneye New Brigia, Doornik et d'autres colonies légalement constituées à l'intérieur ou à proximité de l'Amas de Koornacht...
-- ces crimes incluent le massacre des habitants de ces mondes et la saisie illégale de leurs foyers, marchandises et territoires...
-- ces actes violent les droits fondamentaux des êtres intelligents et des mondes pacifiques ainsi que tous les principes de morale...
-- ces droits et ces principes sont défendus par la Nouvelle République dans le fond comme dans la forme, j'ordonne au vice-roi Nil Spaar et aux autorités yevethanes de se retirer des systèmes qu'ils ont conquis, de rendre les territoires et les biens confisqués et de relâcher les prisonniers.
Si vous refusez, nous ferons respecter cette directive par tous les moyens à notre convenance. Ne vous y trompez pas, notre volonté et notre détermination ne vacilleront pas. Quittez les mondes que vous avez revendiqués de façon illégale ou soyez-en chassés. La Nouvelle République ne vous permettra pas de profiter de ces actes de barbarie.

Plusieurs jours plus tard, les nouvelles de l'interception du message vinrent d'Hiram Drayson. Ce dernier annonça qu'une de ses sondes avait intercepté des mouvements en provenance de N'zoth vers Doornik-319. Ordre fut donné à la Cinquième Flotte d'arrêter les Yevethas avant qu'ils ne puissent constituer un avant-poste.