Plat Mallar

Mâle Grannan de la planète Polneye, Plat Mallar fut le seul survivant de sa communauté, massacrée par les Yevethas. Retrouvé par la Nouvelle République, soigné sur Coruscant, il devint l'ami d'Ackbar, qui l'aida à reprendre du service en tant que pilote.

Une victime de la barbarie devenue symbole

La bataille de Polneye

Mâle Grannan natif de la planète Polneye, dans l'Amas de Koornacht, lui-même situé dans le Secteur Farlax, Plat Mallar était élève de l'Institut Technique local et l'un des douze uniques pilotes d'Intercepteur TIE de Sud-10, sa ville natale. Lorsqu'éclatèrent la Crise de la Flotte Noire et la Purge Yevethane, sa planète fut la cible des Yevethas et des troupes de la Ligue Duskhan, commandées par Nil Spaar, son vice-roi. Armé de son seul courage alors que le carnage survenait et que les civils fuyaient en criant, il monta à bord de son chasseur et décolla du hangar. Une fois dans le ciel, il observa un à un les membres de son escadron improvisé se faire abattre par les Chasseur Yevetha Type-D lancés par le Star Destroyer Victory I en orbite, le Dévotion de Yevetha. Il parvint à détruire un chasseur impérial - passé aux mains des Yevethas -, ce qui constitua l'unique victoire de la journée.

Mais Mallar perdit son sang froid. Comprenant qu'il était le dernier habitant de Polneye, il fit demi-tour, refusant de se sacrifier pour rien, et activa tout de même son holocaméra pour filmer les massacres et les transmettre dans une ultime tentative de se rendre utile aux gens qu'ils avaient côtoyés durant son enfance et qui étaient désormais tous morts. Prenant la fuite dans l'espace, depuis l'autre face de la planète, il poussa à leurs limites ses moteurs ioniques, jusqu'à ce que ses panneaux solaires et condensateurs cessent de fonctionner, et ce alors qu'il pénétrait dans le système de Galantos. Il prit conscience qu'il vivait ses dernières heures et enregistra un message qu'une équipe de secours pourrait trouver sur son cadavre :

Hier, au quarantième jour de Mofat, des vaisseaux de guerre ont attaqué Polneye... Sans raison, sans avertissement. Ils ont détruit la quasi-totalité de notre monde, ils ont tué mes parents, et la plupart de mes compatriotes. [...] L'enregistreur de combat de mon vaisseau contient des preuves de l'attaque et de la destruction de ma planète. Ils ont assassiné les miens... Aidez-nous. Si certains vivent encore, tentez de les sauver. Qui que vous soyez, si vous trouvez ce message, découvrez l'identité de ces monstres et punissez-les. Je... Je demande justice pour les morts. Pour mes parents. Pour mes amis. Pour moi...

Il sombra peu après dans le coma. Fort heureusement, son message allait être capté par un Vaisseau de Reconnaissance Prowler, le 5P8, de la Cinquième Flotte des Forces de Défense de la Nouvelle République et transmis aux Renseignements de la Flotte, qui eurent tôt fait de mettre l'Amiral Ackbar au courant, puis la Présidente en exercice, Leia Organa Solo, par son biais.

Pris en charge par Coruscant

Secouru par la Nouvelle République, il fut installé dans une cuve Bacta et y resta de nombreux jours, sans pour autant que son pronostic vital ne soit engagé. Leia, son mari Han Solo et le Mon Calamari le visitèrent à l'hôpital, sans qu'il le sut. Son enregistrement signa la guerre avec les Yevethas : il fut diffusé auprès des médias par Hiram Drayson, directeur d'Alpha Blue, avec d'autres holo-enregistrements, et fit pencher la balance en faveur de la guerre contre ces non-humains sanguinaires. Lorsqu'il se réveilla, le Grannan fut pris en charge par Ackbar en personne. Ce dernier lui annonça qu'il devait s'attendre à être le dernier survivant de sa planète. Mallar eut alors ces mots :

Je désire rejoindre votre corps de pilotes. Quand vous vous opposerez aux Yevethas, je veux être là. C'est la seule chose qui m'importe. La seule que je puisse faire.

Ackbar décida d'accéder à sa demande mais un détail s'opposa à son dossier de candidature : le Grannan n'était pas un ressortissant d'une planète de la Nouvelle République et ne pouvait donc pas s'inscrire aux cycles de formations. Toutefois, rencontrant Leia Organa Solo, Présidente en exercice, Ackbar lui recommanda de faire adhérer Polneye afin de faciliter l'inscription de Plat Mallar. Lorsque ce fut fait, il commença les cours.

Au service de la Nouvelle République contre les Yevethas

Entraînement

Emmenant Plat Mallar sur l'une des pistes de la base portant le nom de Biggs Darklighter pour qu'il puisse prendre les commandes d'un X-Wing T-65BR de Reconnaissance, Ackbar tenta de faire comprendre au jeune Grannan les risques auxquels il s'exposait en cherchant vengeance pour les massacres perpétrés sur sa planète.

-- Durant les pires heures de la rébellion, nous envoyions des pilotes au combat après dix heures de simulateur. C'était la guerre... Et aujourd'hui, Polneye est en guerre avec N'zoth. Si cela compte toujours autant pour toi, je ferai le nécessaire pour que tu te battes contre les Yevethas.
-- Oui. Oui, je le veux. [...]
-- Tu as dépensé beaucoup de ton capital chance sur Polneye, Plat Mallar. Et nul ne te ferait de reproches si tu choisissais de ne pas enfiler cette combinaison. Tu peux recommencer ta vie sur Coruscant. Mon garçon, tu as arraché ton droit à l'existence au néant. Tu n'as nul besoin de lui offrir de nouveau. [...]
-- Mais je veux porter cette combinaison. Je veux avoir l'occasion de faire une différence dans le monde... Au moins pour moi.
__Ackbar à Plat Mallar

Cela dit, son entraînement commença. Simulation après simulation, Mallar augmenta ses statistiques personnelles, sauf au moment où il affronta un Chasseur Yevethan Type-D : il fut abattu. Retrouvant le Mon Calamari à sa sortie de simulateur, il annonça qu'un X-Wing ne pouvait pas venir à bout des Type-D et que son instructeur ne souhaitait pas le laisser s'entraîner sur un E-Wing, malgré ses scores. Mais Ackbar lui apporta une bonne nouvelle : il allait prendre place à bord d'une aile X de reconnaissance pour un convoi à destination de la Cinquième Flotte des Forces de Défense, avec à bord d'une des navettes, le mari de la Présidente Leia Organa Solo en personne, Han Solo, avec le titre de Commodore.

Première mission

Cette première mission pour le jeune Grannan fut un échec, mais sans qu'il en conçut un échec personnel. Lorsque le Vol Bravo, sous le commandement du Lieutenant Bos, sortit de l'hyperespace à une centaine de parsecs de leur destination finale, il fut intercepté par un détachement composé de nombreux vaisseaux, dont un Croiseur Interdictor Immobilizer-418. Les tirs des canons à ions immobilisèrent les vaisseaux alors que, pendant ce temps, les Yevethas menaient un Assaut contre le Tampion et capturaient Solo. Lorsque le Venture, un Transporteur de Flotte Endurance, sortit de l'hyperespace, il demanda à tout le convoi d'éteindre tous les ordinateurs et de se placer en stand-by.

Ils ne nous pardonneront jamais ce que nous avons laissé faire. Ils ne nous feront plus jamais confiance.
__Pensées de Mallar

Le tour de Mallar vint une heure plus tard. Tracté, il fut directement conduit dans le hangar où attendait une escorte armée. Malheureusement pour lui, lorsqu'il déclara être un Grannan de Polneye, le major des Renseignements comprit qu'il pouvait avoir à faire avec un espion. Il fut conduit en salle de détention pour un interrogatoire. Celui-ci fut mené par le colonel Trenn Gant, qui souhaitait savoir quand est-ce qu'il avait été informé de la présence du Commodore Solo à bord du Tampion, sa navette. Le jeune non-humain répondit que ce fut que lorsqu'il était dans son vaisseau, conformément au protocole d'usage, qu'il l'apprit au même moment que les autres pilotes du convoi de la bouche du lieutenant Bos. Gant fut très intrigué par les relations entre Ackbar et le Grannan. Ce dernier confirma qu'il avait été son instructeur de vol depuis sa convalescence, mais qu'il était également son ami. Le colonel sous-entendit que Plat Mallar était un petit protégé, comme la Flotte des Forces de Défense en comptait de nombreux. Mallar répliqua qu'il aurait donné sa vie pour protéger Solo s'il avait pu tirer. Gant affirma que les soupçons pesaient sur sa personne : les Yevethas savaient et quand, mais Mallar refusa le statut de suspect puisqu'il ignorait comment la Ligue Duskhan était au courant des plans de la Nouvelle République et son monde avait été annihilé.

-- Pourquoi croyez-vous que les Yevethas vous ont laissé en vie ?
-- Monsieur... j'ai d'abord pensé que c'était pour que nous soyons témoins de ce qui s'était passé. [...] A présent, je dirais que c'était pour nous humilier. [...] Morts ou otages, nous aurions compté. Tandis que là... nous ne sommes même pas assez importants pour qu'ils prennent la peine de nous tuer. Nous sommes sans intérêt ; c'est le message qu'ils veulent faire passer. Nous ne pouvons rien faire pour les arrêter...
-- Ne croyez pas ça, fiston. La bataille ne fait que commencer. Nous n'allons pas céder à leur chantage ; nous leur ferons payer.
-- Alors j'espère que quelqu'un leur fera payer pour moi. Je crois que j'ai gâché la chance qu'on m'avait donnée.
__Question de Gant à Mallar

Après cet échange, Plat Mallar fut consigné dans ses quartiers jusqu'à nouvel ordre, avec retrait de ses privilèges dont celui des communications avec l'Amiral Ackbar, lequel aurait pu intercéder en sa faveur.

Seconde mission

L'enquête fut finalement close et Mallar fut assigné à bord de l'Intrépide, le vaisseau-amiral de la Cinquième Flotte. Sans affectation, il prit sur lui de rendre visite au Colonel Bowman Gavin, ancien pilote de B-Wing au cours de la Bataille d'Endor et l'un des nombreux vétérans de l'Alliance Rebelle qui avaient accepté de reprendre du service. En tant que directeur du personnel de vol, il était le seul à pouvoir réattribuer un poste à Mallar. Ce dernier, suppliant, obtint ce qu'il souhaitait : un entretien sur le Floren pour en discuter. Gavin convint de laisser Mallar se former au pilotage d'une chaloupe destinée aux vols inter-flotte. Son premier vol officiel fut de transférer ce même colonel sur le Polaron. Le vol fut une réussite et Gavin s'inquiéta de savoir si le Grannan était impatient d'accomplir sa vengeance contre les Yevethas. Le natif de Polneye lui répondit qu'en laissant un pilote plus expérimenté prendre les commandes d'un chasseur, il donnait une occasion de se faire représenter.

Mais lorsque la Bataille de N'zoth commença à faire rage et que le transporteur Ballarat explosa à la suite de tirs conjugués des Croiseur Aramadia, Mallar n'écouta que son courage et monta à bord du X-Wing personnel du Capitaine Tegget, stationné sur le tarmac du hangar du Croiseur Lourd Majestic Mandjur ; qu'il pilota pour aller secourir un pilote en passe de se faire détruire par quatre chasseurs ennemis. Après l'avoir sauvé, il se sacrifia en percutant un bombardier ennemi qui souhaitait se suicider sur les boucliers du Mandjur. Son dernier acte, en tant que pilote de la Nouvelle République et sénateur de Polneye, sauva probablement des milliers de vies.

-- L'histoire était belle. Cela aurait fait une bonne info. "Le capitaine sauve son vaisseau en percutant un bombardier suicide..."
-- L'histoire existe quand même. Beaucoup d'autres aussi, qui ne seront pas racontées.
__Morano à A'bath

Articles en rapport

Ackbar
Ackbar
Personnages
Leia Organa
Leia Organa
Personnages
Yevethas
Yevethas
Espèces