Croiseur Aramadia

Croiseur Aramadia

Croiseur Aramadia
Informations générales
Type de vaisseau
  • Vaisseaux Capitaux
Constructeur/Producteur
  • Nazfar Metalworks Guild
Caractéristiques techniques
Taille
  • 240 mètres
Armement
  • 3 Lance-torpilles à proton (C)
Capacité
  • 10.000 tonnes
Equipage
  • 49 artilleurs
Passagers
  • 1600 passagers
Blindage
  • 600
Boucliers
  • 500
Vitesse spatiale
  • 60 MGLT
Hyperpropulsion
  • x2
Hyperpropulsion d'urgence
  • x8
Senseurs
  • 50 / 100 / 200 U.S.
Autonomie
  • 3 mois
Maniabilité
  • 32 DPF (est.)
Commerce
Prix
  • Non disponible à la vente
Données complémentaires
Vitesse atmosphérique
  • 950 km/h
VaisseauCe croiseur fut baptisé Aramadia, du nom du vaisseau-ambassade de Nil Spaar envoyé sur Coruscant, puis surnommé "Gros Lard" par les pilotes de la Nouvelle République.

Baptisé Aramadia du nom du vaisseau-ambassade de Nil Spaar envoyé sur Coruscant, puis surnommé "Gros Lard" par les pilotes de la Nouvelle République, le "Vaisseau à Poussée" Type-T (dans la classification néo-républicaine) se présente sous la forme d'une énorme sphère de 240 mètres de diamètre, à l'arrière de laquelle se situent plusieurs protubérances coniques abritant les propulseurs chimiques à poussée de l'appareil. Ces propulseurs produisent dans l'atmosphère un vacarme étourdissant et pouvant être utilisés à la fois pour l'atterrissage et les déplacements dans l'espace réel.

Construits sur la même cellule que les cargos Yevetha - ce qui causa d'abord une surévaluation des forces de la Ligue Duskhan par la Nouvelle République, au début de la Crise de la Flotte Noire - les premiers Aramadia possédaient en leurs centres un rotor interne produisant une gravité artificielle, permettant l'installation de ponts concentriques, avant que cette technologie ne soit remplacée par une technologie copiée sur celle de l'Empire.

Croiseur Aramadia

Pour un Croiseur Moyen, l'Aramadia a relativement peu d'armes, mais leur force vient de leur grande variété et de leur combinaison : huit turbolasers lourds et canons à ions montés sur rails internes, qui leur permettent d'avoir une position mobile, trois lance-torpilles à protons, un lance-bombe à gravité monté en position centrale larguant des charges de quatre bombes, et enfin, quatre lance-missiles à concussion décatubes. Si les bombes à gravité sont trop lentes pour être efficaces contre les chasseurs et sont vulnérables aux tirs de défense, leurs propulseurs manœuvriers leur donnent un excellent contrôle. On peut remarquer l'importance des armes kinétiques dans l'arsenal de l'Aramadia, qui se justifie par le fait que celles-ci ne sont pas affectées par les boucliers énergétiques.

En plus de cet arsenal impressionnant pour un vaisseau de sa taille, l'Aramadia dispose d'un complément de quarante exemplaires du Chasseur Yevetha Type-D, tandis que son blindage et ses boucliers sont même supérieurs à de nombreux croiseurs lourds et destroyers.

Les Croiseurs Aramadia de la Ligue Duskhan restèrent invaincus jusqu'à la Bataille d'ILC-905 où le Commodore Brand, commandant le Croiseur Lourd Majestic Indomptable de la Cinquième Flotte, parvint à détruire le T-Type Tholos tandis que le Rizaron battit en retraite, non sans avoir détruit auparavant la Canonnière Warrior Vengeur. La Bataille de N'zoth les détruisit tous en orbite de la planète.

Références

Beaux Livres
  • Cracken's Threat Dossier, 1997

Les plus consultés ensuite...