Ligue Duskhan

Gouvernement des Yevethas, avec pour capitale la planète N'zoth, la Ligue Duskhan fut dirigée par Nil Spaar après la bataille d'Endor et jusqu'à la fin de la Crise de la Flotte Noire. Ses troupes affrontèrent celles de la Nouvelle République.

Gouvernement des Yevethas basé sur N'zoth dans l'Amas de Koornacht du Secteur Farlax, la Ligue Duskhan avait été fondée à une période qui nous était encore inconnue. Son chef suprême était le vice-roi, détenant toute autorité tant qu'il était à même de chasser ses ennemis, c'est-à-dire de les tuer chez eux ou sur place publique, sans en déléguer l'autorité. Le vice-roi - aussi appelé darama ou etaias - s'entourait de proctors, des ministres chargés de surveiller la population des mondes colonisés - baptisés également les Douze -. Les membres les plus serviles de la population étaient surnommés Purs, à savoir les nitakka, les guerriers prêts à se faire trancher la gorge pourvu que leurs sangs se déversent dans les couveuses des futurs rejetons du vice-roi, et les marasi, ces femelles Yevethas prêtes à s'accoupler pour donner des enfants.

Après la Proclamation de l'Ordre Nouveau, les mondes de la Ligue Duskhan furent découverts par l'Empire Galactique et les Yevethas tout simplement asservis, au nom des principes de la Haute Culture Humaine. L'espace de l'Amas de Koornacht fut déclaré zone de quarantaine et placé sous le contrôle du Commandement Black Sword - ou Flotte Noire. Une garnison planétaire fut maintenue sur N'zoth, dirigée par le commandant Jian Paret. Après la défaite de la Bataille d'Endor, on retira à Paret un grand nombre de ses effectifs, dont le Harridan, et il reçut l'ordre de détruire les chantiers orbitaux. Malheureusement pour lui, Nil Spaar, futur vice-roi après l'assassinat du précédent, Kiv Truun (1), passa à l'attaque avec ses séides et tua de nombreux membres d'équipage, y compris Paret. La Ligue Duskhan s'empara de la Flotte Noire. A cela s'ajouta l'opportunité de créer un vaisseau typiquement Yevetha, le Croiseur Aramadia, accompagné d'un Chasseur Yevetha Type-D.

Ce ne fut qu'en l'an 16, lors de la Crise de la Flotte Noire, que les Yevethas refirent parler d'eux. Nil Spaar, devenu guide de son peuple, se rendit en visite sur le monde-capitale de la Nouvelle République, pour y rencontrer sa Chef d'Etat, Leia Organa Solo. Malheureusement, contrairement aux prédictions des diplomates néo-républicains, les Yevethas ne souhaitaient aucunement faire adhérer leurs mondes de l'Amas de Koornacht pour être représentés au Sénat Galactique. Pire : ils souhaitaient qu'on les laisse tranquilles. Les proches conseillers d'Organa Solo demandèrent à savoir où étaient passés les quarante-quatre vaisseaux portés manquants de la Flotte Noire, et eurent le droit à la réponse qu'ils souhaitaient : tous retournés auprès des Vestiges de l'Empire ou portés disparus. Finalement, Spaar prit prétexte du Déploiement de la Cinquième Flotte, sous le commandement d'Etahn A'baht, et notamment de la destruction de l'Astrolabe - accusé d'être un vaisseau espion -, pour retourner sur N'zoth et infliger un violent camouflet diplomatique à la Présidente en exercice.

De là, Spaar ordonna la Purge Yevethane, qui devait "purifier de la vermine", l'Amas et permettre aux Yevethas d'en coloniser ses mondes, issus désormais de la Seconde Naissance. Cependant, la Nouvelle République ne laissa pas faire : ayant reçu un enregistrement de la part de Plat Mallar, dernier survivant de sa planète, le gouvernement de Coruscant ne déclara pas immédiatement la guerre aux Yevethas, mais se contenta de patrouilles à sa frontière. La Bataille de Doornik-319 menée par Etahn A'baht, commandant la Cinquième Flotte des Forces de Défense, contre le proctor Tal Fraan fut un échec pour les Néo-républicains et une conservation du territoire des Elus. Fraan fut appelé auprès du vice-roi pour être récompensé. Après l'Assaut sur le Tampion et la capture de Han Solo, Spaar possédait enfin d'un moyen de pression sur la Princesse d'Alderaan et Présidente de la Nouvelle République. Toutefois, cette dernière ne s'avoua pas vaincue. Bien que sous pression, elle laissa la main à la Cinquième Flotte pour mener ses reconnaissances en territoire yevetha. La Bataille d'ILC-905 fut la première - petite - défaite de la Ligue et aboutit à la décapitation de Fraan, rendu responsable de la défaite. Acculée, la Ligue ne pouvait plus reculer. Lors de la Bataille de N'zoth, elle s'apprêtait à combattre les forces néo-républicaines - renforcées par une projection des Fallanassi Wialu et Akanah -, lorsqu'un mouvement de résistance impérial dirigé par Sil Sorannan s'empara du Fierté de Yevetha et de tous les bâtiments impériaux de la Flotte Noire - qui plongèrent peu après en hyperespace -, décapitant la structure de commandement. Spaar fut placé dans une capsule de sauvetage et projeté dans l'hyperespace par Sorannan en personne.

Privée de darama, la population fut probablement placée en constante surveillance par des éléments des Renseignements de la Nouvelle République et ce jusqu'au Génocide des Yevethas.

Note : cet assassinat pose la question de savoir si le vice-roi dirigeait les Yevethas par le biais d'un réseau de résistance ou pas. A priori, les Impériaux devaient avoir exercé un contrôle militaire très relâché car, selon Nil Spaar, Truun fut assassiné en son palais.

Articles en rapport

Flotte Noire
Flotte Noire
Organisations
Ligue Duskhan
Ligue Duskhan
Organisations
N'zoth
N'zoth
Planètes
Nil Spaar
Nil Spaar
Personnages
Yevethas
Yevethas
Espèces