Barabel

Les Barabels étaient une espèce reptilienne native de la planète Barab I, dans la Bordure Extérieure, soumise à une nuit profonde et un jour semblable à une fournaise, au cours de laquelle les animaux de la planète se cachaient des radiations de la naine

Les Barabels étaient une espèce reptilienne native de la planète Barab I, dans la Bordure Extérieure, soumise à une nuit profonde et un jour semblable à une fournaise, au cours de laquelle les animaux de la planète se cachaient des radiations de la naine rouge. Le physique des Barabels était fait pour s'accoutumer aux chasses nocturnes. De la tête à la queue, un membre de cette espèce était recouvert d'écailles très épaisses qui constituaient une armure naturelle et un camouflage selon les environnements naturels. Chasseurs dans l'âme, les Barabels pouvaient traquer une proie pendant une dizaine de jours. Armés d'une bouche aux dents acérées (environ cinq centimètres de long), ils pouvaient lacérer leurs victimes d'une seule bouchée. Leurs pupilles s'adaptaient à l'obscurité, leur permettant de voir des spectres électromagnétiques de la lumière et ce jusqu'aux infrarouge et jaune. Cependant, ils n'avaient pas la possibilité de voir la lumière verte, bleue et violette.

Les Barabels, pour leur instinct, étaient régulièrement employés comme chasseurs de primes ou mercenaires. Ils étaient connus pour leur tempérament explosif, mais au contraire des autres espèces dites agressives, ils avaient l'intelligence et la sagesse de ne pas se mêler des affaires qui ne les concernaient pas, voire refusaient un combat s'ils savaient qu'ils pouvaient perdre. Ils pouvaient devenir très coopératifs si la nature de l'objectif allait dans le sens de leurs intérêts, et encore plus mortels lorsqu'ils agissaient en groupe. Extrêmement loyaux à leurs employeurs et aux membres de leurs clans, les Barabels avaient l'instinct grégaire.

Exposée à des rayons gamma et ultraviolets, Barab I avait été abritée pendant des millénaires jusqu'à être découverte par Noga-ta, un Chevalier Jedi Ithorien, qui aida à résoudre la guerre civile qui laminait la population. Puis, la planète retomba dans l'anonymat, jusqu'à être retrouvée par Safaris Planétaires, une compagnie galactique de chasses touristiques impériales qui fit des Barabels des cibles de choix. Parce que les Barabels vivaient souvent seuls, les chasses furent de plus en plus faciles, tuant des milliers de membres de l'espèce, ce qui désavantagea fortement les Barabels lors de l'invasion Yuuzhan Vong de la planète. Finalement, un Barabel du nom de Shaka-ka réussit à réunir tous les Barabels pour détruire les vaisseaux de Safaris Planétaires. Mais le gouverneur impérial voisin entendit parler des évènements et envoya un Destroyer stellaire pour enquêter. Le capitaine impérial, Osted Alater, détermina que les Barabels étaient intelligents et mit en place un protectorat sur Barab I. C'est ainsi que commença l'exploitation des Barabels, ce qui, paradoxalement coïncida avec leur période la plus faste...

En effet, c'est à partir de ce moment là que la planète se développa : une capitale et un astroport furent construits. La ville souterraine fut nommée Alater-ka en l'honneur du capitaine et un contrat fut passé avec Safaris pour que cette fois-ci les Barabels servent de guides pour chasser les animaux dangereux, plutôt que de cibles aux fusils blaster. Loin d'une juridiction forte, Barab I devint finalement un repaire de criminels, de contrebandiers et de pirates. Sous la Nouvelle République, les Barabels entrèrent en guerre contre les Verpines, lorsqu'ils passèrent un contrat avec des Kubaz pour leur livrer des morceaux congelés de Verpine. La Maître Jedi Eelysa retrouva le monde de Barab I et découvrit que les Barabels étaient une espèce réceptive à la Force. C'était effectivement le cas pour la portée de Saba Sebatyne avec Tesar Sebatyne, Bela Hara, Krasov Hara, et le jeune Drif Lij. Lorsque la guerre contre les Yuuzhan Vong fut déclarée, Barab croisa la route des envahisseurs extragalactiques. Les Barabels, incapables de se servir de la technologie ayant court dans la galaxie, peu d'entre eux ayant des connaissances sur les tactiques guerrières ou ayant été pilotes, ils furent littéralement balayés, et ce malgré leurs instincts de chasseurs. Les 90% de la population furent réduits en esclavage, tandis que les 10% restants s'étaient cachés dans les cavernes dans l'espoir de survivre à l'attaque.

Articles en rapport

Barab I
Barab I
Planètes
Barabel
Barabel
Espèces
Ithorien
Ithorien
Espèces
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations