Mission Voxyn

La Mission Voxyn fut une mission d'un groupe de jeunes du Nouvel Ordre Jedi, menés par les enfants Solo, sur Myrkr, destinée à tuer la reine des créatures Yuuzhan Vong. Afficher le sommaire

Sommaire Masquer

I) Contexte :

Cela faisait deux ans la guerre entre la Nouvelle République et les Yuuzhan Vong avait commencé, mettant en péril un style de vie que personne dans la galaxie n'avait remis en cause depuis des millénaires, ébranlant les liens forgés entre la République et le Nouvel Ordre Jedi lorsque les modeleurs extragalactiques fournirent à leurs guerriers les voxyns. Ces animaux, des dérivés des vornskrs de Myrkr, avaient hérité de ces derniers la capacité à repérer les utilisateurs de la Force et une agressivité naturelle envers eux. Mais les modeleurs Yuuzhan Vong les avaient également dotés d'armes capables de terrasser les Jedi, y compris les mieux formés : ils pouvaient lancer des décharges soniques paralysant leurs victimes, vomir un mucus acide, leur sang, lorsqu'il était exposé à l'air, lâchait des vapeurs toxiques Enfin, leurs coussinets étaient chargés de rétrovirus mortels pour la plupart des espèces intelligentes de la galaxie. Ils étaient aussi incroyablement résistants : leur corps reptilien de quatre mètres de long, monté sur huit pattes, permettait au voxyn de rester en vie malgré l'explosion d'un détonateur thermique.
Les Yuuzhan Vong venaient donc de créer l'arme idéale contre les Jedi, leurs plus farouches adversaires depuis le début de la guerre. Les victimes furent rapidement nombreuses, y compris parmi les Jedi considérés jusqu'alors en sécurité : Numa Rar, Eelysa, Lusa et Lyric comptèrent parmi les premières victimes.
Cilghal, la guérisseuse Jedi, assistée par son apprentie Tekli, commença rapidement l'étude de ces créatures afin de parer leurs attaques. À l'aide des jeunes Jedi, elles déterminèrent rapidement que les voxyns combattus par Leia sur Coruscant étaient tous des clones d'un même individu. Afin de confirmer leur hypothèse, les jeunes Jedi partirent en quête d'autres voxyns. Il fut alors établi que tous les voxyns étaient issus du même individu, désormais nommé Reine. Grâce à des feuilles d'olbio particulièrement riches en métaux, typiques de Myrkr, les Jedi montrèrent qu'ils étaient issus de la même planète que les vornskrs.
Les Yuuzhan Vong avaient également fait parvenir à la Nouvelle République, par l'intermédiaire de Nom Anor et de Leia Organa Solo, un ultimatum laissant une semaine à la République pour livrer les Jedi à l'ennemi, ou du moins donner la position de la station Éclipse où ils étaient basés, sans quoi ils détruiraient les réfugiés de Talfaglio et bien d'autres encore.

II) Conception :

Après une démonstration par Lando Calrissian de ses nouveaux Chasseurs de Yuuzhan Vong, des droïdes conçus spécialement par Tendrando Armements pour contrer l'invasion, et qui avait failli tourner à la catastrophe à cause de l'intrusion de Yuuzhan Vong, la plupart des Jedi disponibles, ainsi que Han Solo et Lando, se réunirent sur Éclipse afin de décider de leur politique face à l'ultimatum.
Anakin Solo proposa de mener une mission sur Myrkr afin de détruire la reine voxyn. Un traître livrerait un commando Jedi à l'ennemi et celui-ci détournerait le vaisseau sur Myrkr afin de détruire la reine. Immédiatement, son père s'y opposa, très protecteur envers son épouse et ses enfants, surtout depuis la mort de Chewbacca. Luke voulut reprendre la mission à son compte, mais Tenel Ka Chume Ta' Djo rétorqua que les membres du commando devaient nécessairement être jeunes afin que les Yuuzhan Vong les sous-estiment. Avant de décider d'approuver ou non la mission, Luke demanda l'avis des Jedi présents, ainsi que de Han. Malgré la peur de perdre ses enfants, Han donna un avis favorable à la mission. Leia aussi, à condition que soit Lando qui « trahisse » le commando Jedi. Finalement, Luke donna son approbation à la mission.
Jacen Solo se porta immédiatement volontaire pour participer à la mission, malgré l'avis défavorable qu'il venait de donner car son frère aura besoin de son empathie pour les animaux. Tahiri Veila y participa également pour sa connaissance du langage yuuzhan vong et des modeleurs ; Jaina Solo aussi, car elle s'était entraînée à piloter des vaisseaux yuuzhan vong. Ganner Rhysode s'était déjà proposé comme « chef apparent » de la mission, car il était le plus âgé des jeunes Jedi et il pensait tromper l'ennemi en laissant Anakin diriger réellement le commando.
Ensuite, les Humains Zekk, Raynar Thul, Eryl Besa, Tenel Ka Chume Ta' Djo, la Bith Ulaha Kore, les Barabel Tesar Sebatyne, Bela et Krasov Hara, trois compagnons de portée, le Rodien Jovan Drark, le Wookie Lowbacca, la Chadra-Fan Tekli et la Twi'lek Alema Rar, jumelle de Numa, se joignirent à eux pour les diverses compétences qu'ils apporteraient au commando, portant le nombre de volontaires à dix-sept. Les effectifs de la mission comprendraient en outre deux CYV de Calrissian, 2-1S et 2-4S ainsi que le Droïde Traducteur Miniaturisé de Lowbacca, car celui-ci ne pouvait parler le Basique.
Les volontaires se connaissaient déjà pour la plupart, soit parce qu'ils avaient été formés ensemble à l'Académie Jedi, soit parce qu'ils avaient effectué ensemble des missions visant à récupérer des voxyns pour les études de Cilghal et Tekli.
Leur matériel comportait leurs sabrelasers, des armes conventionnelles - blasters de divers calibres, quatre caisses de détonateurs thermiques, plusieurs ceintures de grenades, classiques et à fragmentation, ... -, mais aussi des protections - des combinaisons, armures intégrales capables de se pressuriser en cas de besoin, des masques à oxygène, d'arsensel pour parer la gelée blorash, des phéromones d'ysalamir, ...

III) Préparation :

Anakin, son père, Lando et les adultes Jedi avaient décidé du plan de la mission sur Éclipse. La première phase de celle-ci, la livraison des Jedi aux Yuuzhan Vong, avait été découpée en près de trente-trois instants, très détaillés, que chacun apprit par cœur. Le commando répéta intégralement cette partie avec le CYV 1-1A et Lando Calrissian dans le Dame Chance, yacht personnel de Lando et de son épouse Tendra. Il s'agissait, en modifiant au besoin quelques détails du plan, que chacun ait entièrement confiance, à la fois dans le plan et dans ses partenaires, afin que la mission se déroule au mieux.
Au passage, Lando les poussa à régler une fois pour toutes le problème du Côté Obscur, que Jacen, Zekk et Tenel Ka Chume Ta' Djo redoutaient tant avant qu'il ne soit trop tard et avant que l'unité du groupe ne soit menacée. Jaina, sentant la tension entre ses frères à ce sujet depuis le début de la guerre, proposa que Jacen établisse un lien mental pour souder le groupe, comme Anakin l'avait déjà fait près de Dubrillon deux ans plus tôt et comme les trois Barabel leur avaient montré sur Froz, il y a peu. Ainsi, les dix-sept Jedi du commando pourraient se renforcer mutuellement, sans compter qu'ils augmenteraient leur résistance aux diverses formes de torture auxquels les Yuuzhan Vong ne manqueraient pas de les livrer en supprimant l'isolement. De cette manière, tout le monde fut satisfait du plan et promit de se conformer aux ordres d'Anakin qui prenait la responsabilité de ses éventuelles erreurs.
Pour les phases ultérieures, à savoir la prise de contrôle du vaisseau ennemi, puis leurs actions une fois parvenus sur Myrkr, le plan en était resté aux grandes lignes, car trop de facteurs étaient inconnus. Les Jedi devraient donc s'en remettre exclusivement à leur capacité d'improvisation et d'adaptation aux situations qu'ils allaient rencontrer.
Chacun savait très bien, avant de s'engager, que la mission qu'ils s'apprêtaient à commencer allait être extrêmement délicate, qu'elle serait la dernière pour plusieurs d'entre eux et que leur survie ne pourrait être en aucun cas leur principal objectif. Les premières estimations, livrées par les droïdes alors que le Dame Chance s'apprêtait à partir pour leur rendez-vous avec les Yuuzhan Vong, donnaient au commando soixante-douze pour cent de chances de réussite.

IV) Déroulement :

- IV.1) Le Mort Exquise :

La mission débuta plus tôt que prévu, lorsque le Mort Exquise se présenta à Lando - alias Fitzgibbon Lane, un chasseur de primes de Talfaglio - et avant que le Dame Chance - nommé provisoirement le Rêve étoilé - ne parvienne au point de rendez-vous qu'ils avaient convenu, trahissant l'empressement de Duman Yaght, son capitaine, de rapporter des Jeedai au Maître de Guerre Tsavong Lah.
Le cuisinier de Lando et son assistant firent signe au commando que leur mission venait de commencer, selon le plan prévu. Grâce au lien mental, Jacen était capable de réconforter quiconque commençait à défaillir avant qu'il n'y ait de répercussions sur le déroulement de la mission. Cependant, lorsque ses amis furent paralysés par les hommes de Lando, il sentit par le lien le choc des rayons paralysants et ce fut à Tenel Ka Chume Ta' Djo de l'empêcher de tomber. Le premier problème survint lorsque les sabrelasers et DTM furent jetés dans le vide-ordures : il aurait dû y avoir une capsule derrière pour les récupérer et que devaient transporter les CYV le moment venu. Mais l'équipage du Dame Chance n'avait pas encore placé les capsules, ne sachant pas que les Yuuzhan Vong se arriveraient si tôt. Lorsque le commando se retrouva sur le pont de transfert entre le yacht de Lando et la navette envoyée par la corvette d'assaut ennemie, il s'agissait pour eux de gagner trente secondes pendant lesquelles les CYV se fixeraient à la coque de la navette après avoir réuni le matériel nécessaire à la poursuite de la mission, y compris les sabrelasers et DTM qui flottaient depuis quelques minutes dans l'espace. Pour cela, une diversion avait été prévue : Anakin ouvrit un compartiment d'armes via la Force et les distribua aux Jedi. Immédiatement, ils menacèrent le capitaine, exigeant que ses soldats cessent le combat. Mais celui-ci les menaça de donner l'ordre au Mort Exquise de tous les détruire. Afin de sauver la situation, Lando accéléra le mouvement en s'opposant à Alema : lorsque celle-ci appuya sur la détente du blaster qu'Anakin venait de lui passer, la cellule d'alimentation sauta. Alema feint d'être surprise - cette partie était prévue par le scénario -, ce qui permit aux Yuuzhan Vong de reprendre la situation en main, mettant ainsi fin aux menaces qu'il venait de proférer. Alors que les trente secondes étaient quasiment écoulées, Ulaha fut poignardée par un coufee, prenant tout le monde par surprise. Anakin espéra un instant que Lando trouverait une astuce lui permettant de garder en sécurité la Bith blessée, mais il se rendit rapidement compte que cela était impossible.
Confirmant les pires craintes des Jedi, Duman Yaght plaça immédiatement le commando à la torture, sauf Ganner Rhysode considéré à tort comme le chef de la mission. À cause de ses blessures, la jeune Bith fut soumise plus fréquemment que les autres aux séances destinées à briser sa volonté. Il s'agissait pour elle de donner l'emplacement de la station Éclipse, ou au moins, pour commencer, d'avouer son existence. Jaina proposa mentalement aux autres Jedi, qui entendaient Ulaha souffrir sans pouvoir la voir qu'elle leur avoue afin de pouvoir se soigner. Ils acquiescèrent, en sachant que ça pourrait lui sauver la vie et en espérant qu'ils puissent prendre contrôle du vaisseau avant que Duman Yaght ne transmette à ses supérieurs l'information. Le tortionnaire demanda alors à Jaina de choisir la victime de la prochaine séance parmi ses deux frères et Ulaha. Sous l'impulsion d'Anakin, elle le désigna. Voyant sa résistance aux tortures « classiques », le capitaine expérimenta une nouvelle technique : tandis que son frère cadet avait un ysalamir sur le dos et à proximité d'un voxyn rendu furieux par l'ysalamir, qui ne demandait qu'à manger celui qui le coupait de la Force, Jaina avoua, contre la libération d'Anakin, que la station se cachait dans les régions du Noyau. Mais elle dut alors choisir de nouveau la prochaine victime, sans se désigner, sans quoi se serait le tour d'Ulaha. Profitant d'un instant de distraction de son garde, le chef du commando alla murmurer son plan à la jeune Bith que Yaght venait de désigner à la torture. Celle-ci, prenant de la force dans le lien mental, s'empara du coufee de son garde et le lui planta da la gorge. Encore surpris par la soudaine attaque, Jacen convainquit le voxyn de s'attaquer aux Yuuzhan Vong, avant qu'Ulaha ne l'achève de son coufee. La jeune Jedi fut traînée au loin. Comme l'ennemi n'avait plus de voxyn disponible pour la torture, elle avait gagné un moment de répit.
Soudain, Anakin décida qu'il était temps de passer à la phase suivante de l'opération : la prise de contrôle de la corvette où ils étaient retenus prisonniers. Normalement, elle aurait dû être annoncée par Eryl Besa lorsqu'elle aurait déterminé qu'ils avaient franchi les lignes ennemies, mais l'état critique d'Ulaha avait précipité l'action. Immédiatement, les droïdes de Lando s'activèrent, pénétrèrent dans le vaisseau et vinrent délivrer le commando. Après avoir pris le temps de se soigner quelque peu, le groupe prit possession du matériel transporté par les CYV. Le groupe se divisa alors en deux : Anakin, Tahiri, Jacen, Tenel Ka Chume Ta' Djo, Lowbacca, Tesar, Bela, Alema et les droïdes formaient le groupe d'assaut qui allait achever le travail commencé par les droïdes et récupérer Ganner, toujours isolé, tandis que les autres formaient le groupe de soutien. Lorsqu'Anakin décida qu'il était plus important d'échapper à une embuscade en préparation que de sauver Ganner, Jacen l'interrogea sur ses motivations. Il se rendit alors compte que ce n'était pas son frère qui avait demandé à Ulaha d'attaquer et qu'elle avait agi de son propre chef. Il voulut s'excuser, mais ce n'était pas le moment. Le groupe d'assaut élimina les voxyns restants et, parvenant près de Ganner, ils tombèrent sur Duman Yaght. Il espérait reprendre le contrôle de son vaisseau en gardant Ganner en otage, mais Anakin détourna son coufee de la gorge de leur compagnon, tandis que les autres le descendirent de leurs blasters lourds. Désormais maîtres à bord, les jeunes Jedi déroutèrent la corvette vers Myrkr et passèrent la plupart de leur temps en transes curatives afin que tout le monde, droïdes compris, soit en pleine forme pour la partie la plus dangereuse de la mission qui débuterait dès leur retour en espace réel.

- IV.2) Le Baanu Rass :

À leur arrivée, les Jedi découvrirent un vaisseau-monde yuuzhan vong en orbite. Le sondant avec la Force, Anakin y sentit des voxyns, mais aussi des Jedi. Il fallut donc renoncer à leur plan principal, pourtant moins risqué, qui consistait à faire exploser le centre de clonage à grand coup de baradium et sans faire dans les détails, avant de prendre la tangente au plus vite. Le nouveau plan donnait au commando vingt et un pour cent de chances de réussite et un taux de survie de dix pour cent. Ulaha, toujours faible à cause de son poumon perforé, décida de rester à bord pour couvrir le reste du commando pendant leur descente sur le Baanu Rass, se jugeant inutile pour le reste de la mission. Anakin accepta mais il lui demanda cependant de ne pas faire d'héroïsme et de sauter en hyperespace dès que possible. Le matériel et les commandos répartis dans plusieurs capsules, Ulaha les largua, avec quelques capsules leurres supplémentaires leur permettant d'atterrir sans encombre sur le vaisseau-monde. Ils assistèrent à la destruction de 2-1S et sentirent Ulaha plonger stoïquement vers une mort certaine, envoyant de la musique apaisante vers les autres Jedi.
Après avoir déjoué un système de sécurité grâce aux connaissances d'Alema, les Jedi décidèrent de retrouver leurs semblables qui étaient introuvables dans la Force depuis le premier contact avec Anakin. Ils se dirigèrent vers une sorte de spatioport en passant pour des guerriers Yuuzhan Vong grâce à leurs camouflages holographiques. Après avoir tué quelques guerriers et ysalamaris, le groupe tomba sur une modeleuse et deux prisonniers humains. La prisonnière découpa la modeleuse en petits cubes à l'aide de la Force avant qu'Anakin ne puisse l'en empêcher. Zekk identifia l'autre prisonnier comme étant Welk, le meilleur apprenti de l'Académie des Ombres, après lui-même et Vilas. Il s'agissait de l'un des adversaires de Jacen, Jaina, Lowbacca, Tenel Ka Chume Ta' Djo et Raynar à l'époque où ils étudiaient au Praxeum Jedi. La femme était Lomi Plo et elle confirma qu'ils étaient ceux qu'Anakin avait sentis initialement.
Pendant ce temps, Jacen et Ganner annoncèrent l'arrivée d'une frégate, d'où débarqua Nom Anor. Avec lui, se trouvait un drôle d'oiseau aux articulations inversées qui les repéra immédiatement : Vergere déclara Jaina. Le groupe ne savait que penser de sa loyauté : elle avait participé, deux ans plus tôt, à une mission visant à assassiner la tête du Nouvel Ordre Jedi, mais lorsque Han Solo eut déjoué ce complot, Vergere lui donna des larmes qui valurent à Mara Jade Skywalker un peu plus d'une année de rémission dans sa maladie. Le commando décida, sur proposition des Jedi Noirs, de passer par le terrain d'entraînement des voxyns, bien que Zekk, qui avait été victime de l'enseignement des Soeurs de la Nuit et de Brakiss à l'Académie des Ombres, ne leur fasse pas confiance. Au prochain engagement, 2-4S se sacrifia contre un corail skipper, laissant désormais les Jedi sans protecteurs. Jacen avait remarqué que les Jedi Noirs avaient réussi en quelques instants à aggraver les tensions entre les Jedi du commando et il consacrait en conséquent la plupart de son énergie à filtrer les émotions qui circulaient dans le lien. Il tentait d'améliorer les capacités de chacun et d'entraver la discorde croissante du commando : seuls les Jedi Noirs en étaient exclus, de même qu'on avait refusé de leur prêter des armes, jusqu'à ce que Lomi menace d'utiliser le Côté Obscur comme arme de substitution. Anakin consentit alors, au grand dam de Zekk à leur fournir un blaster lourd et une ceinture de grenades pour se défendre durant l'embuscade à venir.

Trente heures après leur arrivée sur le vaisseau-monde, le commando tomba nez à nez avec un Transporteur Blindé Tout Terrain, à un kilomètre du centre de clonage. Lomi déclara qu'il valait mieux terminer à pieds que de risquer de se frotter aux flitnats qui s'y trouvaient. Mais Jovan et Lowbacca y avaient déjà pénétré pour récupérer de l'équipement supplémentaire. Anakin leur demanda de sortir, mais il était trop tard : les flitnats les avaient piqués et leurs corps avaient réagi en gonflant, les privant de toute possibilité de mouvement. Leurs amis durent découper le TB-TT au sabrelaser pour les en extraire, et Tekli se chargea de les soigner. Ayant compris que leurs ennemis avaient anticipé leur passage par ici, ils décidèrent se trouver un nouveau moyen d'accès.
Après plusieurs tentatives, ils se retrouvèrent dans le quartier des esclaves et les voxyns continuaient de les attaquer régulièrement, faisant diminuer les réserves de détonateurs thermiques. Interrogé par Lomi sur les conséquences d'un éventuel échec de toutes les tentatives d'accès à la reine, Anakin lui avoua qu'il n'y avait aucune équipe de secours qui viendrait les sauver : leur seul choix était de réussir leur mission et de voler un vaisseau pour le retour ou de se faire tous tuer, sachant que l'Ordre Jedi les suivrait, puis la République. Anakin sentit, par l'intermédiaire de son lambent, que des Yuuzhan Vong s'étaient camouflés parmi les esclaves, mais il était trop tard : les imposteurs les encerclaient et avaient commencé à lancer sur eux des capsules libérant de la gelée blorash, les prenant au piège, avant de lancer l'assaut. Le lien mental ne leur fut d'aucune aide pour se défendre, chargé qu'il était de colère et de culpabilité. Eryl Besa puis Jovan Drark y trouvèrent la mort, l'une défigurée, l'autre la poitrine trouée à cause des scarabées tranchants. Anakin comprit alors que Nom Anor n'espérait plus les prendre vivants et qu'il voulait les arrêter à n'importe quel prix. Quant à Jaina, elle n'en menait pas large. Blessée et prise au piège par la gelée, elle affrontait de sa main libre deux imposteurs yuuzhan vong. Volant au secours de sa sœur aînée, le jeune Solo reçut un bâton Amphi dans l'abdomen qui le stoppa net, mais ne l'empêcha pas de délivrer Jaina, et tous deux vinrent enfin à bout de leur agresseurs. Immédiatement, Jaina reprocha à Anakin son accès d'héroïsme insouciant et inutile : la blessure qu'il venait de recevoir, sans être mortelle, était sérieuse et nécessitait des soins immédiats, tandis qu'elle-même n'avait quasiment rien.
Poursuivi par les voxyns et les guerriers ennemis, le groupe ne pouvait s'arrêter pour le soigner. De toute façon, Anakin refusait qu'on s'arrête pour lui. Arrivant à l'entrée d'un tunnel, Alema affirma qu'elle pourrait gagner les quinze minutes nécessaires à Tekli pour ausculter et soigner la blessure d'Anakin. Jacen profita de cette pause pour se réconcilier enfin avec son frère en lui donnant les explications nécessaires. Au moment du départ, le groupe remarqua la disparition des deux corps qu'ils avaient jusque là traînés avec eux. Mais ils n'eurent pas le temps de s'en inquiéter à cause d'une nouvelle attaque où périt Bela Hara, un bâton Amphi planté dans le dos. Les Yuuzhan Vong menaient le commando à la baguette, leur présentant de temps en temps le cadavre d'Eryl Besa pour leur indiquer le chemin.
Le seul bienfait de la blessure d'Anakin était la soudaine cohésion du commando, centrée sur la santé d'Anakin et du coup, l'efficacité du lien mental fut retrouvée. De nouveau, dans les tunnels, Jaina vit Vergere et elle s'étonna qu'elle puisse être en contact avec la Force sans que les voxyns ne la traquent. Pendant ce temps, Jacen et quelques autres exploraient une autre galerie pour découvrir une sorte d'arène infestée de voxyns. Tesar et Krasov placèrent un détonateur thermique dans la gorge de leur défunt compagne de portée, son sabre dans une main, et firent léviter son cadavre dans la galerie. Les voxyns se précipitèrent dessus, la piétinèrent avant d'exploser avec le détonateur, mais beaucoup survécurent. Jaina les ayant rejoints, ils continuèrent dans ce couloir menant vers l'arène. Krasov se laissa surprendre par un voxyn et reçut son mucus en plein visage. Avec l'aide d'Anakin, elle parvint à le tuer, mais le mucus s'attaquait au visage et aux yeux de la Barabel, malgré les soins immédiatement apportés par Tekli. Se rapprochant encore de l'arène, ils combattirent de nouveaux des voxyns et Raynar reçut un coup de queue de l'un d'entre eux, dont le dard pénétra sa combinaison. La guérisseuse chadra-fan se précipita avec l'antidote pour le soigner, mais celui-ci avait l'inconvénient d'affaiblir le blessé. Parvenant enfin dans l'arène, le groupe y découvrit près d'une centaine de voxyns, et Jacen préconisa de les laisser en paix tandis qu'il les convaincrait de ne pas quitter leurs nids pendant qu'ils traverseraient la zone. Krasov, de plus en plus faible, décida de couvrir leur retraite en se faisant exploser.
Lorsque Anakin fut menacé par un voxyn, Welk le sauva en tuant son agresseur rien qu'avec la Force. Anakin était bien trop faible pour se soucier des conséquences de cet acte, mais Zekk était furieux. De l'autre côté de l'arène, ils eurent la première bonne surprise depuis qu'ils étaient sur le vaisseau-monde : un cargo léger les attendaient, presque en état de voler et à tout juste cent mètres du centre de clonage. En attendant, Raynar venait de se recevoir deux coups de griffes d'un voxyn en poursuivant le corps d'Eryl, apparu comme par magie.

- IV.3) Le centre de clonage :

Lowbacca s'attela à la préparation du Tachyon tout en veillant sur Raynar, endormi par le tranquillisant qu'il avait reçu. Dès qu'il eût fini, les Jedi Noirs le firent sortir, le paralysèrent avant de décoller, ayant décidé qu'il s'agissait du seul moyen de s'en tirer vivant. Les autres Jedi observèrent, stupéfaits, leur espoir de fuite s'envoler et emportant Raynar, DTM et les Jedi Noirs vers un destin inconnu après s'être assuré que leur ami Wookiees n'était pas à bord. Réfléchissant une dernière fois à son état de santé, le jeune chef du groupe décida d'aller jusqu'au bout avec ses compagnons, comprenant qu'il n'y survivrait pas lui non plus. Mais le lien psychique était redevenu puissant depuis la trahison des Jedi Noirs et il pourrait y puiser la force d'aider ses compagnons à mener à bien cette mission. S'étant séparé du groupe peu après leur entrée dans le complexe, Anakin laissa à Jacen le commandement de la fin de la mission pendant qu'il retarderait l'ennemi. Son corps commençait à briller tandis que la Force brûlait ses cellules, il ne ressentait plus sa blessure. Pendant son combat contre les acolytes de Nom Anor, son aura s'intensifia, au point qu'on pouvait observer les ombres qu'elle projetait sur les murs. Il ne sentit même pas le nouveau coup de bâton Amphi qu'il venait de recevoir, la Force ayant brûlé le venin avant qu'il ne s'en aperçoive. Alors qu'il ne restait plus que l'exécuteur en vie, son aura commença à faiblir, puis à scintiller. Il arma son dernier détonateur thermique avant de le lancer sur son ennemi. Celui-ci prit la fuite au dernier moment. Lorsque le détonateur explosa, Anakin était déjà mort.
Ayant semé Nom Anor, les survivants étaient allés se restaurer chez une ouvrière Yuuzhan Vong, sauf Tesar qui cherchait la nouvelle cachette de la reine. Jacen sentit le ressentiment de sa sœur qui l'accusait d'avoir abandonné leur cadet, mais ce fut Tenel Ka Chume Ta' Djo qui lui rappela le dernier ordre d'Anakin : fuir pour aller tuer la reine. Lowbacca étant sorti de sa paralysie, il les contacta pour leur annoncer qu'il venait de trouver le cadavre d'Anakin. Jaina, Tahiri, Alema et Zekk partirent immédiatement à sa recherche.
Après avoir observé les coutumes funéraires yuuzhan vong, ils localisèrent le corps d'Anakin, dans une coquille protectrice, gardé par Vergere et plusieurs soldats. Chacun visa un de leurs ennemis, et ils tirèrent. Mais Zekk détourna le tir de Jaina, destiné à l'étrange oiseau, toujours incertain de sa loyauté. Du coup, il rata le soldat qu'il avait lui-même sélectionné qui se réfugia un peu plus loin. Lorsqu'il tenta de reprendre contrôle de la coquille, Jaina libéra toute la rage qu'elle avait accumulée depuis la mort de son frère sous la forme d'éclairs de Force, le tuant sur le coup. Pendant que les cinq Jedi emportaient la dépouille de feu leur chef dans la navette par laquelle était arrivée Vergere, celle-ci avait fui, emportant le sabrelaser du défunt Jedi.
Les autres Jedi avaient retrouvé Tesar et poursuivaient la reine à travers le complexe de clonage. Ils furent interrompus par l'arrivée de la frégate de Nom Anor, le Ksstarr. L'exécuteur en descendit, bientôt rejoint par Vergere qui lui racontait les derniers exploits de Jaina, laissant discrètement le commando les entendre par l'intermédiaire du comlink qu'elle avait pris sur le corps d'Anakin. Jacen était toujours en train de réfléchir au plan qu'il mettrait en œuvre pour tenir la promesse qu'il avait faite à Anakin quand la navette de Jaina arriva sur les lieux, lâchant des missiles vers la frégate et dispersant tout le monde. Jacen essaya de contacter mentalement sa jumelle, mais il ne trouva qu'un tourbillon de ténèbres et de fureur. Vergere contacta alors directement les Jedi via leurs comlinks et leur indiqua le chemin qu'avait emprunté la reine.
Jacen, Tenel Ka Chume Ta' Djo, Tekli, Tesar, Ganner avaient essayé d'interroger Vergere sur ses origines et ses motivations mais elle refusait d'y répondre, donnant seulement le sabre d'Anakin à Jacen. Malgré le manque de confiance de leur part, elle les aida à poursuivre inlassablement la reine voxyn. Après huit tentatives, ils tombèrent de nouveau sur la frégate de Nom Anor, la navette de Jaina écrasée non loin. Ils virent aux tirs de laser que leurs occupants avaient survécu. Vergere leur expliqua pourquoi Nom Anor tenait à les capturer vivants : Tsavong Lah avait décidé d'offrir les jumeaux Solo en sacrifice à Yun-Yammka le Massacreur. Jacen partit seul à la poursuite de la reine essayant de la manipuler par la Force, tandis que les autres rejoignaient le groupe de Zekk et prenaient possession du Ksstarr. Jacen parvint à trancher deux de ses pattes, mais il ne put l'achever à cause d'un scarabée tranchant. En revanche, la reine blessa Jacen au bras avant de fuir, mais le Jedi, bientôt rejoint par Vergere, la rattrapa et le combat reprit. Alors que Jacen achevait enfin leur mission, Vergere demanda aux occupants de la frégate volée de quitter les lieux sans lui.

- IV.4) Le retour :
Les occupants du Ksstarr parvinrent à fuir le système de Myrkr et à se diriger d'abord sur Coruscant, qu'ils retrouvèrent en pleine bataille, avant de fuir vers Hapes, où vivaient les parents de Tenel Ka Chume Ta' Djo. Sur place, ils retrouvèrent les réfugiés de Coruscant, dont les couples Solo et Skywalker. Le soir même, les survivants de Myrkr, Kyp Durron, les couples Solo et Skywalker, et le jeune Dab Hantaq se réunirent pour les funérailles d'Anakin. Comme son grand-père vingt-trois ans plus tôt, son corps fut incinéré après que chacun lui ait rendu un hommage par la parole ou la pensée.
Jacen passa près d'un an auprès de Vergere, d'abord dans l'Étreinte de la Douleur, puis sur Coruscant devenue Yuuzhan'tar. Elle lui montra un nouvel aspect de la Force en le dépouillant de tout espoir d'aide extérieure et en le confrontant à lui-même. Ce faisant, elle faisait croire à ses maîtres yuuzhan vong qu'elle faisait embrasser leur voie et leur philosophie à son nouvel apprenti. Nom Anor lui demanda donc d'attirer sa sœur dans le duel à mort que toute paire de jumeaux yuuzhan vong se devait de mener. Mais ce fut Ganner Rhysode qui tomba dans le piège. Jacen lui expliqua son plan : il ferait semblant de le sacrifier, et irait empêcher le Cerveau Planétaire de Coruscant de nuire aux Jedi à la première occasion, tandis que Ganner garderait l'entrée de la salle avec le sabre d'Anakin, et tous deux finiraient par mourir sous le nombre de guerriers ennemis. Mais Vergere rejoignit Jacen une fois sa tâche accomplie et tous deux prirent la fuite à bord d'une navette que Nom Anor avait cachée non loin. Ils mirent alors le cap sur Mon Calamari et retrouvèrent tous leurs amis.
Enfin, contrairement à ce qu'avait senti le commando, le Tachyon avait réussi à échapper au système de Myrkr pour s'écraser sur une planète des Régions Inconnues. Raynar, grièvement blessé, parvint à évacuer Lomi et Welk à temps. Huit années plus tard, il lança un appel mental aux autres Jedi survivants du groupe, qui vinrent les rejoindre. Raynar et les Jedi Noirs avaient bien changé depuis leur mission : Raynar s'était lié à un nid de Killiks, les Unu, et était devenu UnuThul, une sorte de chef...

Conséquences :

Après le succès de la mission, il ne restait plus que quelques dizaines de voxyns, et aucune autre ne perte ne fut à déplorer. Luke, Mara et Tahiri en trouvèrent quelques uns sur Coruscant. Presque un an après, Jacen, Jaina, Lowie, Tesar et Alema rencontrèrent les derniers dans les tunnels d'Ebaq Neuf avant que Vergere ne les tue en envoyant son aile A s'écraser contre la bouche qui retenait l'atmosphère dans les tunnels de la petite lune.
Entre le retour de Jacen sur Mon Calamari et la bataille d'Ebaq Neuf, Luke promut les Jedi qui avaient survécu à leur difficile mission commando - Raynar excepté, sa survie n'étant pas encore connue - au rang de Chevalier pour témoigner de leur courage et de leur maturité. Cal Omas, récemment élu président de la Nouvelle République, avait organisé pour cela une cérémonie grandiose pour redorer l'image des Jedi auprès de la population.
Le lien mental fut réutilisé par la suite, notamment après le retour de Jacen. Mais, des années après la guerre, les survivants de Myrkr, Jacen et Tenel Ka Chume Ta' Djo exceptés, furent l'objet d'effets secondaires indésirables : leurs défenses mentales étaient affaiblies et ils étaient devenus plus sensibles que les autres aux liens des Killiks.

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Vergere
Vergere
Personnages