Droïdes de classe 4

Les droïdes de classe 4 sont l'ensemble des droïdes de combat.

"Droïdes munis d'armes" serait une définition crue mais pas inexacte des droïdes de classe 4. Les Droïdes de Combat furent parmi les premiers droïdes inventés, peu après le développement de ceux qui deviendraient les classe 5, lorsque les seigneurs de guerre réalisèrent que les matrices comportementales permettaient aux droïdes de réagir sur le champ de bataille à des conditions changeantes. Les robots de guerre de Xim le Despote, créés 25 120 années avant la bataille de Yavin, en étaient un exemple célèbre.
Sur des mondes comme Naboo, où des armées droïdes massacrèrent les habitants, l'animosité envers les classe 4 fut très violente. Ailleurs dans la galaxie, des secteurs entiers fermèrent aux importateurs de droïdes suite aux exactions des classe 4. L'insurrection de Kol Huro en 44 avant la bataille de Yavin, par exemple, empêcha Cybot Galactica et Industrial Automaton de jamais s'installer dans le secteur.
Les classe 4 rebelles constituaient une réelle menace car ils étaient fabriqués pour l'agression. Les Droïdes Assassins, dotés de capacités de camouflage, étaient clairement les plus dangereux en cas de rébellion. Celle du droïde HK-01 fut à l'origine de la Grande Révolution Droïde sur Coruscant en 4 015 avant la bataille de Yavin et on ne comptait plus les victimes d'IG-88 en tant que chasseur de primes indépendant.
Ces droïdes se répartissaient selon 4 sous-catégories pour lesquelles les lois sur la propriété variaient beaucoup. Cependant, malgré de sévères restrictions et même des interdictions, les opportunistes ne cessèrent jamais d'en fabriquer :

- Droïdes de sécurité : les plus tolérés, ils étaient utilisés pour garder des résidences, des commerces ou des institutions publiques. Ils étaient généralement munis d'armement non mortel mais certains n'étaient même pas équipés d'armes et sonnaient uniquement l'alarme. Leur programmation leur interdisait de tuer volontairement un être organique mais un ingénieur pouvait facilement modifier cela. Ils étaient également faciles à se procurer pour n'importe quel acheteur possédant le permis requis.

- Droïdes gladiateurs : utilisés pour des combats à mort contre d'autres droïdes, ils possédaient un éventail d'armes voyantes (lance-flamme, vibro-haches, ...). Bien que dotés des mêmes restrictions sur les blessures sur les êtres organiques que les droïdes de sécurité, il était courant sur la Bordure Extérieure que les Hutts livrent en pâture des prisonniers à des droïdes gladiateurs reprogrammés.

- Droïdes de combat : ils marquèrent l'histoire de Xim le Despote jusqu'à la Guerre des Clones. Omniprésents sur les mondes de la Confédération des Systèmes Indépendants, ils disparurent quasi totalement avec l'avènement de l'Empire. Cependant, des syndicats du crime et des armées privées en employaient toujours sous l'Empire, illégalement ou en les faisant passer pour des droïdes de sécurité. Citons ainsi le Droïde de Cortosis C-B3, le Super Droide de Combat B2 et l'Ultra Droïde de Combat B3.

- Droïdes assassins : spécialisés dans le meurtre. Les tout premiers œuvraient avec le département judiciaire de la République, éliminant des évadés ou toute menace pour la sécurité galactique. Les versions suivantes, plus meurtrières, passèrent dans les mains des particuliers. Ce n'est qu'avec l'avènement de l'Empire que ces droïdes furent interdits, bien que l'Empire y eut lui-même recours pour éliminer ses ennemis et que le Département Impérial de Recherche Militaire fut à l'origine de la création de certains des plus meurtriers droïdes assassins. Ainsi, le Droïde Assassin IG faisait partie de cette classe.

Articles en rapport

Coruscant
Coruscant
Planètes
Cybot Galactica
Cybot Galactica
Organisations
Naboo
Naboo
Planètes