Chasse Impériale

Chasse Impériale

Chasse Impériale
Informations générales
Apparition
  • -19 av. BY
Type d'organisation
  • Organismes militaires
Affiliations
FactionLa Chasse Impériale était une branche de la Marine Impériale, réunissant tous les pilotes et leurs chasseurs. Le plus connu des escadrons de la chasse reste le 181ème Groupe de Chasse de Soontir Fel.

Rejoindre les rangs des pilotes de la Chasse Impériale était un rêve pour plusieurs générations de citoyens de l'Empire Galactique. D'aucuns, comme le Baron et Colonel Soontir Fel, son collègue le Commandant Turr Phennir, la Capitaine Myrette Davani et Makkor von Urron - tous membres du célèbre 181ème Groupe de Chasse -, ou encore Maarek Stele et Shea Hublin en tirèrent gloire et médailles. D'autres comme Tycho Celchu, Biggs Darklighter, Derek Klivian et même Han Solo désertèrent ou furent radiés de leurs postes. Cependant, s'ils symbolisaient la puissance du Nouvel Ordre prôné par l'Empereur Palpatine, nombreux sont ceux qui pointaient du doigt l'absence de véritable intérêt de la part du commandement : les Chasseurs TIE n'étaient-ils pas dispensés de boucliers, au contraire des X-Wings de l'Alliance Rebelle, voire même des vétustes Chasseurs RCO-170, pourtant utilisés dans les premières années de l'Empire ? Le mouvement des pilotes qui militaient en faveur d'une protection, et dont Hublin fit partie, dut attendre la mise en production du Défenseur TIE - seulement réservé à des unités d'élite - pour que les boucliers fissent leur apparition sur les chasseurs de Santhe/Sienar Technologies. Entre temps, certains perdirent les faveurs de leurs supérieurs, voire furent rétrogradés ou affectés à des secteurs dangereux.

Han Solo en combinaison de pilote impérial

Han Solo en combinaison de pilote impérial

Ainsi, la propagande du COMPNOR était parvenue à faire croire à ces hommes qu'ils étaient invincibles. Dès son acceptation au sein d'une académie navale - la meilleure de toutes étant l'Académie Navale de Prefsbelt IV -, l'apprenti pilote était soumis à un rude entraînement et à un lavage de cerveau. Son éducation était composée de cours théoriques, entrecoupés de sessions de simulation destinées à tester ses aptitudes. Un instructeur était chargé de suivre la recrue jusqu'à la fin de son éducation et remettait ensuite un rapport qui déterminerait son avenir : entrée dans un escadron ou accession à une école d'officiers - Ecole de Vol Austringer ou encore l'Académie de Vol de Vensenor - pour ensuite être nommé à la tête d'un escadron ou sur un bâtiment capital comme coordinateur de vol.

Après la Proclamation de l'Ordre Nouveau, l'essentiel des pilotes de la Chasse Impériale était composé de Pilotes Clones issus de la Grande Armée de la République. Ils furent peu à peu remplacés par des Humains, de même que les vieux Chasseurs V19 Torrent ou encore Chasseurs V-Wings furent relégués à la casse. L'ordre de bataille fut lui aussi réorganisé : une aile de chasseurs était divisée en six escadrons, eux-mêmes divisés en trois vols d'un total de douze chasseurs. Chaque vol était divisé en deux : un vétéran (un Lieutenant, généralement) faisait équipe avec un débutant ou un ailier moins expérimenté, appelé Cadet de Vol, afin de le former plus rapidement. Généralement, au cours d'une mission classique, deux escadrons sur six faisaient écran avec les bâtiments capitaux de la Marine Impériale, deux autres se chargeaient de la reconnaissance et deux étaient conservés en réserve. Au cours de sa carrière, un pilote pouvait atteindre les grades de capitaine, commandant, major, colonel, général et enfin d'Air Marshal, équivalent du grade Vice-Amiral de la Marine Impériale, et commander la chasse de tout un secteur. Ce fut le cas de Shea Hublin, placé à la tête de celle du Secteur Seswenna. Il pouvait aussi se voir nommé au sein du Haut Commandement de la Chasse Impériale sur le Centre Impérial.

Chasse Impériale

Bien qu'organisation liée à la Marine Impériale, la Chasse Impériale pouvait également être basée au sol, au sein d'une Garnison modulaire IM-455 typique. Dans ce cas-là, les pilotes répondaient au commandant de l'Armée Impériale. Quand les pilotes basés sur des bâtiments de la Marine descendaient à terre en permission, l'animosité avec leurs collègues basés à terre était telle qu'une bagarre ne manquait jamais d'éclater dans une cantina où des membres de ses deux groupes se retrouvaient par hasard. Les premiers accusaient les seconds d'être des planqués ; les seconds les premiers de les considérer comme des inférieurs.

Références

Les plus consultés ensuite...