Tarsus Valorum

Tarsus Valorum était Chancelier Suprême entre la période des Nouvelles Guerres Sith et la période suivant la victoire de l'Armée de la Lumière lors de la Bataille de Ruusan. Il fut à l'origine de la célèbre Réforme de Ruusan. Afficher le sommaire


La République s'effondre. Depuis mille ans déjà, elle se délite lentement. Une renaissance constitue la seule option pour inverser ce processus.
Un grand nombre des mesures proposées dans les Réformes de Ruusan sont purement symboliques, mais ce symbolisme possède une force certaine. Ce sera le début d'une ère nouvelle pour la République, une ère de prospérité et de paix.
Faites en sorte que les Jedi démontrent leur attachement à cette paix. Évitez les pièges de la guerre et assumez votre place véritable, qui est celle de conseillers, au lieu de mener cette bataille sans fin pour repousser le Côté Obscur, vous devriez aider à nous guider vers la Lumière.
_ Tarsus Valorum à Valenthyne Farfalla au sujet des Réformes de Ruusan.

Chancelier Suprême

Originaire de Coruscant, Tarsus, issu d'une grande famille de politiciens, était le Chancelier Suprême de la République Galactique à l'époque des Nouvelles Guerre Sith. Il avait accédé à ce poste prestigieux lorsque Valenthyne Farfalla, préalablement pressenti, avait décliné cet honneur pour rejoindre les rangs de l'Armée de la Lumière. Ainsi, Valorum devint le premier homme d'état non Jedi nommé à cette fonction depuis plus de quatre siècles. Peu après la conclusion de la Bataille de Ruusan qui s'acheva par la destruction de la Confrérie des Ténèbres du Seigneur Sith Kaan, les membres du Sénat Galactique décidèrent de mettre un terme officiel à cette période troublée qui avait ravagé la Galaxie pendant plus de mille ans. Des projets de loi importants virent alors le jour. Des propositions qui pourraient bouleverser pour toujours l'histoire. Afin de discuter de ces futurs changements, Tarsus sollicita un entretien avec le Général Farfalla. Ce dernier accepta bien évidemment de répondre favorablement à sa requête et regagna au plus vite la capitale avec son nouveau Padawan, Johun Othone. L'ancien élève du défunt Seigneur Hoth. Le jour de l'entrevue, le Maître Jedi n'hésita pas à faire comprendre à son hôte que l'invitation était plutôt malvenue puisque l'Ordre Jedi et une poignée de volontaire s'affairaient sur Ruusan à régler les problèmes qui découlaient de l'explosion de la Bombe Psychique.

Tarsus Valorum. Tarsus Valorum. Comprenant parfaitement l'urgence de la situation, son interlocuteur lui expliqua que le peuple était désormais informé par l'HoloNet de la défaite des Sith. Pour le public, les affrontements étaient définitivement terminés d'où l'importance de tourner la page. Le Chancelier ajouta qu'il souhaitait discuter avec lui des prochaines mesures à entreprendre. Cette grande réorganisation de l'administration prévoyait notamment la dissolution de l'Armée de la Lumière ainsi que la mise du Conseil des Jedi sous la tutelle du Département Judiciaire et du pouvoir législatif. Conscient des enjeux, Farfalla accepta de parler en son nom à ses pairs. Quelques mois plus tard, les Sénateurs adoptèrent les Réformes de Ruusan.

Trois jours après cet événement, Johun, maintenant Chevalier, fut chargé d'intégrer la garde personnelle de Valorum en tant que représentant des Jedi. A travers la Galaxie, bien des gens restaient ouvertement opposés à cette nouvelle restructuration. Certains voyaient même dans les efforts de Tarsus pour reformer la République Galactique une tentative visant à rétablir le contrôle du Sénat sur des mondes qui avaient déclaré leur indépendance ou sur le point de le faire. La crainte d'une tentative d'assassinat n'était donc plus à exclure.

Diplomate

Malgré cela, il continua à travailler sans relâche à convaincre des centaines de planètes qui s'étaient éloignées de revenir. Et lorsque l'heure de se retirer fut venue, il avait fait en sorte que tout soit en place pour que celle qui allait lui succéder puisse poursuivre son œuvre dans les:meilleurs conditions possibles. Plus étonnant encore, la réunification s'était déroulée avec un minimum de sang versé et d'affrontements. En misant principalement sur les ambassadeurs et les traités, il avait admirablement accompli ce qui n'aurait jamais pu l'être avec une armée. A la fin de son second mandat, Valorum décida de renoncer à sa retraite bien méritée pour endosser le rôle de diplomate. En deux ans il se chargea d'au moins cinquante missions. Par la suite, l'ancien Chancelier organisa une entrevue sur Serenno avec les six familles les plus puissantes. Les nobles qui dirigeaient ce monde comptaient parmi les personnes les plus riches de la Galaxie. De plus, leurs donations considérables à des organismes politiques très connues pourraient soutenir aisément les projets structurels du gouvernement. Cependant, des factions séparatistes n'hésitaient pas également à approcher ces bienfaiteurs. Ainsi, Tarsus souhaitait persuader ses interlocuteurs de couper les fonds à toute action jugée antirépublicaine. L'opération s'annonçait épineuse puisque les Comtes n'étaient pas réputés pour accéder aux demandes des étrangers.

Afin de faciliter les négociations, la visite se déroulerait par l'intermédiaire de canaux officieux. Un entretien discret et sans la présence des médias. Lorsque la Navette Emissaire New Dawn arriva à destination, Valorum et son Conseiller Jedi se préparèrent à emprunter un landspeeder pour rejoindre le lieu de rendez-vous. Alors qu'ils traversaient une passerelle étroite, des hommes suspects s'approchèrent et brandirent des armes diverses avant de déclencher une bombe. La plate-forme, qui accueillait le vaisseau, se déroba en entraînant Valorum avec elle dans le vide. Othone rattrapa in extremis le politicien par le bras et brandit son Sabrelaser. Les radicaux du Front de Libération Anti-République dirigés par l'Adepte du Côté Obscur de la Force Hetton furent rapidement débordés. Une fois le danger écarté, Tarsus accepta pour remercier son ange gardien d'être escorté par une véritable équipe de sécurité dans ses futurs déplacements et de convaincre le Sénat Galactique de financer un monument à la mémoire du Général Hoth et des autres Jedi tombés sur Ruusan.

Articles en rapport

Finis Valorum
Finis Valorum
Personnages
Hoth
Hoth
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Galaxie
Galaxie
Cultures