Tensions sur Naboo

Peu après le couronnement du Lee-Char, le Chevalier Jedi Anakin Skywalker, le Représentant Jar Jar Binks et la Sénatrice Padmé Amidala réussirent à éviter la naissance d'une guerre civile sur la paisible planète Naboo.

Manipulation

Quelque temps après les événements liés au Couronnement de Lee-Char, Naboo fut sujette à de troublantes tentions internes. Selon une rumeur inquiétante, le peuple Gungan avait choisi de rejoindre les rangs de la Confédération des Systèmes Indépendants et se préparerait à marcher sur Theed. Face à ce problème, Padmé Amidala et Anakin Skywalker entreprirent de mener l'enquête ensemble sur place.

Lorsque la Navette Ambassadoriale Jedi se posa dans la hangar qui abritait les fameux Chasseurs N-1 de l'Escadron Bravo de Ric Olié, le duo fut accueilli par la Reine Neeyutnee et le Capitaine Gregar Typho puis emprunta un Speeder S-130 Shelter de SoroSuub Corporation pour gagner la rive du Lac Paongo située dans les Marais de Lianorm. A destination, le couple embarqua à bord d'un Bongo piloté par Jar Jar Binks qui les mena en toute sécurité à Otoh Gunga. Le trio se rendit ensuite à la Haute Tour du Conseil des RepsLyonie, successeur du charismatique Rugor Nass, faisait étalage de sa haine envers ses voisins humains. Le mentor de la Padawan Togruta Ahsoka Tano ne mit guère longtemps à s'apercevoir, à sa façon de parler, que l'amphibien agissait bizarrement. Il tendit la main et arracha, grâce à la Télékinésie, un collier suspect lumineux qui pendait autour de son cou. Débarrassé du mystérieux objet, le Boss revint subitement à lui comme s'il se réveillait d'un horrible cauchemar.

Skywalker, Amidala et Binks découvrent le pouvoir du collier. Skywalker, Amidala et Binks découvrent le pouvoir du collier.
Intrigué, le Chevalier le questionna sur l'origine du talisman. Il lui répondit qu'il s'agissait d'un cadeau magique du Prêtre Rish Loo destiné à le rendre plus fort. Le Représentant Binks ajouta que le coupable connaissait le secret mystique de la manipulation de l'esprit. Une aptitude qui n'avait rien à voir avec la Force et qui tenait visiblement plutôt de l'usage d'une pierre spécifique. Toutefois, il ne l'utilisait normalement que pour faire le bien. Du moins jusqu'à aujourd'hui. Ils ignoraient encore que le religieux avait en effet décidé d'aider le Comte Dooku à conquérir la paisible planète en échange de davantage d'influence. Le pouvoir, facteur certain de motivation, serait sa récompense. Déterminés à appréhender le traître, les Républicains allèrent à son bureau qui se trouvait dans l'une des nombreuses bulles de la cité sous-marine. Malheureusement, il réussit à s'échapper aux commandes d'un Bongo, avec l'aide de Droïdes Commandos BX initialement cachés au plafond, et à poignarder au passage son ancienne « marionnette ». Gravement blessé, Lyonie fut transporté à l'infirmerie sans être en état de donner l'ordre à la Grande Armée Gungan d'annuler le début des hostilités. Du fait de sa ressemblance incontestable avec le convalescent, l'Elu et son épouse encouragèrent Jar Jar à usurper son identité de manière à éviter un véritable massacre.

Jeux dangereux

A la surface, Loo annonça publiquement à ses compatriotes, prêts au combat et inconscients de sa duperie, le décès de leur chef. Le moment était venu d'honorer sa mémoire en prenant d'assaut la capitale... aux côtés des sécessionnistes qui alliaient débarquer d'une minute à l'autre. Dans les hautes herbes à proximité, Anakin poussa son ami gaffeur à jouer son rôle. Le trac passé, le politicien prit courageusement la parole, en essayant d'imiter au mieux la voix de Lyonie, pour dénoncer la fourberie de Rish. Démasqué, ce dernier jugea préférable de s'éclipser avec une Moto-Jet Geonosienne d'Huppla Pasa Tisc Shipwrights Collective. Sur le qui-vive, Skywalker emprunta un Kaadu et s'élança à sa poursuite. Alors que la situation semblait un tant soit peu sous contrôle, des Barges de transport C-9979 de la Fédération du Commerce du Vice-roi Neimoidien Nute Gunray atterrirent dans les plaines verdoyantes. Un Droïde Tacticien T, entouré d'un petit contingent d'unités B1 et B2, sortit de l'un des engins et invita Binks, toujours déguisé, à s'entretenir avec Grievous à propos de sa position inattendue de stopper l'offensive conjointe.

Le Gungan, accompagné par Roos Tarpals, partit à la rencontre de l'officier ennemi. Irrité par les changements soudains, le cyborg laissa affluer sa colère. Malgré la pression, Jar Jar parvint à faire comprendre à Tarpals que Padmé devait absolument être informée de la présence du célèbre Tueur de Jedi. Le Général sortit du vaisseau et fit un bref rapport à la Sénatrice via un holoprojecteur de poche. La jeune femme lui expliqua qu'il fallait absolument capturer le Commandant Suprême en prenant soin de désactiver ses automates au préalable. Ainsi, quand Binks sortit en courant, à la nuit tombée, du bâtiment poursuivi par le natif de Kalee, qui s'était enfin rendu compte de la supercherie, les non-humains passèrent à l'action. Voyant que ses troupes étaient hors service, le Séparatiste brandit deux Sabrelasers et s'empara de l'Electropole d'un premier adversaire imprudent. Roos s'élança à son tour. Faisant preuve de courage, il se sacrifia pour lui enfoncer sa lance dans sa cuirasse métallique. Inspirés par le geste courageux de leur défunt supérieur, plusieurs fantassins prirent le relais en bombardant l'assassin avec des Boomas. Le plasma libéré par les projectiles sphériques électrifia ses circuits en une poignée de secondes. Le vaincu finit par s'écrouler et les courageux Gungans en profitèrent pour l'entraver.

Grievous entouré par des fantassins de la Grande Armée Gungan. Grievous entouré par des fantassins de la Grande Armée Gungan.
Parallèlement, le Comte Dooku, qui se trouvait aussi sur la planète à l'intérieur d'un laboratoire secret appartenant à Loo, ressentit la défaite de son protégé. Puisqu'il restait un pion essentiel dans son plan de domination de la Galaxie, l'image tridimensionnelle de Darth Sidious face à lui exigea sa libération. Le meilleur moyen serait de piéger Anakin et de procéder à un échange de prisonniers. Faisant écho aux paroles du Seigneur Noir, le noble de Serenno contacta Rish pour lui demander de le rejoindre et surtout de laisser le gardien de la paix remonter sa piste. Obéissant, le prêtre lui amena le Jedi à sa cachette. N'ayant plus besoin de ses services, Dooku élimina froidement le Gungan avant de croiser sa lame vrombissante rouge avec celle du futur Exécuteur du Côté Obscur Darth Vader. Visiblement enclin à laisser ses IG-100 MagnaGuards, l'Apprenti Sith âgé prit de la distance en envoyant des lanternes sur son rival. Skywalker les repoussa sans grand mal mais une douloureuse décharge d'Electrostaff suivie d'Eclairs de Force eurent raison de sa fougue.

Echange

Désormais en position de négocier, Dooku appela Amidala pour lui proposer le sombre marché imaginé par son Maître Sith. Initialement réticente à se soumettre à ce chantage, la pacifiste, encouragée par Lyonie, de nouveau conscient, finit par accepter. Finalement, les parties opposées se fixèrent rendez-vous et procédèrent à l'échange des détenus. L'opération effectuée, la Confédération des Systèmes Indépendants se retira de Naboo.

Echange de prisonniers. Echange de prisonniers.