Titus Klev

Officier de l'Empire Galactique, Titus Klev commanda l'assaut de Mon Calamari depuis l'un des Dévastateurs de Monde.

Titus Klev naquit sur Alsakan, probablement une douzaine d'années avant la Proclamation de l'Ordre Nouveau. Fils d'un militaire haut gradé de l'ancienne Marine Républicaine ayant combattu pendant la Guerre des Clones, son père avait échappé à la purge orchestrée par l'Empereur Palpatine à l'encontre des vétérans de cette guerre, après avoir embrassé les préceptes du Nouvel Ordre. Sa mère était la fille unique d'une riche famille de marchands ayant fait fortune dans les Mondes du Noyau. Dès la fondation de l'Empire Galactique, et sur l'impulsion de son père, Titus fut l'un des premiers à rejoindre le Sub-Adult Group du COMPNOR, le nouvel organe de propagande à la gloire du nouveau dirigeant impérial. Motivé et particulièrement ambitieux, il participa dès lors à toutes les activités organisées par son unité : athlétisme, lutte au sol, il devint champion de Wegsphere, participa aux débats et à la délation de ses camarades ou éducateurs n'étant pas assez zélés à ses yeux.

A l'âge de treize ans, Klev reçut une recommandation pour rejoindre un camp d'entraînement spécial sur Ibanjj, dans le Secteur Mieru'kar. Particulièrement excité, il ignorait encore cependant qu'il s'agissait du camp principal de la CompForce, le bras armé du COMPNOR. Lorsqu'il survécut à l'épreuve ultime - échapper à une meute de varns, un prédateur local -, on lui signifia son transfert au sein de ladite force, et ce alors qu'il avait quatre ans de moins que l'âge l'égal requis ! L'adolescent choisit alors la branche Assaut et reçut une Armure de la CompForce. Mais ses parents prirent peur qu'il fût envoyé au front, au milieu de fanatiques de l'Empereur, et tué. Son père demanda son transfert à la branche Observation, puis de là à bord d'une Frégate des Douanes Impériales.

Titus Klev y mourut d'ennui. Il se concentra alors sur l'idéologie, au point de devenir Chef de la Surveillance Idéologique. En secret, Titus révisait pour entrer un jour à l'Académie Navale de Prefsbelt IV, mais son score ne fut pas suffisant. Alors, un camarade du SA Group lui indiqua que les juges augmentaient les notes s'il faisait preuve de zèle idéologique. Sa stratégie paya et, comme son père et son grand-père, et tous ses ancêtres depuis trente-sept générations, il y entra. Tout en cultivant ses contacts au sein de la CompForce et du SA Group pour une éventuelle future promotion, il étudia à fond et finit premier de sa promotion. Klev rejoignit les Opérations des Stations de Combat, récemment créées par le Grand Moff Wilhuff Tarkin. Après la destruction de l'Etoile Noire I, il sembla que sa carrière marqua un temps d'arrêt.

Quand le chantier de l'Etoile Noire II fut décidé, le jeune homme y vit une occasion de relancer sa carrière. Cependant, la Bataille d'Endor la détruisit, le contraignant à servir sur de nombreuses stations de défense Golan. La fortune lui sourit à nouveau quand, au cours du siège de Wann Tsir, Klev surprit un saboteur de l'Alliance Rebelle. On s'intéressa à nouveau à sa carrière, alors que l'Empire Galactique se morcelait. Il fut promu Commander et son nom arriva aux oreilles de l'Empereur Ressuscité. Ce dernier, alors qu'il préparait l'Opération Shadow Hand dans le plus grand secret, recherchait des officiers loyaux et dont la carrière n'était pas entachée par l'incompétence ou une ambition trop exacerbée : son zèle idéologique, démontré depuis ses jeunes années au sein du COMPNOR, avait, encore une fois, fini par payer.

Nommé à la tête du Dévastateur de Monde Silencer-7, Titus Klev fut chargé de mener la première grande opération à l'encontre de la Nouvelle République sur Mon Calamari. Malheureusement, c'était sans compter sur le rôle d'agent double joué par Luke Skywalker auprès de l'Empereur. Le fils de l'Elu avait fait croire au clone de Palpatine qu'il souhaitait le rejoindre pour mieux le trahir. Alors que le Dévastateur attaquait le Star Destroyer Imperial II Emancipator, R2-D2 parvint à changer les codes de contrôler des Dévastateurs via l'ordinateur central de Byss. Incapable de réparer le sabotage, le Silencer-7 finit par dévorer les autres Dévastateurs avant de s'abîmer dans l'un des océans de Dac. Klev périt avec son équipage.

Articles en rapport

Alliance Rebelle
Alliance Rebelle
Organisations
Alsakan
Alsakan
Planètes
CompForce
CompForce
Organisations
COMPNOR
COMPNOR
Organisations
Palpatine
Palpatine
Personnages