Neti

Étrange peuple que les Netis. Aussi appelés les Ryyks parce qu'ils avaient pour la première fois été découverts sur la planète du même nom ( Ryyk), ces êtres vivants étaient en fait une rare espèce métamorphe de plante intelligente, qui, pour des raisons

Étrange peuple que les Netis. Aussi appelés les Ryyks parce qu'ils avaient pour la première fois été découverts sur la planète du même nom ( Ryyk), ces êtres vivants étaient en fait une rare espèce métamorphe de plante intelligente, qui, pour des raisons mystérieuses, aurait quitté il y a de cela des centaines d'années son monde natal, Myrkr, la planète des non moins célèbres Ysalamiri, et leur particularité de non-Force. A l'inverse de ces animaux, les Netis étaient tous très réceptifs à celle-ci, ce qui faisait de ce peuple, alliant la conscience à un mode très végétal de survie, un peuple à part. En effet, leur moyen de subsistance n'était pas l'absorption de nourriture, mais la photosynthèse, comme les plantes. Les tissus organiques qui les composaient absorbaient le dioxygène de carbone, et le seul apport extérieur dont ils avaient besoin était un semblant d'eau. Ils pouvaient donc vivre quasiment indéfiniment en mode végétatif, pour peu que le sol où ils se trouvaient leur apporte un peu d'eau et soit baigné d'assez de lumière naturelle.

Capables de se transformer à volonté, les plus habiles pouvaient revenir à une apparence d'arbre ou prendre celle d'espèces vivantes, mais le plus souvent leur apparence préférée était l'humanoïde, qu'ils pouvaient maintenir même pendant de longues périodes d'inconscience. Pourtant même ainsi, cette forme soulignait l'élément dont ils étaient issus. De peau grisâtre rappelant l'écorce des arbres, ils possédaient de multiples arborescences fines, et un feuillage virant du brun au gris sombre au sommet de leur corps. D'autres détails attiraient l'attention : T'ra Saa, par exemple, une célèbre Jedi ayant acquis au cours de sa longue existence un savoir de guérisseuse et une sagesse faite d'expérience, n'avait pas de nez, les Netis n'ayant pas besoin de respirer.

S'il était peu fréquent de pouvoir en rencontrer un, la race comprenant peu d'individus et leur reproduction n'ayant lieu que très rarement, pas plus d'une fois tous les deux ou trois siècles, les Netis disposaient en compensation de leur rareté d'une espérance de vie s'étendant sur plusieurs centaines d'années. Leurs graines ne s'éveillaient parfois à la vie que tard, et germaient souvent seulement après un siècle de somnolence ! Cependant cette providence ne put rien faire contre la volonté d'extermination extérieure à leur peuple : leur planète hôte, Ryyk, fut détruite et seul un Neti Jedi du nom Ood Bnar survécut, de source sure. Mais il est probable qu'il ne fut pas le dernier de son espèce. La durée de germination et la longue vie des sujets vivant hors de la planète lors de cette tragédie peut avoir été favorable à la survie de l'espèce.

Articles en rapport

Neti
Neti
Espèces
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
T'ra Saa
T'ra Saa
Personnages
Ysalamir
Ysalamir
Créatures