Invasion de Ryloth

L'invasion de la planète Ryloth marqua le point de départ d'une longue campagne de la Guerre des Clones. Afficher le sommaire

La guerre transforme les promesses en de vains espoirs.
_ Ima-Gun Di.

Invasion

Les rivalités entre certains membres du Conseil Séparatiste étaient loin d'être une légende et elles pouvaient engendrer de graves troubles à travers la Galaxie.

Lorsque l’Émir Skakoen de l'Union Technologique Wat Tambor apprit, à l'aide d'un droïde espion, que le Magistrat Koorivar de l'Alliance Corporative Passel Argente avait choisi de cacher ses trésors de guerre sur Ryloth, et plus précédemment dans les entrepôts d'Artruk à Lessu, il s'arrangea, par appât du gain, pour faire passer la planète de la place soixante-dix-neuf à une des cibles stratégiques. Le monde natal des Twi'leks n'était quand même pas dénué d'importance puisqu'il était connu pour sa production lucrative de Ryll et se trouvait sur la Piste Corellienne qui reliait Coruscant à Corellia. Face à la menace, le Général Jedi Ima-Gun Di, le Capitaine Keeli et des clones, appartenant probablement au Commandement de la Cuirasse Blanche de la Grande Armée de la République, furent envoyés prêter main forte aux Combattants de la Liberté menés par le Général Cham Syndulla afin de repousser l'invasion d'envergure de la Confédération des Systèmes Indépendants. Malgré les efforts déployés, la situation tourna indiscutablement en faveur des sécessionnistes, aussi bien au sol que dans l'espace.


Quand les défenses terrestres vinrent finalement tomber à court d'eau, de nourriture et de munitions pour l'armement lourd, le gardien de la paix demanda, via son communicateur de poignet, à l'Amiral Dao stationné en orbite de lui envoyer de l'approvisionnement.

Aux prises avec une flotte constituée de Frégates de Communication Munificient du Clan Bancaire Intergalactique et du Vaisseau de contrôle de la Fédération du Commerce Procurer du Neimoidien Mar Tuuk, l'officier de la marine fut obligé de l'informer qu'une réponse favorable à sa requête était inenvisageable puisqu'il manquait déjà lui-même cruellement de carburant et de puissance de feu. Le blocus ennemi empêchait tout soutien possible. Face à cette impasse, le Kajain'sa'Nikto lui ordonna de contacter le Conseil des Jedi de Coruscant pour obtenir au plus vite l'envoi de renforts. N'ayant visiblement pas, ou trop peu, de navires de combat à engager, Mace Windu, Yoda et Obi-Wan Kenobi réfléchirent au lancement d'une simple mission de ravitaillement. En raison du rayon d'action limité des Frégates Médicales Pelta, ils envoyèrent le Sénateur Bail Organa d'Alderaan rejoindre le Représentant Jar Jar Binks de Naboo sur Toydaria négocier un traité avec le Roi Katuunko, jusqu'ici neutre, pour obtenir l’autorisation d'acheminer du ravitaillement depuis son monde.

Ultime stratégie

Livrées à elles-mêmes et ignorant les tractations en cours, les troupes de Cham et de Di perdirent le contrôle du flanc droit de la zone où se déroulait l’affrontement. Les Chars d'Assaut Blindés et les droïdes se rapprochaient inexorablement vers le centre d’opération. De plus, pour ne pas arranger les choses, l'unique Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA disponible ne pourrait pas évacuer tous les civils présents. Après avoir analysé le problème, le Jedi eut l'idée de reconfigurer les réacteurs de l’appareil et de le remplir d’explosifs. Cette bombe improvisée permettrait de provoquer un éboulement qui bloquerait l'accès de l'un des deux canyons qui menaient à leur campement. Grâce à ce stratagème, les fantassins n'auraient plus qu'à se focaliser sur un front pendant que les Twi'leks iraient se réfugier dans les montages.

Sacrifice. Sacrifice.
Au moment propice, l'impressionnante explosion de l'engin de débarquement eut le résultat escompté puisque l'Armée Séparatiste se retrouva à emprunter un unique chemin d’accès.

Baroud d'honneur

Décidés à freiner le plus longtemps possible l'avancée des envahisseurs, l'utilisateur de la Force et ses hommes se préparèrent à mourir vaillamment. Face à la supériorité numérique des automates, les courageux soldats tombèrent les uns après les autres. Le Jedi et Keeli, blessé dans l'explosion d'un détonateur thermique, ne tardèrent pas à se retrouver seuls face à leurs adversaires. Malheureusement, deux rafales successives eurent raison de la témérité du Capitaine. Mortellement touché, il s'écroula au sol, rapidement suivi par Ima-Gun, qui vit passer juste au-dessus de lui trois Pelta avant de s’effondrer. Organa et Binks avaient rempli leur tâche. Cham, se considérant trahi par la République Galactique, et les siens récupérèrent le contenu des capsules larguées dans le but de continuer la lutte....

Les Généraux Ima-Gun Di et Cham Syndulla. Les Généraux Ima-Gun Di et Cham Syndulla.

Articles en rapport

Coruscant
Coruscant
Planètes
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Twi'lek
Twi'lek
Espèces
Ima-Gun Di
Ima-Gun Di
Personnages