Foga Brill

Le Moff Foga Brill commença sa carrière au sein du Département Judiciaire avant de se voir confier la garde de Prakith par l'Empereur Palpatine. Il devint un seigneur de la guerre par la suite.

Né sur Taris, Foga Brill commença sa carrière au sein du Département Judiciaire, jusqu'à atteindre le grade de directeur des enquêtes. Ce fut à cette époque, en pleine Crise Séparatiste, qu'il prit conscience des nombreux cas de corruption au sein des élites républicaines. Il commença à croire que seul le Chancelier Suprême Palpatine pourrait faire renaître la Galaxie de ses cendres. Il fut l'un de ses plus ardents supporteurs, alla même jusqu'à se faire élire représentant de son monde natal au Sénat Impérial, peu après la Proclamation de l'Ordre Nouveau. A la fin de son mandat, il sombra dans une profonde dépression et songea à se suicider en ouvrant l'accès à son vaisseau en plein saut en hyperespace ! Mais il fut sauvé par une rumeur qui se propageait au sein de la cour de ce qui était désormais le Palais Impérial : l'Empereur s'était fait construire une forteresse sur un monde qu'on disait paradisiaque du Noyau Profond, Byss.

Brill reprit courage. Avec le soutien de son ami le Grand Amiral Peccati Syn, Tarisien comme lui, il fit le siège du Cercle Intérieur Impérial et parvint à se faire nommer Moff sur Prakith, autre monde du Noyau Profond récemment découvert par l'Imperial Survey Corps et destiné à accueillir la Citadelle de l'Inquisitorius. De prime abord parfaitement sinistre, Prakith fut alors amplement militarisée, le Moff Brill supervisant les travaux, et placée sous la néfaste influence du Coté Obscur ; ce qui ne fit rien pour améliorer la santé mentale du bureaucrate. Son essence était en effet constamment aspirée par les Inquisiteurs qu'il fréquentait de manière assidue, le rendant de plus en plus psychotique. Son travail destiné à placer les colons pro-impériaux sur ce monde fut grandement apprécié par les nouveaux arrivants, futurs esclaves du pouvoir de l'Empire de l'Ombre.

Foga Brill tenta de se raccrocher à la religion pour s'en sortir : il adhéra au crédo de l'Ancien Ordre des Pessimistes de Maryx Minor, qui convenait fort bien à son état dépressif. Il adorait également s'entretenir avec son ami Syn des différentes religions qui leur seraient susceptibles de rejoindre. Ce fut malheureusement à cette date que son dieu, Darth Sidious, périt en orbite d'Endor. Son ami de la Marine Impériale, l'Amiral Malfkla Yzu de la 15ème Flotte de Réserve du Noyau Profond, en profita pour se déclarer Seigneur de la guerre. Quelques temps après, Syn vint le voir pour lui dévoiler une nouvelle extraordinaire : le Vizir Sate Pestage lui avait annoncé la création de l'Eglise du Côté Obscur, prophétisant que l'Empereur était parvenu à défier la mort au sein du Chaos et qu'il s'apprêtait à revenir parmi les vivants. Brill embrassa dès lors la foi impériale officielle. Peu après, Peccati Syn était tué dans l'explosion de son vaisseau au cours d'un combat contre l'Amiral de la Nouvelle République Gial Ackbar.

Bien que surveillé par les Inquisiteurs et membre de la Vraie Foi, il décida de fonder le Protectorat Constitutionnel de Prakith, l'un des nombreux Fiefs des Seigneurs impériaux de la Guerre. Une Police Rouge, formée de détachements de l'Armée Impériale et des Stormtroopers, commença dès lors à harceler les foyers pour collecter les taxes. Le Moff Brill ordonna l'exécution des "perturbateurs" et autres "Rebelles" qui osaient contester ouvertement son pouvoir. Quant aux détachements de destroyers de classe ADZ, ils furent renommés Grande Marine Impériale !

Quand l'Empereur Ressuscité fit son apparition sur Byss, Brill comprit qu'il avait fait le bon choix : si Palpatine était parvenu à vaincre le Chaos, il y avait encore de l'espoir pour son enveloppe corporelle. Malheureusement, l'échec du transfert d'essence ayant entraîné la Mort de l'Empereur, les penchants sadiques du Moff s'accentuèrent avec sa peur accrue de la mort. La mort de l'Amiral Yzu commanditée par l'Amirale Daala sur la Balise De Tsoss laissa un vide dans le Noyau Profond, notamment sur Odik, siège de la 5ème Armée de Secteur et d'un centre pénitentiaire ultra-secret, que Brill se chargea de combler. Il prit ainsi sous son aile le Grand Moff Cinzero Gann, qui était pourtant son supérieur hiérarchique à la tête de l'Oversector 5, et le poussa à être son porte-parole défendant son fief. Il abandonna le titre de Moff pour celui de "Sa Grandeur".

Au moment de la Crise de la Flotte Noire, le Vagabond Teljkon, alors abordé par Lando Calrissian, Lobot, C-3PO et R2-D2, infligea une correction sévère à un Destroyer de Patrouille Adz du Protectorat. Cet évènement fut à la fois le déclic pour Brill - la Nouvelle République, pensait-il, était à ses portes ! - et pour Lando - la présence d'un tel vaisseau suggérait la présence d'Impériaux. Le héros de la Bataille de Taanab et responsable de l'explosion du réacteur de l'Etoile Noire II se vit confier à nouveau le grade de Général, enquêta et découvrit l'existence de Prakith. Ses commandos et lui se déguisèrent en gardes, infiltrèrent le palais pendant que les Silentium détruisaient les vaisseaux restant en orbite. Calrissian ne parvint pas à s'emparer de Brill vivant puisque ce dernier fut tué lors d'un échange de tirs. Ses funérailles furent grandioses, son corps envoyé en orbite pour rejoindre son Maître Sith...

Note : à propos de la mort du Moff, The Essential Atlas écrit qu'il est assassiné par ses propres lieutenants, lesquels signent ensuite un traité de paix avec la Nouvelle République.

Articles en rapport

Byss
Byss
Planètes
Moff
Moff
Cultures
Palpatine
Palpatine
Personnages
Prakith
Prakith
Planètes