Chasseur P-38

Chasseur P-38

Chasseur P-38
Informations générales
Type de vaisseau
  • Chasseurs
Constructeur/Producteur
  • Buuper Torsckil Abbey Devices
  • Baktoid Armor Workshop pour le modèle Rogue
Caractéristiques techniques
Taille
  • 2m71 de hauteur
Armement
  • 2 Canons laser
Capacité
  • 1 Pilote
Vitesse spatiale
  • 3300 G
Hyperpropulsion
  • Classe 2
Autonomie
  • 20 Jours d'air
  • De carburant et de nourriture
Commerce
Prix
  • 120 000 Crédits
Données complémentaires
Vitesse atmosphérique
  • 61 000 km/h
VaisseauLes Chasseurs Porax-38 furent utilisés à la lois par le peuple d'Utapau et les forces de la Confédérations des Systèmes Indépendants à l'époque de la Guerre des Clones.

Produit sous la République Galactique par Buuper Torsckil Abbey Devices, le Chasseur Porax-38 alliait à la fois résistance et rapidité. Long de plus de douze mètres, il était notamment équipé d'un moteur hyperdrive de classe deux et d'un bouclier déflecteur très efficace. Les ingénieurs en charge de son développement décidèrent également d'installer deux canons laser couplés à un ordinateur de visée performant. Bien que les moyens de défense étaient plutôt légers, les systèmes avancés de capteurs offraient un avantage non négligeable au pilote sur les vaisseaux similaires des autres compagnies. Son point fort restait sans aucun doute la vitesse. Les réacteurs, qui consommaient en moyenne trois mille cents grammes de carburant par seconde, et les propulseurs iniques logés dans chaque aile permettaient de parcourir dans l'atmosphère à pleine puissance soixante et un mille kilomètres par heure ! Une fois en orbite, la vitesse atteignait trois mille trois cents G.

Lors d'une course poursuite effrénée, le liquide de refroidissement des tuyères pouvait être injecté directement dans le flux de poussée afin de conférer un surcroît de puissance à l'engin. Toutefois, cette procédure restait dangereuse pour l'individu placé aux commandes. Elle était uniquement utilisée dans les situations les plus désespérées pour échapper à un adversaire. Bien évidemment, un compensateur inertiel appliquait des champs de force pour compenser l'effet des accélérations brutales. Le chasseur disposait par ailleurs de fusées directionnelles dont le jet pouvait facilement être orienté vers le haut ou le bas pour faciliter les manœuvres verticales. Le cockpit de petite taille avait été à l'origine développé pour accueillir un Utai. Une fois installé, le pilote devait obligatoirement s'équiper avec un masque respiratoire doté d'un Comlink. La verrière en transparacier garantissait une excellente visibilité en toutes circonstances.

Un P-38 de la CSI harcèle un Transporteur CR20.

Un P-38 de la CSI harcèle un Transporteur CR20.

A l'époque de la sanglante Guerre des Clones, des P-38 furent modifiés par Baktoid Armor Workshop pour le compte de la Confédération des Systèmes Indépendants. Le Chevalier Jedi Anakin Skywalker et la Padawan Ahsoka Tano durent notamment affronter en orbite de Tatooine deux chasseurs de ce type pilotés par des IG-100 MagnaGuards alors qu'ils essayaient de ramener l'Huttlet Rotta à son père, Jabba Desilijic Tiure, initialement enlevé par la Dark Acolyte Asajj Ventress sur ordre du Seigneur Sith Darth Tyranus pour faire accuser la République Galactique de sa disparition. A noter que le célèbre Chasseur de Primes Cad Bane possédait aussi l'un de ces engins qu'il avait baptisé Xanadu Blood.

Peu après la Bataille de Coruscant, Grievous décida d'établir son quartier général sur Utapau avec le Conseil Séparatiste. Les Utais et les Pau'ans furent alors contraints de subir l'occupation. Toutefois, l'administrateur de Pau City, Tion Medon, avait ordonné à sa flotte de Porax de se cacher en attendant le moment opportun pour passer à l'action. Les natifs avaient en effet acquis avant ces événements de nombreux chasseurs pour assurer la sécurité du Secteur Tarabba. Finalement, la venue d'Obi-Wan Kenobi et du 212ème Bataillon d'Attaque du Commandant Cody fut l'élément déclencheur tant attendu. Les P-38 du Commandant Senin Vant sortirent de leurs hangars habilement dissimulés et engagèrent le combat contre les Intercepteur légers Mankvim-814 adverses de la Techno Union aux côtés des renforts de la Grande Armée de la République. Les pilotes saisirent cette occasion pour utiliser les puissants brouilleurs de leurs appareils dans le but de parasiter les signaux de contrôle envoyés aux cerveaux droïdes des Vautours déployés.

Références

Romans
Beaux Livres
  • The Clone Wars Campaign Guide, 2009
  • Star Wars, La Revanche des Sith - Plans Secrets des Vaisseaux et Engins, 2005
  • Star Wars: The Clone Wars: Incredible Vehicles, 2011

Les plus consultés ensuite...