Bataille de Dorlo

La Bataille de Dorlo marqua la mort de Qu Rahn face à Jerec. Afficher le sommaire

Dorlo, une insurrection comme les autres...

Dorlo était une très belle planète, sur laquelle des colons avaient immigré à l'époque de l'âge d'or de la République Galactique. Située dans l'Espace Sullustéen, du fait de la forte présence de SoroSuub Corporation, la planète avait longtemps profité des délocalisations des usines de montage et des autres services annexes de la corporation. Néanmoins, la Guerre des Clones arriva et Sullust rejoignit le camp de la Confédération des Systèmes Indépendants, après le ralliement de SoroSuub sous l'impulsion de la Guilde du Commerce. La Guerre fut remportée par l'Empire Galactique et SoroSuub forcée de s'aligner sur les positions de l'Empereur Palpatine après la Proclamation de l'Ordre Nouveau. Cependant, Dorlo, comme de nombreuses autres planètes de l'Espace Sullustéen - Sulon, la lune habitable de Sullust, par exemple -, décida de se rebeller. Tout d'abord, contre l'exploitation à outrance des mines d'or, puis contre les expropriations subies par les fermiers, et enfin contre la présence de SoroSuub. Une centaine d'entre eux avaient été tués et, à chaque carrefour, les habitants des grandes cités n'hésitaient pas à afficher le nom de leurs morts comme pour appeler à la vengeance.

Cette rébellion de la population força SoroSuub à appeler à l'aide. Ce fut bien entendu l'Empire Galactique qui y répondit, ou tout du moins ses Vestiges, car, un an après la Bataille d'Endor, l'Empire avait été presque entièrement balayé vers la Bordure Extérieure. Jerec, accompagné de ses sept Jedi Noirs, entama un blocus de la planète afin d'y ramener l'ordre. Le membre de l'Inquisitorius, du Pentastar Alignment - pour le compte duquel, semble-t-il, il essayait de maintenir Dorlo pacifiée - et de l'Eglise du Côté Obscur, ancien Padawan de Jocasta Nu, avait placé Sariss, Maw et Yun à la tête des forces impériales sur la planète. En orbite, le Vengeance veillait à ce qu'aucun vaisseau ne traverse le blocus... ce qui fut pourtant le cas.

Le Jedi Qu Rahn, entraîné par le Grand Maître de l'Ordre Jedi Yoda en personne, était parvenu à briser le blocus à bord d'une Corvette Corellienne, en compagnie d'un détachement des SpecForces Rebelles - composé de Cee Norley, Rolanda Gron et Duno Dree - afin de trouver Nij Por Ral, un activiste de l'Alliance Rebelle opérant sur Dorlo pour SoroSuub sur des fouilles archéologiques. Le Jedi Noir Miraluka, furieux que ses subordonnés aient laissé passer la corvette, appela Sariss et lui ordonna de procéder à la capture de Rahn et de ses complices.

Nous avons une chance... si nous arrivons à gagner du temps, si nous arrivons à atteindre le vaisseau, si nous nous débarrassons des TIE Fighters. Voici mon plan...
_Rahn à ses camarades

Le Vengeance observe la Corvette s'abîmer dans l'atmosphère de Dorlo Le Vengeance observe la Corvette s'abîmer dans l'atmosphère de Dorlo

Armé d'un lance-missile, Norley visa le second skimmer qui constituait la garde rapprochée de l'envoyée de Jerec et de ses deux autres acolytes. Le skimmer explosa, privant les Jedi Noirs de couverture et de renforts, sans pour autant pouvoir déterminer d'où provenait le tir. La tireuse arma le second missile mais n'eut pas le temps de le lancer : un tir de blaster en provenance de la garde rapprochée de la fille de Cronal la frappa en pleine poitrine et elle retomba morte sur le sol. Bien qu'ils aient à compter une blessée parmi eux, les membres du groupe parvinrent à rallier la corvette et à décoller. Dree, amoureux de Norley, décolla avec l'obsession qu'il n'avait pas pu protéger la femme qu'il chérissait. Il se promit de la venger et survola la campagne de Dorla jusqu'à apercevoir le skimmer impérial. Un tir bien placé, à l'avant, le fit exploser, éjectant Yun, Maw et Sariss. C'était une petite victoire.

La mort de Qu Rahn

Néanmoins, d'autres problèmes attendaient les Rebelles en orbite : tout d'abord, la présence du Super Star Destroyer de Jerec et ses chasseurs, qui poursuivirent le vaisseau. Dree, bien que bon pilote, ne parvint pas à esquiver les rayons tracteurs et la corvette fut irrémédiablement attirée vers le hangar principal. Les Stormtroopers, sous les ordres de Boc, lancèrent l'assaut avec des gaz anesthésiants. Rahn et ses compagnons ne parvinrent pas à s'en protéger et tombèrent inanimés. Ils furent ramassés par les Impériaux et livrés sur le pont du vaisseau. Au même moment, la corvette fut relâchée dans l'espace et détruite par les turbolasers du Super Star Destroyer.

Jerec extirpe les informations sur la Vallée de la mémoire de Rahn Jerec extirpe les informations sur la Vallée de la mémoire de Rahn

A son réveil, Rahn fit face à deux créatures, qu'il prit de prime abord pour une seule créature : Gorc et Pic, surnommé les Jumeaux de la Sith. Le premier le menaça avec le Sabrelaser que lui avait donné Yoda :

- Merci pour le Sabrelaser... Maintenant, debout. Plus vite ! Sinon je l'utilise sur toi.
- Une créature de peu de mots, comme c'est plaisant.
- La ferme.
_Pic à Rahn

Derrière lui, assis à genoux sur le sol en duracier du pont du vaisseau, se tenaient Duno, Nij Por Ral et Rolanda Gron. Jerec arriva sur ces entrefaites, accompagné du capitaine de la Marine Impériale, Sysco, en charge du vaisseau. Jerec, qui savait qu'un groupe de Rebelles avait forcé le blocus, fut très surpris de retrouver Qu Rahn parmi ses membres (1). Mais la surprise était d'autant plus plaisante que Rahn avait été l'ami de Morgan Katarn, l'homme qu'il avait autrefois décapité lors de la Subjugation de Sulon, et qui connaissait les coordonnées de la célèbre Vallée des Jedi.

Sysco : Les prisonniers sont prêts pour l'interrogatoire, Monsieur.
Jerec : Rahn... enfin nous nous rencontrons. Et qui sont ces spécimens ? Vos serviteurs, peut être ?
Rolanda Gron : Je parle pour moi-même. Mon nom est Rolanda Gron, et vous n'apprendrez rien de moi.
Jerec : Comme vous l'entendez. Tuez-le.

Rahn essaya de s'interposer mais les Jumeaux le retinrent. Le Klatooinien fut tué par ces derniers. Jerec reprit son interrogatoire comme s'il n'avait pas été dérangé.

Jerec : Bien, maintenant que vous savez ce qui vous attend, répondez à mes questions. J'ai des raisons de croire que vous savez où se trouve la Vallée des Jedi, et que vous y avez été. Où est-elle ? Donnez-moi les coordonnées de la planète, ou l'endroit où l'on peut les trouver, et vous mourrez de manière charitable. Si vous ne répondez pas à mes questions, vous allez souffrir pendant un long moment. C'est à vous de faire le choix.
Rahn : Non.
Jerec (à Yun) : Fais-nous la démonstration de ta force.
Nij Por Ral : S'il vous plaît ! Je vous en conjure, épargnez-nous ! Rahn possède les informations que vous recherchez... pas moi.
Yun : Alors vieil homme, qu'est-ce que ça sera ? Les coordonnées ou la mort ?
Rahn : La mort.

A peine ses mots furent-ils prononcés qu'on pouvait déjà lire le remords sur le visage de Qu Rahn : il allait être responsable de la mort d'un innocent. Mais cette mort intervenait pour éviter que les coordonnées de la Vallée des Jedi, située sur Ruusan, ne tombent entre les mains des serviteurs du Côté Obscur. Yun décapita l'expert en linguistique, qui aurait pu être d'une aide précieuse pour comprendre les inscriptions de la Vallée. Il ne restait plus que Dree et le Jedi.

Jerec : Ce ne fut pas une belle mort. Mais la mort l'est rarement. Qu'en est-il de la pitié que des hommes comme toi revendique ? Je vois que tes méthodes ne diffèrent pas des miennes. Donne-moi les coordonnées.
Rahn (à Duno Dree) : Dis-leur, Duno... dis-leur pour nous deux.
Dree : Non.

Boc se chargea de le tuer. Jerec se tourna alors vers Rahn, le dernier survivant de l'équipe :

- Donne-moi ce que je demande... ou je les prendrai.
- Pourquoi attendre ? Tue-moi !
- Bientôt, vieil homme... quand j'en aurais fini avec toi.

Rahn vit ses derniers instants Rahn vit ses derniers instants

Utilisant le Côté Obscur, Jerec extirpa de la mémoire du Jedi ce qu'il souhaitait : il apprit que Morgan Katarn avait découvert la Vallée lors de son Exploration sur Ruusan, et que les coordonnées de la planète étaient indiquées sur le plafond de l'atelier du vieil homme. Passant sa langue sur ses lèvres, le Miraluka se délecta de cette information : il allait enfin pouvoir accomplir son projet. Alors que Jerec tournait les talons, Rahn s'empara du Sabrelaser de Yun et tenta de l'attaquer dans le dos. Les Jedi Noirs, trop lents et, selon les mots de Jerec en personne, "ayant besoin d'exercice", mirent du temps à défendre leur maître. Maw, dans l'attaque, perdit ses deux jambes et se retrouva au sol, gisant dans une mare de son propre sang. Voyant l'un de ses meilleurs éléments à terre, Jerec décida de mettre un terme à la vie du Jedi en l'immobilisant avec la Force. Genoux à terre, sans défense, Qu Rahn ne peut qu'observer, impuissant, la lame rouge du Sabrelaser de son ennemi venir au contact de son cou. Le Jedi Noir pensait que le "vieil homme" était mort, mais il se trompait : Rahn serait désormais beaucoup plus puissant, sous la forme d'un Fantôme de Force, un Esprit Jedi qui guiderait son nouvel apprenti, Kyle Katarn, sur la voie du meurtrier de son père, et en ferait le gardien de la Vallée.

Jerec déclara simplement peu après :

La Vallée est à nous.


Cette fiche est dédicacée à Dark Devaster, Matt, et à tous les fans - nombreux - de la série Jedi Knight et de Qu Rahn.

Note 1: Dans la cinématique d'introduction au jeu vidéo, Jerec n'intervient qu'après la mort de Dree pour extirper les informations de la mémoire de Qu Rahn.

A propos de cet article

Leris
Version Légendes, par Leris.
Dernière mise à jour le 21 décembre 2007.
2 156 lectures.
Corrigé par nos correcteurs.
Signaler une erreur

Articles en rapport

Jerec
Jerec
Personnages
Yun
Yun
Personnages
Qu Rahn
Qu Rahn
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Jedi Noir
Jedi Noir
Cultures
SoroSuub
SoroSuub
Organisations