Subjugation de Sulon

La Subjugation de Sulon fut organisée par les troupes de l'Empire Galactique, alors sous le contrôle d'un des membres de l'Inquisitorius, le Miraluka nommé Jerec. Morgan Katarn, leader de l'Alliance Rebelle sur la planète, y trouva la mort. Afficher le sommaire

Presque un an après son Exploration sur Ruusan et la découverte de la Vallée des Jedi, Morgan Katarn allait trouver la mort au cours d'une opération, menée par le membre de l'Inquisitorius nommé Jerec, afin d'éradiquer la présence de l'Alliance Rebelle de la lune de Sullust.

Eradiquer la présence rebelle

L'Alliance Rebelle était très présente sur la seule lune habitable de Sullust, Sulon. Ses activistes, travaillant en relation avec les Sullustéens membres de la cellule de la planète-mère de SoroSuub Corporation, avaient attaqué à de nombreuses reprises les installations de la corporation galactique, qui s'était ensuite adressée à l'Empereur Palpatine pour éradiquer ces "terroristes". L'Empereur avait dépêché Jerec, à bord du Vengeance, afin qu'il éradique tous les Rebelles qui oseraient bafouer la loi impériale. Le Miraluka était assisté du Capitaine Thrawn, un Chiss, et d'un bataillon des Forces Spéciales de l'Armée Impériale, le Bataillon Fantôme, commandé par le Major Noda. Une fois en orbite de la lune, le Jedi Noir donna ses instructions :

Je veux Morgan Katarn vivant.
_Jerec à Thrawn

L'unité de Noda décolla du hangar. Tous ses hommes étaient déguisés en agents Rebelles afin de simuler une attaque de l'Alliance et de dissuader d'éventuels amis de cette dernière de la rejoindre. A peine le vaisseau fut-il posé qu'un attroupement de colons arriva : des cibles faciles pour les Impériaux, qui n'hésitèrent pas à faire feu sur eux, les tuant tous, femmes, hommes et enfants. Depuis sa ferme, Morgan Katarn observait la scène, puis vit les troupes se diriger vers sa propre exploitation, peu distante de celle de la famille Danga, où avait eu lieu le drame précédent. Au même moment, un autre groupe se lança à l'assaut de la ferme et Wee Gee alerta son maître de l'intrusion des Impériaux. Le droïde fut éteint par ce dernier, pensant qu'il ne donnerait pas l'alerte. Ce fut tout le contraire : ayant compris qu'il ne s'agissait pas de membres de l'Alliance mais bien des Impériaux, Morgan Katarn fonça jusqu'à son vaisseau et décolla pour rejoindre l'installation géothermique, le point de rendez-vous de tous les Rebelles de la lune.

Sur le Vengeance, Thrawn apprit l'échec de la capture de Katarn et alla l'annoncer à Jerec :

- Vous m'apportez de mauvaises nouvelles.
- Oui, Monsieur.
- Vous pouvez continuer. (Pause.) Est-ce que Katarn a été prévenu ?
- Il n'y a pas lieu de le penser, Monsieur. Le Lieutenant Brazack pense que la cible s'est enfuie de sa ferme.
- Ou a senti qu'il devait se rendre ailleurs. Il est sensible à la Force, et l'utilise souvent, mais il a peur de la saisir et d'accepter son héritage. 'Et si je fais une erreur ?' pense-t-il. 'Et si j'abuse de son pouvoir ?' Une telle maladie est au-delà de l'entendement ! Je peux sentir sa présence depuis l'orbite. Travaillant, se racontant des histoires. Et tout cela pour rien.
- Monsieur... oui, Monsieur.
- Bien sûr, tout cela n'a aucun intérêt pour vous. Parce que vous êtes un être du monde matériel, un acteur jouant son acte, un manipulateur d'objets. Eh bien, ô acteur, je vais vous donner une chance de vous racheter, à vous et au Lieutenant Brazak.
_Jerec à Thrawn

Quant à Morgan, il était parvenu à rallier l'installation sans encombre et à réunir les membres de la cellule planétaire, soit une centaine de colons de différentes espèces. Comme à l'accoutumée, Skorg Jameson s'opposa aux visions idéalistes de Katarn et proposa de frapper fort les Impériaux. Mais les propos de Katarn furent accueillis avec respect par tous les membres de la cellule : la présence de l'Empire signifiait une augmentation des parts de responsabilité de SoroSuub dans le gouvernement planétaire, qui avait échappé jusque-là aux troubles politiques de la Guerre Civile Galactique. Jameson ajouta d'ailleurs que la présence de l'Empire inviterait à une exclusivité des contrats avec la corporation, et donc au remplacement du générateur géothermique bon marché qu'ils utilisaient communément. Morgan, fort du soutien des membres de l'Alliance annonça alors :

Les raids de guérilla sont une chose, mais combattre les forces spéciales en est une autre, et nos forces ne sont ni équipées ni entraînées pour ça. Si nous perdons, nous perdons plus que la simple installation, nous perdons Sulon.

La Bataille de l'installation géothermique

Après ce discours, tous les Rebelles allèrent se poster aux alentours de l'installation pour accueillir les forces impériales comme il se devait. Cependant, les Rebelles ignoraient que les Impériaux avaient envoyé un droïde de reconnaissance pour faire les relevés de la zone et les transmettre aux troupes d'assaut. Dans l'installation, Morgan rencontra la Capitaine Candice Ondi, reporter de l'Alliance, qui filmait les combats et les retransmettait au Haut Commandement à la fois pour les archives, les analystes et la propagande. Elle était toujours accompagnée de son fidèle A-Cee, un Droïde de Protocole 3PO modifié. Elle l'interrogea, mais Morgan se crut obliger de mentir :

- Alors, Morgan Katarn, vous pensez que nous n'avons pas une seule chance, n'est-ce pas ?
- Au contraire, Capitaine Ondi, je pense que nous allons gagner.

Après cette petite interview, holocaméra sur l'épaule, Katarn préconisa à Ondi de bien veiller à ce que cet enregistrement soit diffusé et qu'elle en sorte vivante. La jeune femme acquiesça et disparut dans les entrailles de la base. A cet instant, les troupes impériales s'étaient rassemblées : elles étaient désormais plus nombreuses que le simple Bataillon Fantôme qui avait été chargé de capturer Katarn. On comptait un Transport Blindé Tout Terrain AT-AT et deux véhicules de modèle Transport de Reconnaissance Tout-Terrain AT-ST. Le Major Noda ordonna l'assaut. Il ne vit pas son premier AT-ST exploser, un missile rebelle ayant percuté le cockpit. C'était une petite victoire pour les trente-six Rebelles sous les ordres de Morgan Katarn... victoire qui allait vite être obscurcie par un événement inattendu.

Alors que les Rebelles pensaient pouvoir tenir en respect les Impériaux, Katarn fut prévenu par le Sergent Crowley de l'approche du vaisseau du Bataillon Fantôme. Le leader rebelle de Sulon ordonna à ses troupes de faire feu avec leurs missiles sur le vaisseau, et de ne pas tenir compte des insignes de l'Alliance sur sa coque. Le premier missile, lancé par Trol, toucha sa cible et déporta le vaisseau loin de sa position initiale. Néanmoins, le Rebelle s'aperçut que les boucliers avaient tenu bon. Jen prépara le second missile, fit feu et manqua sa cible. Peu après, les lasers du vaisseau entrèrent en action et anéantirent toutes les troupes de Morgan Katarn. Lui-même fut capturé par Noda et livré à Jerec.

- Citoyen Katarn, quel plaisir de vous rencontrer. Que préférez-vous ? Une longue et douloureuse conversation ? Ou bien une brève allant à l'essentiel ? Je choisirais la seconde, la moins difficile dans la position où vous êtes. (Silence.) Comme c'est dommage. J'avais espérer autre chose d'un homme de votre réputation. Une vive réplique, un slogan rebelle, ou un silence héroïque. Eh bien, il est toujours préférable de surestimer son adversaire que le contraire. Maintenant, dites-moi, de qui prenez-vous vos ordres et où sont-ils ?
- Une Princesse Gamorréenne me donne mes ordres tous les matins et me les laisse dans ma grange.

La tête de Morgan Katarn, au bout d'une pique, à l'entrée de Barons Hed La tête de Morgan Katarn, au bout d'une pique, à l'entrée de Barons Hed

Après cette réplique, Jerec prit sa vibrolame et décapita Morgan Katarn, dont la tête roula par terre. Il ordonna à Maw d'accrocher la tête du leader au bout d'une pique (1) et de placer celle-ci à l'entrée de Barons Hed, la capitale, afin que cela serve de leçon aux éventuels résistants. Il ordonna aussi qu'un rapport soit rédigé à l'attention de l'Empereur pour lui signaler l'éradication de l'Alliance sur Sulon. Plus tard, le Miraluka fut nommé Gouverneur de la lune, et ordonna la construction, hors des murs de la cité, de la Maison du Gouvernement, une tour aux murs noirs et aux fenêtres rouges, symbolisant sa toute-puissance.

Le mensonge de Jerec

Après la mort de Katarn, Jerec vint à l'Académie de Carida, où avait lieu la remise des diplômes de fin d'études de tous les cadets souhaitant devenir Stormtroopers. Parmi eux, Kyle Katarn, que Jerec repéra. Il ordonna à Rom Mohc de le laisser lui donner en personne sa médaille :

Mon nom est Jerec. Félicitations, Kyle Katarn. Vous avez accompli de grandes choses pour quelqu'un de si jeune. La reconnaissance est douce, n'est-ce pas ? Cependant, souvenez-vous que la reconnaissance est un cadeau, donné par ceux qui ont le pouvoir à ceux qui ne l'ont pas. C'est ainsi, mais ce n'est que la première étape. Grimpez l'échelle promptement, rejoignez ceux qui possèdent le pouvoir, et réclamez votre dû. Je vous attendrai.
_Jerec à Kyle Katarn

Si le cadet Katarn n'entendit rien à ces propos, il eurent plus de sens lorsqu'il visionna les enregistrements d'A-Cee demandés par Jan Ors, et sur lesquels il vit des Stormtroopers garder l'entrée de la cité avec la tête de son père puis, six ans plus tard, lorsqu'il apprit que c'était ce même Jerec, qui lui avait donné la Médaille de la Valeur, qui avait décapité son père.

Le droïde de reconnaissance informe Jerec de l'existence de l'installation géothermique Le droïde de reconnaissance informe Jerec de l'existence de l'installation géothermique

Note 1: Petites précisions entre le jeu vidéo et le roman Soldier for the Empire. Le roman ne mentionne pas la présence de Maw au sein des troupes impériales de Jerec, pas plus que l'existence des autres Jedi Noirs parmi ces dernières. Au contraire, le jeu vidéo, dans la scène où Kyle défait Maw, affirme que ce dernier à bel et bien assisté à la scène de la mort de Morgan, mais il semble qu'il s'agisse plus d'une remarque pour tenter le jeune homme vers le Côté Obscur qu'une réelle anecdote.

A propos de cet article

Leris
Version Légendes, par Leris.
Dernière mise à jour le 18 décembre 2007.
2 371 lectures.
Corrigé par nos correcteurs.
Signaler une erreur

Articles en rapport

Jerec
Jerec
Personnages
Thrawn
Thrawn
Personnages
Maw
Maw
Personnages
Morgan Katarn
Morgan Katarn
Personnages
Sulon
Sulon
Planètes