Wrenga Jixton

Wrenga Jixton, Serviteur des Sith, était un homme de main de Darth Vader.

Pourquoi est-ce que les gens pensent que je peux tout faire ?
__Wrenga Jixton

Tout comme son maître, Darth Sidious, Darth Vader disposait de ses propres acolytes, des « extensions de sa volonté » en quelque sorte. Parmi eux se trouvaient bien sûr une Main de l'Ombre ou deux, sortes de disciples officieux qu'il escomptait à terme utiliser pour renverser son propre mentor. Mais le servait aussi un tout autre type de subalternes.

Jix, comme on le surnommait, était pour l'Apprenti Sith cybernétique l'équivalent d'une Main de l'Empereur pour Palpatine. Ce fut peut-être ce qui lui valut la curieuse appellation de « Serviteur des Sith », titre avec lequel il signa son rapport à l'attention de l'Empereur sur le contrebandier Talon Karrde. En réalité, le véritable grade de Wrenga Jixton était celui d'un Sergent d'Artillerie, ancien entraîneur au combat de l'Académie de Carida. Bien qu'apparemment insensible à la Force, cet espion Impérial arrogant et provocateur - même envers Vader ! - était l'un des exécutants les plus fréquemment employés par le Seigneur Noir pour accomplir sa volonté aux quatre coins de la Galaxie. Ne cachant pas son animosité pour les bureaucrates - qu'il méprisait parce qu'ils ne se rendaient jamais eux-mêmes sur le terrain, préférant y en envoyer d'autres -, Jix avait un tempérament de feu qui montrait bien ses origines Corelliennes. Il n'appréciait guère les Stormtroopers non plus, sans doute parce qu'il les jugeait trop incompétents. Avec eux comme avec d'autres, il lui arrivait fréquemment de déclencher des rixes dans tous ces bars louches où il avait l'habitude de traîner, un moyen comme un autre de s'afficher. En effet, Jix ne perdait jamais une occasion de faire montre de son exceptionnelle débrouillardise. Par exemple, il prenait plaisir à déjouer les sécurités du Palais de Darth Vader sur Coruscant rien que pour prouver qu'il en était capable, au grand dam du Seigneur Sith d'ailleurs. Peu partisan de la subtilité, il l'était plutôt de la manière forte, sa musculature avantageuse aidant beaucoup.

Ce fut lors d'une mission sur Falleen que Darth Vader et Wrenga Jixton travaillèrent ensemble pour la première fois. Les détails restent encore assez méconnus, mais on peut clairement soupçonner Jix de ne pas avoir agi correctement puisqu'il fut déféré en Cour Martiale suite à cette opération, et envoyé sur Kessel. Néanmoins, il parvint à s'évader, et il échoua jusque sur Aridus. Là, le Corellien sympathisa avec la population locale, gravement affectée par la gigantesque tour de communication qu'avait installée l'Empire sur la planète. Il s'avéra que c'était précisément en ce lieu que Darth Vader avait prévu de faire venir jusqu'à lui son fils, le jeune Luke Skywalker, à l'aide d'un Double d'Obi-Wan Kenobi. Mais ce dernier trahit le Seigneur Noir et fit exploser la tour. Darth Vader sombra dans l'inconscience, et ce fut Jix qui retrouva son corps. Comprenant que la mort du Seigneur Noir ne ferait qu'amener davantage de forces Impériales dans le secteur, il préféra sauver la vie du cyborg, et le rapatria à bord d'un vaisseau - bien qu'il ait toujours été un très mauvais pilote. Jix passa ensuite un marché avec Vader : l'Empire se retirerait d'Aridus et laisserait les locaux en paix, et lui en échange, confierait sa vie au Seigneur Sith et ferait tout ce qu'il lui demanderait. Dès lors, il devint l'un des serviteurs personnels du disciple de Palpatine. Celui-ci voyait Jix comme une sorte d'embarras, mais il était efficace, et il savait qu'il n'était pas dans son intérêt de lui mentir ou d'échouer s'il escomptait que l'Empire respecte sa promesse de ne plus s'approcher d'Aridus. Aussi, cet échange de bons procédés était parfaitement à sa convenance.

Le nombre de missions qui furent assignées à Jix n'avait pas été clairement établi. On le sait avoir infiltré plusieurs syndicats du crime - dont le Soleil Noir en personne, ainsi que quelques kajidics Hutts. Cela permettait à Vader d'agir au plus vite s'il apprenait que sa place aux côtés de l'Empereur - ou même l'Empire lui-même - était en danger, afin de pouvoir y remédier. Pour prévenir ce dernier le plus rapidement possible si le besoin s'en faisait sentir, Jix avait à sa disposition un canal de communication prioritaire qui le reliait à lui, ainsi que le soutien du personnel de l'Intelligence Impériale en poste à Mos Eisley et dans le secteur Arkanis. Misant sur la puissance de feu pour s'en sortir, l'ancien Sergent d'Artillerie était souvent lourdement armé. Préférant surtout les pistolets blasters, il lui arrivait parfois de porter également un blaster lourd, qu'il s'accrochait à l'épaule. Enfin, un poignard était dissimulé dans son gant en cas de dernier recours. Habillé de vêtements communs, il pouvait facilement passer inaperçu, sans éveiller le moindre soupçon.

Environ un an après la désastreuse Bataille de Yavin, Darth Vader convoqua Jix dans son Palais pour lui ordonner de tuer un traître, le Gouverneur Torlock de Corulag, qui - selon les informations parvenues jusqu'au Seigneur Noir - avait planifié de rejoindre l'Alliance Rebelle. Évidemment, sa mort devait servir la cause de la gigantesque machine propagandiste Impériale ; pour ce faire, elle devait donner l'impression d'avoir été orchestrée par la Rébellion. Mais Wrenga Jixton - comme on peut s'en douter - n'était pas du genre à accourir dès qu'on le sifflait ; et la malheureuse Escouade Zeta envoyée le chercher eut d'ailleurs à en pâtir. Vader dut recourir à la Force pour lui rappeler quelle était sa place avant d'être à même de pouvoir lui délivrer ses nouvelles instructions.
A bord de la Barge Drone G-79, Jixton se rendit sur Corulag, en se dissimulant dans un droïde. Lorsque l'homme en poste au Hangar 312 où il avait atterri se rendit compte que ce dernier ne figurait pas sur sa liste, l'ancien entraîneur au combat de l'Académie Impériale sortit de sa cachette et il lui fit perdre connaissance. Puis il fit courir la rumeur que des Rebelles avaient envahi le Spatioport et s'enfuit. Les premières graines de sa propagande avaient été semées ; il ne lui restait plus qu'à faire le boulot.
Peu de temps après, l'homme de main de Vader tenta d'accomplir ce pour quoi il était venu en attaquant le landspeeder personnel du Gouverneur. Mais il fut dérangé dans son travail par un groupe de soi-disant « Rebelles » qui - eux aussi - prirent d'assaut le véhicule. Mécontent, Jix les tua ; mais alors qu'il avait brisé les jambes de leur chef pour l'empêcher de fuir pendant qu'il l'interrogeait pour découvrir qui étaient ses commanditaires, celui-ci se suicida à l'aide d'un dispositif dissimulé dans ses dents. La situation se compliquait, mieux valait agir rapidement. Jix s'introduisit alors dans le landspeeder à l'aide de son blaster, prêt à tirer...
Et il tomba nez à nez non pas avec le gouverneur, mais avec son hologramme, ainsi qu'avec sa fille - Frija. Celle-ci lui révéla - après qu'il ait détruit l'image holographique de son père pour éviter de s'attirer de nouveaux tueurs - que Torlock avait disparu depuis la nuit dernière. Il sautait à présent aux yeux de Jix que « l'attaque Rebelle » du landspeeder à laquelle il venait d'assister n'avait été en fait qu'une mise en scène : l'escorte du gouverneur n'avait pas su faire montre du niveau d'élite attendu chez des Stormtroopers Impériaux et - surtout - leurs adversaires n'avaient aucunement été des soldats de l'Alliance, mais des agents du Soleil Noir, comme le prouvait irréfutablement leur tatouage. Face à ces révélations, le Serviteur des Sith décida de contacter Vader pour lui faire son rapport - à mots couverts, cela s'entend. Ce fut à ce moment là qu'il émit ses premiers doutes sur l'informateur du Seigneur Noir, celui qui avait dénoncé le Gouverneur.

-- Accès direct huit-quatre-neuf. Unité sept à Priorité-un, code douze-B, me recevez-vous ? Unité sept à Priorité-un, code douze-B, vous me recevez ?
-- Reçu, Unité sept. Et le canal est sécurisé Ji--
-- Whoa ! Toutes mes excuses, mais vous pouvez toujours aller dire ça aux Bothans. Alors... comment est-ce que va mon oncle préféré ? Bonne journée ?
-- Je ne peux imaginer qu'une seule raison pour laquelle vous chercheriez à me contacter : Vous avez échoué dans votre mission.
-- Eh bien, les vacances que vous m'aviez décrites sont différentes de celles où je me retrouve : nuageuses et avec de grandes chances d'avoir une tempête tumultueuse. Peut-être est-ce que vous pourriez me mettre en relation avec votre prévisionniste local.
-- Ce n'est pas une possibilité. Cela compromettrait vos... « vacances ».
-- A quel point ses rapports ont-ils été fiables dans le passé ?
-- Extrêmement. Ma source a peut-être été mal informée.
-- A moins que votre prévisionniste soit en train d'essayer de changer le temps. Vous êtes toujours là mon cher oncle ?
-- Explorez la situation puis faites m'en un rapport...en personne.
__Rapport de Wrenga Jixton adressé à Darth Vader à propos de sa mission sur Corulag

Wrenga Jixton ne se fit pas prier et, intéressé par la prétendue amitié qui liait l'Amiral Droon à Torlock, il s'infiltra dans sa forteresse. Mais, arrivé aux blocs de détention, une surprise de taille se présenta à lui : un Androïde physiquement semblable au Gouverneur y avait été emprisonné ! Surgit alors Droon, accompagné de deux de ses hommes... et de Frija ! La véritable cette fois ci, celle que Jix avait sauvée précédemment n'ayant été en fait qu'une autre réplique robotisée. Droon chercha à comprendre pourquoi Jixton, ce Sergent d'Artillerie au passé si lourd dont il connaissait bien la réputation, avait cherché à s'introduire dans sa forteresse. Frija, elle, était plutôt partisane de le tuer immédiatement. Jix parvint à les effrayer en révélant son lien avec Darth Vader. Effrayé, Droon les envoya - lui et le leurre droïde du Gouverneur - dans les souterrains situés en dessous de sa base, afin d'éliminer toute trace d'eux et de ne pas s'attirer d'ennuis avec le Seigneur Noir. En effet, les y attendait un immense Dragon Slug qui eut tôt fait de les prendre en chasse. Ce n'était néanmoins pas un gigantesque reptile qui allait avoir raison de l'un des plus efficaces exécutants de Vader ; qui plus est, un exécutant lourdement armé. Jix mitrailla le plafond du souterrain pour transpercer l'animal avec les stalactites qu'il parvenait à en décrocher, et ce jusqu'à ce qu'il trépasse . Après quoi, il ordonna à l'Androïde de Torlock de lui révéler tout ce qu'il savait sur son alter ego humain. Il apprit alors que - loin d'avoir rejeté l'Empire - le Gouverneur de Corulag avait cherché à renforcer les défenses de sa planète, depuis qu'il soupçonnait la Rébellion de vouloir prochainement l'attaquer. Des répliques robotisées de lui et de sa fille avaient été conçues dans le plus grand secret pour leur garantir une porte de sortie si la situation l'exigeait. Ce fut à ce moment là qu'il découvrit que Frija et l'Amiral Droon fomentaient un complot pour le faire passer pour un traître aux yeux de l'Empire. Ne se sentant plus en sécurité sur Corulag, il avait activé les Androïdes et s'était échappé.
Intelligent, Wrenga Jixton pensa - sans doute avec raison - qu'il serait plus sage de ramener Droon jusque sur Coruscant pour que Darth Vader puisse disposer de lui selon son bon vouloir une fois qu'il aurait appris quelle était l'étendue de sa trahison. Il perça une brèche dans les souterrains pour retourner dans la forteresse, et la prit d'assaut. Sa puissance de feu lui permit d'éliminer tous les adversaires qui se dressèrent contre lui, et il arriva sans trop d'encombre jusqu'à l'Amiral. Celui-ci était on ne peut plus effrayé bien entendu : le Serviteur des Sith était une véritable légende. Comme Frija chercha à éliminer l'Amiral après qu'il ait tenté de rejeter tous ses torts sur elle, Jix fut dans l'obligation de la tuer. Après quoi, il assomma Droon et, accompagné des deux Androïdes, il l'emmena jusqu'au Palais de Darth Vader. Le Sombre Seigneur des Sith ne l'accueillit pas les bras ouverts au tout début, furieux de voir qu'il avait échoué dans sa mission d'assassiner Torlock. Mais l'ancien instructeur de l'Académie Impériale parvint à apaiser son maître cybernétique en lui révélant toute la vérité sur le plan ambitieux qu'avait organisé Droon avec la fille du Gouverneur pour prendre la place de son estimé père. Jix laissa ensuite l'Amiral subir sa « punition » : il offrit au traître l'un des Sabrelasers qu'il avait découverts dans ses effets personnels, et Darth Vader en profita pour défier celui-ci dans un simulacre de duel. Le Sergent d'Artillerie rejoignit ensuite les deux Androïdes, en partance pour la Bordure Extérieure, afin de leur faire ses adieux. Indubitablement, il avait su démontrer toute l'étendue de ses talents grâce à cette mission.

-- Boba Fett doit remettre Solo à Jabba le Hutt. Quand il le fera, Luke Skywalker voudra sûrement le sauver. Je ne fais aucune confiance à Jabba. Il me faut un agent dans son camp.
-- Ah. Alors je vais bosser pour le gros ? Bon. J'ai fait pire. Enfin, pas souvent...
-- Je vous suggère d'infiltrer le groupe de maraudeurs de Jabba. Ce sont des renégats, des criminels indisciplinés. Vous serez en bonne compagnie !
__discours surpris entre Darth Vader et Wrenga Jixton, dans l'intimité du Sombre Palais du Seigneur Sith sur Coruscant

Soucieux d'assurer la survie de son fils jusqu'à ce qu'il soit parvenu à le convertir au Côté Obscur, Darth Vader - alors qu'il devait traiter sur ordre de l'Empereur avec le Prince Xizor, afin de déterminer l'ampleur de sa participation dans le projet de construction de l'Etoile Noire II - chargea Jix de « protéger » Luke Skywalker lorsqu'il tenterait de récupérer son ami Han Solo sur Tatooine, une fois que le bloc de carbonite où il avait entreposé le contrebandier aurait échoué à l'immonde Jabba le Hutt.
En se faisant passer pour un membre d'équipage renvoyé pour insubordination envers son capitaine, le Serviteur des Sith eut tôt fait d'attirer l'attention, terrorisant les rues de Mos Eisley avec son swoop. Il se mesura au Chiss Spiker, ce qui porta sur lui le regard des autres membres du gang que ce dernier co-dirigeait avec Big Gizz. S'ensuivit quelques défis et combats de rue qui amenèrent Jix à être adopté sur le champ par ces mercenaires à la solde de Jabba.

A présent qu'il était dans la place, l'exécutant de Vader se devait de mener à bien sa nouvelle mission. Et il en eut très rapidement l'occasion. Luke Skywalker s'était rendu sur Tatooine, dans l'ancienne demeure de son défunt mentor Obi-Wan Kenobi, afin d'apprendre comment concevoir son propre Sabrelaser. Jabba en fut informé et, conformément aux désirs du Prince Xizor, il réclama sa tête. Le gang de swoops donna la chasse au jeune Chevalier Jedi, et Jix fut obligé de les empêcher d'atteindre leur but tout en ne compromettant pas sa couverture. Il dut même faire exploser son véhicule, et assommer Big Gizz avec un rocher. Plus tard, il fit son rapport à Vader pour lui révéler que son ennemi, Xizor, avait eu la folie de déclarer que c'était le Seigneur Noir en personne qui réclamait que Skywalker soit tué.

Infiltré dans le Palais de Jabba Infiltré dans le Palais de Jabba

Mais alors qu'il cherchait à prendre contact avec l'Apprenti Sith de Darth Sidious, il fut surpris par un garde, et forcé de le tuer. Il en profita pour lui dérober ses codes de communication, afin de pouvoir contourner la sécurité, et signaler au disciple de Palpatine combien sa place était menacée. Il s'en débarrassa par la suite en les glissant dans la combinaison de Spiker, lors du raid mené par le gang à l'encontre de Boba Fett pour récupérer le corps prisonnier dans la carbonite de Han Solo. Dès lors, il savait que ce serait le Chiss qu'on désignerait pour traître et il pouvait se sentir tranquille. La mission sur Tatooine toucherait bientôt à sa fin, et Jix n'en était pas du tout fâché. On ne sait cependant s'il quitta jamais la planète désertique vivant, car pas la moindre trace de lui ne fut repérée suite à ces incidents...

Articles en rapport

Coruscant
Coruscant
Planètes
Darth
Darth
Cultures
Darth Vader
Darth Vader
Personnages
Jen'ari
Jen'ari
Cultures