Mission sur Gwori

A l'époque de la Guerre des Clones, le Capitaine Rex, Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker et sa Padawan Ahsoka Tano se rendirent sur la planète Gwori pour détruire des chantiers navals de la Confédération des Systèmes Indépendants. Afficher le sommaire

Troublante révélation

Suite à la débâcle de la Bataille de Nexus Ortai, le Conseil des Jedi de Coruscant reçut un rapport déconcertant qui stipulait que la flotte de la Confédération des Systèmes Indépendants était deux fois plus volumineuse et puissante que celle de la Grande Armée de la République. Face à cette situation inquiétante, Mace Windu et le Chancelier Suprême Palpatine décidèrent de confier la planification d'une mission d'infiltration sur Gwori aux Généraux Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi pour localiser les chantiers navals du Clan Bancaire Intergalactique. Une fois les coordonnées obtenues, l'Escadron Hunter, composé des derniers chasseurs Y-Wing BTL-B de chez Koensayr, prendrait la suite des opérations pour procéder à un bombardement chirurgical. Cependant, les infrastructures étaient très bien défendues. Outre un important déploiement de bâtiments de type Frégate de Communication Munificient, la planète était protégée par un nouveau système de sécurité révolutionnaire. Ce dernier était capable d'irradier les vaisseaux normalement automatisés qui livraient les matières premières pour éliminer les passagers clandestins.

Afin de s'infiltrer dans les installations ennemies le plus discrètement possible et sans attirer l'attention, la République réussit à détourner un cargo d'approvisionnement et Anakin trouva une excellente solution pour échapper aux radiations mortelles. Dans un premier temps, il convia sa petite équipe, en l'occurrence le Capitaine Rex de la 501ème Légion et trois de ses meilleurs hommes, dans une usine de congélation carbonique. Selon les informations recueillies par le Chevalier, la carbonite était un excellent isolant qui pouvait tromper très facilement les scanners. Ainsi, les deux Jedi et les clones subirent volontairement la procédure de cryogénisation normalement déconseillée. Ahsoka Tano qui avait reçu expressément l'ordre de rester aux côtés de l'Amiral Wullf Yularen sur le Star Destroyer Venator Resolute réussit à convaincre l'officier de la soumettre également au processus pour accompagner ses compagnons. Les blocs furent placés dans la soute du transporteur dérobé, et R2-D2 se chargea du pilotage.

Infiltration sur Gwori

Lorsque l'engin arriva en orbite de Gwori, il dépassa sans le moindre problème les postes de défenses. Toutefois, les passagers ignoraient que le Superviseur des chantiers, Juhm, avait été informé personnellement par le Comte Dooku qu'une mission de sabotage se préparait. Lorsque les Droïdes de Combat attachés à la surveillance l'avertirent qu'un convoi comptait anormalement un appareil supplémentaire, le Muun comprit immédiatement qu'il s'agissait d'un piège et il ordonna sa destruction. N'ayant aucune autre solution, Le Droïde astromech R2 largua sa cargaison sur le sol neigeux de la planète avant de s'échapper à son tour, grâce à ses propulseurs miniatures intégrés, juste avant l'explosion. Puis, il sortit un bras manipulateur dans le but de « réveiller » ses camarades. Lorsque Rex fut tiré de son sommeil artificiel, il fut frustré de constater que l'un de ses frères, Toomer, était prisonnier de la carbonite à cause d'un dysfonctionnement du panneau de contrôle. Il se résigna à l'abandonner momentanément en prenant soin de le dissimuler.

Quelques minutes plus tard, le groupe aperçut enfin la cible depuis une falaise. Ils se concertèrent rapidement, et Anakin demanda à la jeune Togruta de se rendre dans un poste de communication en contrebas pour transmettre les coordonnées de l'installation à la flotte pendant qu'il irait réparer les environs avec son ancien mentor. Les clones furent chargés de l'accompagner et de la protéger. Une fois sur place, le Capitaine força la porte du Bunker et fit reculer derrière lui Ahsoka. Les gardes éliminés par les soldats, la novice se précipita sur l'un des ordinateurs et envoya les informations vitales. Cependant, au même moment, Juhm détecta la transmission non autorisée et apparut sur l'écran principal. Le Muun fut stupéfait de constater que ses adversaires étaient encore vivants. Les espions eurent juste le temps de sortir du bâtiment avant l'activation de son autodestruction. Rex prit la tête de son équipe et la mena dans une grotte pour échapper aux patrouilles. Seulement, l'endroit était habité par un carnivore et l'un de ses hommes ne réussit pas à éviter les impressionnantes mâchoires de la créature. Tano brandit son Sabrelaser et le planta dans le crâne de la menace.

Sinistre vision.    Sinistre vision.
Pendant ce temps, Kenobi et Skywalker découvrirent avec horreur que les Séparatistes utilisaient uniquement des humanoïdes pour construire les vaisseaux dans l'intention de contraindre la GAR à reconsidérer une attaque potentielle. Malheureusement pour eux, le Superviseur fut avisé par l'un de ses subalternes de la présence des Jedi au milieu des esclaves. Face à cette nouvelle situation, Juhm commença à paniquer et réunit ses ouvriers. Il savait pertinemment qu'ils étaient brisés et que l'oppression était devenue toute leur vie. Après un petit discours convainquant sur les bienfaits de la politique de la Confédération des Systèmes Indépendants, les intrus furent dénoncés.

De son côté, incapable de rester en place plus longtemps, Ahsoka devint de plus en plus impatiente, elle souhaitait absolument sortir de l'abri temporaire pour rejoindre son Maître et Kenobi. Le Capitaine consentit à prendre en considération les exigences de son commandant et ils sortirent à découvert, sans R2-D2. Une mauvaise décision, puisque le dernier soldat de CC-7567 fut touché dans le dos par un tireur embusqué et ils furent encerclés par un détachement. Satisfait, Juhm conduisit le duo sur une falaise escarpée où ils retrouvèrent Anakin et Obi-Wan. Le Séparatiste attacha ses prisonniers à l'air libre avec des électro-liens. Puis, il les informa avec fierté qu'ils seraient exécutés à l'aube devant le Comte Dooku en personne. Lorsqu'il quitta les lieux, Anakin et Ahsoka utilisèrent la Force pour détruire le panneau de contrôle des menottes en envoyant directement dessus un IG-100 MagnaGuard. Soudain, R2 fit son apparition et aida ses amis à se libérer. Sachant que le temps était désormais compté, les Jedi et Rex se dépêchèrent de retourner rapidement aux chantiers pour convaincre les travailleurs de les soutenir. Finalement leur chef, un Nikto dénommé Mirax, comprit enfin l'urgence de la situation et son rôle de bouclier humain. Afin de quitter la planète au plus vite, les Généraux réquisitionnèrent une Frégate de Communication Munificient en construction. Le vaisseau se libéra de sa baie en commençant sa lente ascension vers l'orbite.

Destruction des chantiers de Gwori. Destruction des chantiers de Gwori. Au même moment, l'Escadron Hunter fit son apparition dans les cieux avec Plo Koon et Saesee Tiin. La formation augmenta sa vitesse et mit toute la puissance dans ses déflecteurs. Sur ordre de l'Iktotchi, les pilotes, dont Warthog, larguèrent les torpilles à protons sur la cible. Après un premier passage éclair, les appareils s'éloignèrent en raison de l'onde de choc produite par l'explosion des projectiles, Le Kel Dor demanda à son tour aux clones d'effectuer un second survol pour détruire également les piliers de soutènement. Bien évidemment, les Vautours se lancèrent à la poursuite des Y-Wing BTL-B. Les canonniers entrèrent alors en action. Malgré son adresse, le soldat Tracer perdit la vie lorsqu'une décharge toucha son poste d'artillerie.

Profitant de la situation, Skywalker fit un léger détour pour récupérer le bloc de carbonite défectueux précédemment abandonné et regagna l'espace avec les bombardiers comme escorte.

De retour sur Coruscant, Rex se rendit à l'usine de congélation carbonique pour assister au réveil de son frère. Lorsqu'il revint à lui, Toomer fut déçu de ne pas avoir participé à la mission. Le Capitaine le rassura en lui répondant qu'il y aurait encore de nombreux conflits. Peu après ces événements, le Comte Dooku arriva sur la Gwori avec Asajj Ventress. Juhm essaya de s'expliquer mais le Seigneur Sith l'informa qu'il avait décidé de se passer de ses services... définitivement. La Dark Acolyte brandit l'un de ses Sabrelasers et exécuta froidement le Superviseur. Le Maître Sith Darth Sidious venait à nouveau de rétablir un équilibre parfait entre les deux camps afin d'éviter une victoire beaucoup trop rapide qui aurait avorté son objectif principal : la domination de l'Ordre Sith.

Articles en rapport

Comte Dooku
Comte Dooku
Personnages
Escadron Hunter
Escadron Hunter
Organisations
Juhm
Juhm
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
R2-D2
R2-D2
Personnages