Vagabond Teljkon

Le Vagabond Teljkon était le vaisseau-refuge des Qella, infiltré par Lando Calrissian et son équipe.

Le Vagabond Teljkon était un vaisseau long de 1 500m et qui fut construit, environ 150 ans avant la Bataille de Yavin, par les Qella, originaires de la planète Brath Qella. Ils avaient vu la fin de leur civilisation dans la déstabilisation orbitale de la plus petite des lunes de leur planète, plongeant Brath Qella dans une ère glacière. Malheureusement, les Qella n'eurent pas le temps de l'achever avant l'effondrement de leur civilisation. Par conséquent, le Vagabond erra dans l'espace pendant un siècle et demi, sans personne pour le piloter ou le guider dans ce qui devait être son but : lancer un rayon d'énergie assez puissant sur Brath Qella afin d'accélérer le réchauffement climatique et ainsi relancer le processus d'évolution sur sa planète d'origine.

Au cours de son errance, le vaisseau devint une légende équivalente à celle de la Flotte Katana, son existence était pour tous fictive jusqu'à ce que, onze ans après la Bataille de Yavin, le Cœur Vaillant, une frégate de la Nouvelle République, attaque le Vagabond, avant que celui-ci riposte avec des armes jusque là inconnues. Enfin, cinq ans plus tard, des relevés en provenance du système Teljkon (d'où son appellation par les services de Renseignements de la Nouvelle République) parviennent à la Nouvelle République. Le Vagabond avait, par la suite, été repéré non loin de l'étoile Gmar Askilon. Les RNR lancèrent une armada, sous le commandement du colonel Ejagga Pakkpekatt, à laquelle se joignit Lando Calrissian - dépêché par Hiram Drayson, directeur d'Alpha Blue -, Lobot, R2-D2 et C-3PO, afin de récupérer les secrets que renfermait le Vagabond.

L'armada de Pakkpekatt se lança à la poursuite du Vagabond et tenta tout d'abord une approche prudente pour éviter la fuite du vaisseau Qella. Au cours de ce premier contact, le Vagabond envoya un signal sur toutes les ondes, mais en l'absence de réponse, il tenta de passer en hyperespace, passage qui fut stoppé par les interdicteurs de la Nouvelle République. Lando, suite à cette première approche ratée, analysa le signal avec son équipe et ils découvrirent qu'il avait un lien avec l'ADN des Qella. Par conséquent, en étudiant les données génétiques, ils réussirent à fabriquer la suite du signal envoyé par le Vagabond Teljkon, qu'ils s'empressèrent d'utiliser malgré la désapprobation du colonel Pakkpekatt. La suite du signal, qu'ils arrivèrent à envoyer, leur permit d'approcher le vaisseau, de s'y amarrer et de pénétrer à son bord. Pakkpekatt voulu faire de même en envoyant le même signal mais la demande envoyée par le Vagabond fut différente, et il ne réussit pas à envoyer le Kauri près du vaisseau, car ce dernier utilisa la première de ses armes : le « macis », qui consistait en l'éjection d'une pointe reliée par une chaîne en direction de la cible. Dès que la pointe touchait sa cible, si le vaisseau n'explosait pas sous l'impact, le Vagabond envoyait une puissante décharge électrique à l'intérieur de ce qui était un circuit fermé, causant des dégâts terribles chez l'ennemi, à savoir la fin des systèmes électroniques du vaisseau touché, ainsi que la mort de tous ses membres d'équipage. Le Kauri détruit, le Vagabond récidiva en détruisant un des interdicteurs de l'armada du Hortek, puis il prit la fuite en direction du Noyau Profond.

Etant coupés de tout, Lando Calrissian, C-3PO, Lobot et R2-D2 commencèrent à chercher le centre de commande du Vagabond. Là, ils découvrirent plusieurs pièces où étaient renfermés les secrets de la civilisation Qella avant son effondrement. Ils se rendirent aussi compte du fait que le vaisseau se régénérait lui-même : ils comprirent que le vaisseau était vivant.

- Mais qu'est-il arrivé à tout le dioxyde de carbone qui était dans l'air ? Il s'est fait récurer ?
- La meilleure méthode. Le navire l'a respiré, a bloqué le carbone et a rejeté l'oxygène. Lobot, tu ne comprends pas ? Ce vaisseau est vivant.
_Lando discutant de la nature du Vagabond Teljkon avec Lobot

Au cours de cette expédition à travers les entrailles du Vagabond, Lando, Lobot et les deux droïdes pénétrèrent dans un conduit qui était en fait l'endroit où était stockée l'énergie qui servait pour le « macis ».

Entre-temps, Pakkpekat, suite à la destruction de deux bâtiments de son armada, avait demandé aux RNR de remplacer ces vaisseaux avant de repartir à la poursuite du Vagabond Teljkon, mais il essuya un refus, et tous ses vaisseaux furent réquisitionnés pour aller combattre les Yevetha dans l'Amas de Koornacht, lors de la Crise de la Flotte Noire. Le Colonel obtint tout de même le droit de poursuivre sa recherche de Calrissian et de son équipe, à bord du vaisseau de l'ancien général, le Lady Luck. Au même moment, le Vagabond ressortait de l'hyperespace non loin de la planète Prakith, et il fut peu après confronté aux vaisseaux de l'Empire Galactique basés sur Prakith. Au cours de cette première rencontre, le Vagabond réutilisa le « macis » contre la frégate prénommée le Prix du Sang, qui fut entièrement détruite, puis il repartit en hyperespace poursuivi par deux vaisseaux de l'Empire : le Gorath et l'Aujourd'hui. Le Vagabond, au cours de cette poursuite, ne fut rattrapé que par le Gorath car c'était ce vaisseau qui disposait des détecteurs les plus élaborés et les moins défectueux. Les Impériaux engagèrent alors le combat avec le Vagabond en le pilonnant avec les batteries de turbolasers dont il disposait. Sous l'emprise de la peur, C-3PO activa le circuit esclave du Lady Luck afin que le vaisseau du contrebandier vienne les récupérer. Au même instant, le vaisseau utilisa la deuxième arme dont il disposait pour se défendre contre les impériaux : la « faux » ; cette arme consistait en l'émission, par le Vagabond, en trois différents endroits de la coque, de trois tentacules, qui frappèrent le Gorath en se rejoignant (cette arme n'étant efficace que sur une distance de 3 500km) entraînant la destruction du bâtiment de guerre impérial. Le vaisseau-refuge Qella, bien qu'en mauvais état, décida tout de même de passer en hyperespace à ses risques et périls pour rejoindre son monde natal.

Peu de temps après, Pakkpekatt et son équipe arrivèrent sur les lieux du combat entre le Gorath et le Vagabond, mais ils ne trouvèrent que l'épave du vaisseau impérial et ses morts à l'intérieur, ainsi que l'Aujourd'hui, qui venait comprendre ce qui s'était passé avec le Gorath. Préférant ne pas avoir de problèmes avec les Impériaux et n'ayant aucune piste, ils décidèrent de rejoindre Brath Qella, pensant que le Vagabond retournerait chez lui tôt ou tard.

A l'intérieur du Vagabond, Lando, Lobot, C-3PO et R2-D2 eurent enfin l'accès au centre de commandement du vaisseau Qella. Lando alla vérifier que le vaisseau s'auto-régénérait bien, tandis que Lobot alla vers le centre de commandement, d'où il se connecta à une interface biologique pour communiquer avec le vaisseau, dans le but de comprendre ce qu'il était ainsi que son but. Lorsqu'ils arrivèrent en orbite de Brath Qella, ils retrouvèrent le Lady Luck ainsi que l'équipe d'archéologues du professeur Joto Eckels. Le Vagabond, croyant qu'il s'agissait encore de personnes hostiles, se mit à les poursuivre afin de les détruire. Luke Skywalker arriva à ce moment, après avoir aidé à la résolution de la crise de la Flotte Noire, pour récupérer ses droïdes prisonniers du Vagabond. Lobot fit comprendre au vaisseau qu'il ne s'agissait pas d'ennemis et qu'il pouvait leur donner libre accès au vaisseau, ce que le Vagabond accepta.

A bord du Vagabond, Joto Eckels et Luke Skywalker s'émerveillèrent de la création des Qella. Usant des connaissances acquises après l'autopsie du Qella et les relevés de Pakkpekatt, ainsi que de la Force, Luke put ressentir les Qella encore vivants sous les glaces de leur planète, et il comprit le but du vaisseau qu'il expliqua ensuite aux autres. Lobot, peu après cela, transmit les informations dont il disposait au vaisseau pour qu'il suive ses instructions et use de l'énergie stockée dans ses entrailles afin de lancer un rayon énergétique pour accélérer la fonte des glaces sur Brath Qella et libérer ses habitants prisonniers sous la glace.

- Les corps que vous avez découverts...les Qellas dans la glace. Ce n'étaient pas les survivants mais les dissidents.
- Que voulez-vous dire ?
- Nous avions tous tort. Ce vaisseau n'est pas un musée, un temple, un canot de sauvetage ou un monument. C'est une boîte à outils, professeur. Une boîte à outils conçue pour reconstruire un monde détruit.
- Ils ont eu le temps de créer le vaisseau, mais aussi de se préparer. La planète n'est pas morte... Des millions de Qella sont enterrés sous la surface, attendant le dégel. Et nous pouvons le leur amener.
_Luke parlant avec Joto Eckels

Ayant enfin accompli son but, le Vagabond resta auprès de la planète afin d'assister à la renaissance de la civilisation Qella, tandis que Luke Skywalker usait des connaissances acquises auprès des Fallannassi pour faire disparaître la planète et le vaisseau à toute personne de passage dans le système de Brath Qella, afin que ses habitants puissent prospérer à l'abri des problèmes de la galaxie.

Articles en rapport

C-3PO
C-3PO
Personnages
Lobot
Lobot
Personnages