Bataille de la Lune de Rishi

Bataille de la Lune de Rishi

Bataille de la Lune de Rishi
Informations générales
Acteurs principaux
Date de début
  • -22 av. BY
Date de fin
  • -22 av. BY
Contexte historique
Période chronologique
Événement LégendeAu cours de la Guerre des Clones, le Général Grievous envoya des Droïdes Commandos BX envahir un avant-poste de la Grande Armée de la République situé sur la Lune de Rishi en prévision d'une offensive sur Kamino.

Éliminez-les ! Nous n'allons pas laisser quelques clones pitoyables nous embêter.

Grievous.

Attaque surprise

En raison de l'intensité des combats en cette période profondément troublée, La Grande Armée de la République fut dans l'obligation de déployer de jeunes clones inexpérimentés dont l'entrainement intensif était loin d'être achevé. Ces hommes produits à partir du modèle génétique du Mandalorien Jango Fett furent ainsi chargés de surveiller l'avancée des forces de la Confédération des Systèmes Indépendants depuis des stations d'observation essentiellement disséminées le long de la lointaine et dangereuse Bordure Extérieure. Le complexe de la Lune de Rishi, administré par le Sergent O'Niner, reçut la lourde tâche de scruter constamment un quadrant vital bien spécifique où se trouvait la planète océanique Kamino. Seulement, il devait constamment rappeler l'importance de cette mission à la plupart de ses recrues, qui préféraient écouter une émission radio présentée par le Droïde de Luxe BD-3000 Bettie-Bot VJ, ou s'adonner à des parties de bras fer. Quelques mois après la Bataille de Christophsis, le gradé informa ses subordonnés que le Capitaine Rex et le Commandant Cody allaient débarquer sous peu sur place pour une visite d'inspection. De ce fait, il exigea un travail irréprochable. Un peu plus tard, les capteurs à longue portée signalèrent une pluie soudaine de météorites. Les boucliers furent levés afin de protéger les infrastructures.

L'averse terminée, la sentinelle CT-327 en position à l'extérieur abaissa ses jumelles avant de scruter les environs. Elle eut la mauvaise surprise de découvrir au loin un Vaisseau d'abordage Droch qui avait profité du phénomène pour atterrir sans se faire repérer. Le fantassin ne s'attendit pas non plus à se retrouver face à des Commandos BX qui s'empressèrent de le neutraliser pour l'empêcher de donner l'alerte. Lorsque l'officier clone constata la rupture des communications, il envoya Droidbait et Nub éclaircir la situation. Malheureusement, le duo se retrouva confronté dans le couloir aux envahisseurs qui venaient de forcer l'entrée. O'Niner succomba à leurs côtés. Face à cette attaque surprise, les derniers survivants en poste, Hevy, Fives, Cutup et Echo, préférèrent prendre la fuite en empruntant un conduit. Désormais maîtres des lieux, les automates contactèrent le Général Grievous sur sa Frégate de Communication Munificient du Clan Bancaire Intergalactique pour l'informer de la réussite de la mission. Le cyborg fut heureux d'apprendre la désactivation de l'ensemble des systèmes susceptibles de prévenir la République Galactique de cette intrusion et de l'activation en continu du signal « RAS ». Il pouvait enfin passer à la seconde phase de son plan : une offensive sur Tipoca City ! L'Adepte du Côté Obscur Asajj Ventress, déjà infiltrée, attendait patiemment sa flotte.

La station de la Lune de Rishi.

La station de la Lune de Rishi.

La revanche des clones

Peu après, CC-7567 et CC-2224 réintégrèrent enfin l'espace réel à proximité de la lune à bord de la Navette d'Attaque de classe Nu baptisée Obex. Pendant la phase d'approche, le responsable du 212ème Bataillon d'Attaque signala leur arrivée imminente. Les BX durent régir promptement. L'un d'eux enfila un casque abandonné, modifia sa voix via son vocabulateur sophistiqué, et essaya de les convaincre de ne pas atterrir tout en insistant sur le fait que l'évaluation n'était pas nécessaire. Cody rétorqua qu'ils étaient précisément là pour en juger. Ce comportement non professionnel ne rassura pas Rex. Il ne cacha pas son mauvais pressentiment.

Au même moment en contrebas, sur la terre ferme, les quatre rescapés émergèrent de la bouche d'aération entre les rochers juste en dessous de l'aire d'atterrissage. Le groupe fit silence quand il perçut des bruits bizarres aux alentours. Soudain, une impressionnante anguille fondit sur Cutup qui fermait la marche. N'étant pas de taille à rivaliser avec une telle créature, le malheureux disparut dans la gueule du carnivore sous les tirs concentrés de ses compagnons. En dépit de la perte de leur frère, le trio remarqua le vaisseau de l'équipe de contrôle. Il devait absolument trouver un moyen d'avertir les passagers du danger.

Une fois le transport posé, le Capitaine de la Compagnie Torrent de la 501ème Légion sortit le premier de l'habitacle. Dans un premier temps, les soldats furent notamment étonnés de constater l'absence d'un garde en faction. Alors qu'ils s'approchaient de la porte, un clone particulièrement maladroit en armure s'approcha d'eux. Il expliqua aux officiers que l'installation était parfaitement opérationnelle et il les remercia de leur visite avant de leur souhaiter un bon retour. L'apparition d'une fusée dans les cieux mit fin aux discussions. Rex brandit aussitôt son Blaster DC-15s et tira dans la tête de son interlocuteur. Cody fut complètement abasourdi. Son collège lui recommanda de se détendre en retirant le casque de sa victime. Son intuition porta ses fruits puisqu'ils découvrirent le crâne brûlé d'un droïde. Ils en conclurent que l'artifice d'avertissement lancé provenait indéniablement des derniers survivants. Cette révélation poussa les Séparatistes à passer l'action. La situation tourna rapidement au cauchemar dès qu'ils lancèrent vers eux des détonateurs thermiques. L'explosion qui s'en suivit vaporisa l'Obex. Les seconds d'Anakin Skywalker et d'Obi-Wan Kenobi parvinrent à quitter précipitamment la plate-forme en rappel pour se réfugier au pied de la falaise. Les BX se laissèrent tromper.

A peine la descente achevée, les officiers repérèrent trois silhouettes qui se dessinaient dans la fumée. Rex braqua immédiatement son arme sur elles. Le Capitaine exigea de voir leur visage pour s'assurer qu'il ne s'agissait pas d'un nouveau piège. Les bleus s'exécutèrent sans protester. L'anguille géante refit surface à cet instant précis. Nullement impressionné, CC-7567 l'abattit d'une seule décharge énergétique. Après concertation, les clones choisirent de reprendre ensemble possession de la station. Cody demanda à son ami s'il avait un plan pour pénétrer à l'intérieur. Il le rassura en lui répondant qu'il avait une excellente idée. Il comptait juste imiter la tactique de leurs adversaires en se faisant passer pour l'un d'eux. Ainsi, il montra uniquement au Droïde portier TT-8L la tête d'un Commando précédemment neutralisé. Les unités 07, 08 et 09 se laissèrent abuser. Dès que la porte coulissa, les soldats ouvrirent le feu. Prises par surprise, les troupes ennemies ne furent pas à la hauteur. Néanmoins, Fives fut blessé au bras lors de l'altercation.

Le calme avant la tempête.

Le calme avant la tempête.

Héroïsme fatal

En dépit de cette victoire, ils découvrirent que l'émetteur avait été trafiqué et bloqué sur « RAS ». Les réparations prendraient des heures. Pour ne pas arranger les choses, les bâtiments de Grievous surgirent en orbite. S'inquiétant de ne plus pouvoir communiquer avec l'escouade de BX, l'ancien Kaleesh préféra jouer la carte de la prudence et envoya à l'avant-poste une Barge de transport C-9979. Résigné à avertir la République au plus vite, Rex proposa de détruire la base. La coupure de la balise inquiéterait assurément des renforts. Echo lui suggéra d'utiliser du Tibanna liquide hautement inflammable. Pendant que les deux hommes rassemblaient le combustible, Cody, Hevy et Fives se précipitèrent à l'armurerie pour se préparer à recevoir les B1. Cependant, le Capitaine rencontra un léger problème : il ne parvenait pas à connecter une télécommande à distance au détonateur. Hevy décida de s'occuper de la défaillance et enjoignit ses frères à évacuer par le conduit. Il n'eut pas plus de chance. Dehors, Rex tenta de le convaincre, en vain, de se replier. Faisant appel à son courage, le clone empoigna son Canon Blaster Rotatif Z-6 et commença à décimer les dizaines de droïdes qui pénétraient dans la salle de contrôle. Malgré ses efforts, le soldat fut gravement touché. Puisant dans ses dernières forces, il actionna manuellement les explosifs. La station fut complètement ravagée par les flammes. Sa disparition eut le résultat escompté puisque l'Amiral Wullf Yularen remarqua sur ses écrans à bord du Star Destroyer Venator Resolute l'arrêt du signal. Une partie de la Flotte de l'Open Circle plongea instantanément en vitesse-lumière. En infériorité numérique, Grievous fut contraint de battre en retraite. Des LAAT/i évacuèrent ensuite les survivants.

A l'issue de cette mission, Echo et Fives furent décorés par les Généraux Jedi Kenobi et Skywalker. Ils ne manquèrent pas de saluer au passage la mémoire du défunt. Finalement, CC-7567 les invita à rejoindre les rangs de la 501ème Légion.

Echo et Fives récompensés.

Echo et Fives récompensés.

Références

Beaux Livres
  • Star Wars: The Clone Wars, 2008

Les plus consultés ensuite...