Amas de Tion

Secteur Allié de Tion, Hégémonie de Tion, Mandat Cronese, Honorable Union de Desevro et Tion.

L'Amas de Tion était situé aux confins de la Route Commerciale Perlemiane. Son histoire est intimement liée à celle de Xim le Despote, qui y régna un siècle avant la proclamation de la République Galactique.

Amas de 12 000 étoiles situé à la fin de la Route Commerciale Perlemiane, il rassemblait un total de 600 planètes habitables. On considérait Desevro et Lianna comme les principales planètes de l'amas : de là partaient deux routes hyperspatiales vers la Spirale Indrexu - une nébuleuse faite de comètes et de champs d'astéroïdes presqu'infranchissables -, et contournaient cette dernière pour rejoindre Raxus Prime et Tion.

L'amas fut colonisé par des colons Humains, alors plongés en stase à bord d'un vaisseau, en provenance de Coruscant vers 27 000 avant la Bataille de Yavin. Ils adoptèrent le Tionese comme langue. Deux millénaires plus tard, le roi Xer VIII, partit d'Argai pour conquérir le reste de l'amas, sauf les mondes autour de Desevro. Son fils, Xim le Despote, entrerait plus tard dans la légende comme un grand conquérant qui s'opposa aux Hutt. Ces derniers trouvèrent la parade en associant les Nikto, les Klatooinien et les Vodrans par le Traité de Vontor. Xim, défait et capturé, fut paradé dans l'Espace Hutt enchaîné. Il laissa un empire fragmenté. Un millénaire après la fin de la guerre, en -24 000, la République Galactique prit Contact avec Tion. Puis, la Guerre contre Tion éclata. Les héritiers de Xim parvinrent à infliger des défaites aux troupes ennemies mais furent, environ cent ans plus tard, défaits : Barseg, Cadinth, Chandaar et Jaminere furent bombardées, et Desevro finalement mise sous blocus. L'Honorable Union de Desevro et Tion furent alors ceinturées de mondes-forteresses de l'Ordre Jedi chargés de surveiller les agissements des nobles du secteur...

L'Amas de Tion plongea dans une torpeur et ne se réveilla qu'au moment de la Crise Séparatiste. Alors membres de la République Galactique, les deux entités que furent le Royaume de Cron et l'Hégémonie de Tion décidèrent de rejoindre la Confédération des Systèmes Indépendants. Les représentants de la République et de ce que les Séparatistes nommaient le "système", furent traqués et mis à mort : ainsi, le Maître Jedi gardien de Cadinth, Bodis-Ker Vitan, fut-il assassiné. Raxus Prime, planète-décharge, fut l'un des bastions séparatistes où la Faucheuse Noire fut un temps assemblée. Quant à la planète Lianna, elle fut le théâtre de violents affrontements de la Guerre des Clones, débouchant notamment sur la mort du Maître Jedi Cei Vookto, laissant son Padawan Dama Montalvo orphelin. On murmurait également que le Comte Dooku s'était fait bâtir une forteresse au sein même de la Spirale Indrexu, sur Kaon, réputée inaccessible.

A la fin de la guerre, la Proclamation de l'Ordre Nouveau par l'Empereur Palpatine donna naissance à l'Empire Galactique. Ce dernier, soucieux d'associer les nobles de l'Amas de Tion au pouvoir, proposa une part des responsabilités à ces derniers : la Maison de Tion fut favorisée, de même que celle des Santhe - dirigée par Lady Valles Santhe - alors à la tête de Santhe/Sienar Technologies. L'amas fut alors divisé en trois "provinces" : le Secteur Allié de Tion (Jaminere pour capitale et le Moff Gronn pour administrateur), l'Hégémonie de Tion et le Mandat Cronese. Ce dernier rassemblait 464 planètes et la Maison de Cron, alors dirigée par Robeir XXIII, bénéficiait d'une relative autonomie, gagée sur l'hommage que le souverain devait porter à Palpatine chaque année.

L'annexion par l'Empire de cette zone ne signifiait pas un contrôle total. En effet, sur Raxus Prime, le Jedi Kazdan Paratus y bâtit son Temple de ferraille. Sur Orion IV, une rébellion de grande importance s'y déroula peu de temps avant la bataille de Yavin. Enfin Brigia, après Chrellis, fut la première base importante de l'Alliance Rebelle et accueillit un temps le Haut Commandement de l'Alliance. Ce dernier donna l'ordre au Commandement local des Forces Sectorielles de l'Alliance Rebelle de s'emparer de la Forteresse de Keremark, sur Risban.

A l'époque impériale, l'Amas de Tion avait la réputation, tout comme le Secteur Corporatif, d'attirer les aventuriers. Le jeune Han Solo s'y illustra : sur Rudrig, il participa à une course poursuite, puis fut employé par l'université de cette même planète pour livrer du matériel à l'une de ses branches située sur Brigia. Cependant, les forces locales du Nouveau Régime l'en empêchèrent. Des professeurs lui demandèrent alors de les conduire sur Saheelindeel à bord du Faucon Millenium. Chewbacca et le Corellien rencontrèrent Badure, ancien instructeur de vol du deuxième à l'Académie de Carida, pour retrouver sur Dellalt le légendaire vaisseau de Xim, le Queen of Ranroon; lequel s'avéra en fait contenir seulement des droïdes de guerre rouillés.

La Bataille d'Endor remportée par l'Alliance Rebelle sur l'Empire Galactique ne changea rien à la situation dans l'amas. Soit, cela donna naissance à des seigneurs impériaux de la guerre et Zsinj mit la main sur les trois entités administratives, renforçant son potentiel de guerre. La Bataille de Cadinth ne déboucha pas sur une victoire des forces de la Nouvelle République et il fallut attendre la mort de l'Impérial pour voir une incorporation au nouveau gouvernement de Coruscant.

L'Invasion Yuuzhan Vong vint bouleverser la donne au sein de l'Amas de Tion. Ses frontières furent petit à petit rognées par les envahisseurs, et ce après l'invasion de l'Espace Hutt. On sait que Thuv Shinev représentait l'Hégémonie à cette période, et que ce dernier se montrait très acerbe sur les capacités des Forces de Défense à protéger ses mondes. L'arme biologique Alpha Rouge fut testée une première fois sur l'un des mondes dont il était le représentant, Caluula, puis sur Brigia.

Articles en rapport

Desevro
Desevro
Planètes
Hutt
Hutt
Espèces
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations