Sluis Van

Sluis Van était la planète-capitale du secteur de Sluis. Elle fut le lieu d'une défaite importante de la Nouvelle République, qui vit une partie de ses chantiers navals détruits par la réussite d'un plan savamment orchestré par le Grand Amiral Thrawn.

Planète de la Bordure Extérieure, capitale du secteur Sluis, située sur la Voie Commerciale de Rimma, Sluis Van était la planète natale des Sluissi et un lieu de passage important pour le commerce. En témoignaient les constructions orbitales : de gigantesques entrepôts accueillaient les marchandises des vaisseaux en transit et ceux arrivant à destination. Par un système de navettes rodé, les marchandises étaient distribuées à la surface de la planète. Les voyageurs pouvaient se ravitailler, manger, se reposer, regarder des holovidéos ou bien faire leurs courses dans des stations spatiales prévues à cet effet. Tout avait été fait pour attirer les touristes et les marchands se rendant vers le Secteur Elrood ou l'Amas de Minos, voire le Secteur Kathol. Les Sluissi n'étaient pas de grands voyageurs : ils travaillaient pour la plupart dans les entrepôts et les chantiers navals en orbite de leur planète natale. Malgré tout, la planète restait peu défendue et constituait un intérêt moindre que des planètes comme Kuat et Bilbringi : si les chantiers navals avaient été exploités dès la République Galactique, cette dernière ne récompensa pas les efforts des Sluissi concernant les productions en temps de crise. D'ailleurs, au cours de la Grande Guerre, les Légions de la Sith de l'Empire Sith Ressuscité n'eurent pas trop de mal à détruire les précieuses installations.

Peu avant le Blocus de Naboo, la planète était représentée au Sénat Galactique par Bor Gracus, auquel succéda Corlissi Ludar, acquis aux idées séparatistes. Ainsi, lors de la Crise Séparatiste, Sluis Van à l'instigation du Comte Dooku et de ses sbires, mena la sécession dans tout le secteur Sluis. Ce fut un choc terrible pour la République et le Chancelier Suprême Palpatine : les Séparatistes avaient désormais la capacité de fabriquer des vaisseaux de combat et pouvaient répliquer aux attaques du Département Judiciaire. Durant la Guerre des Clones, Sluis Van fut l'un des objectifs déterminant de la Grande Armée de la République : la planète, une fois reprise, tomba de facto entre les mains de l'Empire Galactique. Ce dernier ne fut jamais populaire sur la planète en raison de la Haute Culture Humaine. Il ne fut donc pas surprenant que nombre de Sluissi rejoignirent l'Alliance Rebelle comme techniciens ou pilotes : quelques-uns participèrent ainsi à des projets secrets comme la fabrication du A-Wing ou du B-Wing. La planète, quelques temps après la Bataille d'Endor, fut libérée par la Nouvelle République.

Cette dernière comprit le véritable potentiel de Sluis Van : elle lui permettrait à la fois de constituer une base arrière pour la reconquête des Mondes du Noyau et de Coruscant, mais aussi un approvisionnement en vaisseaux militaires. Ainsi, une douzaine de Docks Spatiaux Rendili StarDrive furent stationnés en orbite de la planète, avec chacun à leur bord neuf mille cinq cents techniciens, contremaitres et ingénieurs. Le renforcement de Sluis Van en défenses spatiales et terrestres fut tel que les officiels présentèrent la planète comme le bastion de la Nouvelle République... et ce fut ce bastion, aussi défendu soit-il, qui fut l'objet d'une attaque du Grand Amiral Thrawn pendant sa Campagne.

Cent douze vaisseaux de combat stationnaient pour la défense de la planète au moment où il lança son attaque, lesquels étaient trop occupés à défendre les planètes du secteur Sluis alors attaquées par les vaisseaux impériaux. Cette victoire mi-figue mi-raisin fut connue sous le nom de la Bataille de Sluis Van : utilisant une faille au sein de la défense néo-républicaine, Thrawn lança une attaque surprise depuis l'extérieur du système et utilisa des Spacetroopers pour s'emparer de vaisseaux ennemis afin de renforcer sa flotte. Néanmoins, l'intervention de Luke Skywalker, Lando Calrissian, Han Solo et de l'Escadron Rogue permit de limiter les pertes de vaisseaux, qui s'évaluèrent à quarante-trois.

Articles en rapport

Coruscant
Coruscant
Planètes
Thrawn
Thrawn
Personnages
Alliance Rebelle
Alliance Rebelle
Organisations