Académie Jedi de Telos

Fondée par Atris suite au bombardement de la planète par Darth Malak, l'Académie Jedi de Telos IV ne fut jamais peuplée d'étudiants Jedi mais de Servantes Echani. L'Exilée Jedi y recolla une partie des fragments de son passé.

Histoire de l'Académie Secrète

L'Académie Jedi de Telos IV était une académie secrète qui avait été construite dans les vestiges du système d'irrigation de la planète après que Darth Malak ait ordonné à l'Amiral Saul Karath de bombarder la planète. Les Jedi pensaient que si les Sith venaient à découvrir l'Enclave Jedi de Dantooine ils auraient rapidement besoin d'un autre endroit pour se réfugier. C'est pourquoi Telos fut choisi car les Maîtres Jedi pensaient que les Sith n'attaqueraient pas une nouvelle fois une planète qu'ils avaient dévastée.

Peu de temps avant la fin de la Guerre Civile des Jedi, les Maîtres Jedi, qui avaient envoyé l'ancien Seigneur Sith Darth Revan à la recherche de la Forge Stellaire, ressentirent un trouble dans la Force leur signalant l'imminence d'une attaque des Sith sur leur Enclave de Dantooine. Chemin faisant ils évacuèrent le maximum d'artefacts en leur possession qu'ils acheminèrent vers l'Académie de Telos IV en les plaçant sous la protection d'Atris. Au même moment de nombreux Jedi quittèrent l'Enclave mais aucuns d'eux ne rallièrent Telos.

Atris sort de sa chambre de méditation pour "accueillir" l'Exilée Jedi Atris sort de sa chambre de méditation pour "accueillir" l'Exilée Jedi

L'Académie tomba dans l'oubli général et ses seuls occupants furent la Maître Jedi Atris et les servantes Echani, filles du général Yusanis, qu'elle recruta et emmena avec elle pour qu'elles protègent toutes ensemble l'Académie de tous les Adeptes du Côté Obscur qui viendraient s'il s'avérait qu'ils découvrent ce qu'il était advenu du système d'irrigation de Telos IV. Au cours de cette retraite, Atris réussit à rassembler de nombreux Holocrons Sith qu'elle entreposa dans la chambre où elle avait l'habitude de méditer. Dans le même temps, elle apprit aux servantes Echani des techniques pour qu'elles ne soient pas manipulables grâce à la Force.

Quelques années plus tard, alors que les Jedi étaient dispersés aux quatre coins de la Galaxie, eut lieu le Conclave de Katarr organisé par Atris. Cependant, la Jedi trompa ses anciens camarades et filtra l'information qui arriva aux oreilles de Darth Nihilus qui se rendit sur Katarr. Atris comptait détruire les Sith mais elle ne fit que provoquer la Destruction de Katarr par le Seigneur Sith. Ces évènements eurent de graves conséquences et ce faisant Atris se referma sur elle. Malgré cela, elle décida d'aider la Galaxie seule, notamment en aidant les Ithoriens et le Projet de Restauration de Telos IV par des actions discrètes et minimes.

Entretemps l'Académie n'accueillit toujours aucun Jedi et Atris tomba peu à peu dans le Côté Obscur de la Force à cause de la sombre influence qu'exerçaient les Holocrons Sith qu'elle avait réunis. Cependant, 3 951 ans avant la Bataille de Yavin, Atris reçut la visite de l'Exilée Jedi alors à la recherche de l'Ebon Hawk qui avait été volé par une des servantes Echani. Lorsque L'Exilée parla des Sith à Atris, l'Historienne Jedi donna l'idée à celle qu'elle avait placée en exil de rassembler tous les Jedi qu'elle considérait comme apathiques et sans volonté dans l'Enclave de Dantooine d'où ils pourraient reconstruire l'Ordre Jedi qui avait été secoué après la Première Purge des Jedi. Cependant, Atris ne rejoignit pas Zez-Kai Ell, Kavar et Vrook Lamar sur Dantooine dans leur espoir de combattre les Sith. Atris resta sur Telos IV où elle fut, peu après la mort des trois Jedi sur Dantooine, contactée par Kreia alias Darth Traya, qui l'a fait complètement basculer dans le Côté Obscur !

Au même moment, l'attaque par Darth Nihilus de la Station Citadelle lui prouva que ses plans n'étaient pas infaillibles car les Sith attaquèrent une nouvelle fois la planète pour tuer les Jedi présents. La Bataille de Telos IV fit rage mais n'atteignit jamais l'Académie Secrète car l'Exilée réussit à mettre fin aux jours de Nihilus et par la même occasion à la Bataille en détruisant le vaisseau amiral du Sith : le Ravager.

Peu après la Bataille qui secoua Telos et les habitants de la Station Citadelle, l'Exilée alla rendre visite à Atris avec qui elle engagea un duel dans la Chambre de Méditation où étaient réunis les différents artefacts Sith et Jedi. L'Exilée réussit à défaire Atris et plus tard, après la fin de la Seconde Guerre Civile des Jedi, Mical vint l'arrêter et la fit passer devant le Conseil des Jedi qui avait été reformé notamment grâce à l'aide d'Atton Rand et Visas Marr pour que l'ancienne Maître Jedi soit jugée.

On ne sait pas ce qu'il advint de l'Académie Jedi Secrète de Telos après l'arrestation d'Atris.

Cadre et structure de l'Académie

L'Académie Jedi de Telos IV était un lieu d'entraînement secret pour les Jedi. Pour le mettre à l'abri des regards il avait été placé dans l'ancien système d'irrigation polaire planétaire de Telos qui était un endroit discret comme l'était l'Enclave Jedi de Dantooine jusqu'à ce que Darth Malak ne la découvre et ne la détruise. L'Académie apparaissait telle une mesa enneigée sur les capteurs orbitaux de Telos et même son entrée était indétectable grâce à la couche de neige qui la recouvrait. L'énergie qui permettait d'alimenter l'Académie était celle qui alimentait les boucliers planétaires servant au Projet de Restauration de Telos IV. Cependant, l'énergie était acheminée en secret et il était quasiment impossible de noter ce phénomène qui était extrêmement subtil car il apparaissait davantage comme un problème de flux aléatoire que comme une manipulation intentionnelle.

Plan de l'Académie Jedi de Telos Plan de l'Académie Jedi de Telos

Sur le point de la structure interne, l'Académie était petite mais séparée en sept endroits importants reliés par des couloirs. En voici le descriptif :

  • l'entrée était l'un de ces endroits importants. Elle était placée au centre de la structure et était le centre névralgique de celle-ci car elle desservait toute l'Académie en permettant d'accéder à toutes les pièces mais également au toit. Outre le hangar elle était le seul moyen de pénétrer à l'intérieur du centre d'entraînement Jedi.

  • au sud de l'entrée se trouvait la salle de réunion où des chaises avaient été placées en cercle à l'exemple de la salle du conseil dans le Temple Jedi sur Coruscant. Il était le lieu où Atris rencontrait ses invités dont le seul fut l'Exilée Jedi et où elle s'entretenait avec ses servantes Echani.

  • encore plus au sud, à l'extrémité de la structure, se trouvait la salle de méditation qui à l'origine aurait dû servir de lieu de réunion pour les membres du conseil. Toutefois, comme aucun Jedi à part Atris n'occupa l'Académie Secrète, elle en fit exclusivement une salle de méditation où elle stocka les artefacts Sith et Jedi provenant de Dantooine mais également ceux qu'elle avait récupérés. C'est également dans cette salle que l'Exilée et l'Historienne Jedi s'affrontèrent peu après la Bataille de Telos IV.

  • tout au nord de la structure se trouvait la prison où Atton Rand, Kreia et Bao-Dur furent enfermés. Les cages de force y étaient alimentées par les émetteurs de particules qui servaient autrefois à contrôler la circulation de l'eau.

  • au nord-est de la structure qui formait l'Académie se trouvait le quartier des servantes qui comportait les chambres des servantes et une salle commune. Les chambres étaient très peu ornementées et en général il n'y avait qu'une couchette et un ordinateur personnel pouvant servir de système de communication interne. A noter qu'il était parfois possible d'y trouver une table à l'usage personnel des servantes. La salle commune par contre servait généralement de lieu d'entraînement aux servantes qui s'attachaient à parfaire leur art martial Echani. Il est d'ailleurs probable que l'Exilée Jedi y disputa des combats pour apprendre des servantes ayant prêté serment à Atris.

  • au nord-ouest de l'Académie se trouvait le poste de contrôle du hangar qui, comme son nom l'indique, contrôlait les arrivées et les départs de l'Académie ainsi que la maintenance des vaisseaux. C'est à cet endroit que T3-M4 était retenu prisonnier par Atris et ses servantes et c'est également de là que ledit droïde téléchargea les archives de l'Historienne Jedi dont le jour du jugement de l'Exilée et les emplacements des différents Maîtres Jedi dispersés.

  • enfin, encore plus au nord-ouest était localisé le hangar où fut entreposé l'Ebon Hawk après son vol sur la Station Citadelle. Le hangar était avec l'entrée les seuls moyens d'accéder à l'Académie Secrète de Telos IV.

Articles en rapport

Atris
Atris
Personnages
Dantooine
Dantooine
Planètes
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Sith
Sith
Organisations