Vaklu

Vaklu était un général qui affronta les Mandaloriens sur Onderon et était considéré comme un héros. Entouré de Tobin, il fit allégeance à Darth Nihilus pour prendre le pouvoir dans le Palais d'Iziz contre la reine Talia, sa cousine. Afficher le sommaire

Il est un héros de guerre, chef de la résistance au cours des Guerres Mandaloriennes, un homme de vision avec de l'expérience. Il...peut ne pas dire toute la vérité, mais il travaille pour le meilleur intérêt du peuple.
_Twi'lek d'Onderon à l'Exilée Jedi et un Devaronien

Résistant, héros et... conspirateur

Général des forces d'Onderon, Vaklu était avant tout un héros des Guerres Mandaloriennes. En effet, il avait été, pendant cette campagne, le chef de la résistance et mena ses hommes, dont Botsuco et Riiken faisaient partie, avec brio contre les Mandaloriens. Bien qu'il fallut l'intervention des Revanchists et de la République pour libérer le système d'Onderon des forces Mandaloriennes, Vaklu marqua quand même la population d'Iziz, qui garda une bonne image lui jusqu'à la Guerre Civile Onderonienne.

Onderon, n'ayant pas été touchée pendant la Guerre Civile des Jedi par Revan, fut mise à rude épreuve par la République Galactique dans les cinq années qui suivirent la fin du conflit. En effet, la République s'efforçait de maintenir une armée forte pour prévenir le retour des Sith et n'hésitait pas à faire appel à Onderon pour qu'elle alimente le secteur militaire de la République. Dans un même temps, la République tentait, avec le Projet de Restauration de Telos IV, de restaurer les planètes détruites pendant les Guerres Mandaloriennes puis pendant la Guerre Civile des Jedi. Ce faisant, elle alimentait les Ithoriens menés par Chodo Habat avec une partie des ressources du système d'Onderon qui fournissait notamment le projet avec une espèce originaire de Dxun : le Cannok. Vaklu, qui souhaitait ravir le pouvoir à sa cousine, la reine Talia, était contre sa volonté de maintenir les relations avec la République qui prenait plus qu'elle ne rendait. Ses faits d'armes, étant connus de tous, lui apportèrent beaucoup de partisans : ils furent surnommés les Partisans de Vaklu, ou Vakluistes. Cependant, tous n'étaient pas du même avis que lui et certains, comme le mari de Terlyn, découvrirent sa tentative de prendre place sur le trône. Refusant l'idée de voir Vaklu à la tête de l'Etat, ces derniers conspirèrent contre lui pour l'assassiner mais furent tués avant de pouvoir agir contre le général.

Un pacte avec les Sith

Peu à peu la Guerre Civile Onderonienne atteignit un statu quo où personne n'osait agir contre l'autre camp ; ce fut à ce moment là que Vaklu offrit son allégeance à Darth Nihilus qui accepta de lui fournir une partie de ses Légions de la Sith pour que Vaklu puisse prendre le pouvoir. Cependant, le général soupçonnait que le Seigneur Sith n'hésiterait pas, dès que l'occasion se présenterait, à se retourner contre lui. Nihilus cherchait également un moyen de pouvoir approcher le tombeau de Freedon Nadd ; ce qui devint possible lorsque Vaklu l'y mena mais ce dernier ne fit pas beaucoup plus de concessions à son nouvel allié et maître car il se mit à conspirer contre le Sith.

Ce fut quelques temps après ces évènements que l'Exilée Jedi et ses compagnons arrivèrent dans le système. Cependant, Vaklu avait supposé la venue de la « dernière des Jedi » et avait ordonné à son subalterne en charge du blocus, le colonel Tobin, d'abattre l'Ebon Hawk dès qu'il arriverait. Malheureusement pour Vaklu, Tobin fut inefficace et dut rapporter deux fois son échec pour ne pas avoir réussit à l'abattre et pour la mort de tous les membres de l'équipe de reconnaissance envoyée à la surface de Dxun. Vaklu dut faire un rapport à Nihilus qui décida d'envoyer une expédition punitive d'assassins Sith, contre le camp des Mandaloriens, qui se trouvait non loin du Tombeau de Freedon Nadd. Cependant, cette action des Sith échoua et l'Exilée parvint à rallier Onderon, grâce à l'aide de Mandalore The Preserver.

A partir de ce moment là, les hommes sous le commandement de Tobin découvrirent la présence de la Jedi à l'intérieur des fortifications d'Iziz et firent leur rapport au colonel. Celui-ci, avant d'agir, préféra rapporter la nouvelle à Vaklu qui préconisa d'attendre de voir comment agirait la Jedi avant de s'en prendre à elle. Vaklu espérait ainsi que la Jedi prendrait son parti et qu'elle pourrait l'assister dans sa quête du trône d'Onderon et dans sa conspiration contre les soldats Sith de Nihilus.

Le début de la fin...

Beaucoup plus tard, peu après la libération de Dhagon Ghent, Kavar, l'allié Jedi de Talia, quitta le palais royal pour rencontrer son ancienne apprentie dans la cantina de Qimtiq à côté du quartier marchand d'Iziz. Vaklu vit l'occasion de supprimer l'un des plus grands soutiens de sa cousine et également l'Exilée Jedi dont il ne connaissait pas vraiment la position dans le conflit entre ses partisans et les royalistes. Tobin reçut donc l'ordre de partir avec une escouade afin de capturer les deux Jedi. Un peu plus tard, il rapporta un nouvel échec à son supérieur qui n'eut d'autre choix, peu de temps après, de boucler le spatioport d'Iziz par lequel l'Exilée Jedi avait quitté la ville.

Vaklu, soutenu par les membres du Conseil des Seigneurs, jugea la reine Talia coupable de trahison, ce qui déclencha la Bataille d'Iziz, confrontant ses partisans et les Légions de la Sith de Nihilus aux soldats fidèles à la reine Talia. La reine Talia réussit à se retrancher dans le palais d'Iziz, mais fut rapidement rattrapée par ses ennemis. L'arrivée de l'Exilée Jedi fit quand même trembler Vaklu qui ordonna que le champ de force, bloquant l'accès à la salle du trône, soit rapidement mis hors fonction.

Lorsque l'Exilée pénétra le palais à la tête d'une escouade soldat royaliste, le travail n'était pas encore terminé mais ce qui donna un répit au général et au Drexl des soldats Sith, c'était que la porte blindée était verrouillée dès l'arrivée de la Jedi dans le palais. Lorsque ce ne fut plus le cas, le Drexl termina son travail et permit à Vaklu et quelques-uns de ses soldats d'entrer dans la salle du trône tandis que la créature attaquait l'Exilée et ses compagnons après que le général fut privé du soutien de Tobin.

Pénétrant dans la salle du trône, Vaklu, soutenu par ses soldats, engagea le combat avec sa cousine la reine Talia pour tenter de lui ravir son pouvoir. La reine Talia résista jusqu'à ce que les soldats lui étant fidèles, accompagnés de Bostuco, Gelesi, Riiken, Kadron, Kavar et l'Exilée Jedi, ne mettent un terme à la menace Vaklu qui faillit être exécuté par Talia. Pourtant, l'Exilée conseilla la reine en disant que Vaklu serait un martyr qui attirerait plus de monde à sa cause s'il était tué et qu'elle ferait plus de bien en l'emprisonnant ; pour ensuite révéler au peuple d'Onderon ses mensonges et ses manipulations. Talia accepta la proposition de l'Exilée et ordonna au capitaine Kadron d'enfermer Vaklu et de le mettre sous bonne garde en attendant son jugement.

Articles en rapport

Exilée Jedi
Exilée Jedi
Personnages
Onderon
Onderon
Planètes
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Sith
Sith
Organisations
Talia
Talia
Personnages
Vaklu
Vaklu
Personnages