Temple Jedi de Taris

Tour Jedi.

Le Temple Jedi de Taris était un des temples périphériques de l'Ordre. C'est là que se déroula le massacre des Padawans de Taris.

Pendant l'Ancienne République, le Temple Jedi de Coruscant n'était pas le seul centre de l'Ordre Jedi. De nombreuses autres structures telles que des bibliothèques, des enclaves ou d'autres temples étaient également éparpillés dans toute la Galaxie, le plus souvent là où la présence des Jedi était bénéfique et où de nouvelles recrues sensibles à la Force pouvaient être découvertes. C'est pourquoi un temple fut édifié sur Taris, la planète la plus prospère et la plus peuplée de son secteur.

Le temple avait été construit au coeur de la ville haute de Taris, sous la forme d'une imposante tour. A son sommet, se trouvait une salle similaire à celles rencontrées au Temple Jedi de Coruscant, qui abritait les audiences du conseil Jedi local. Vers -3964 avant Yavin, ce conseil était constitué de cinq Maitres Jedi dont Lucien Draay et quatre autres Maitres qui étaient des consuls, capables de percevoir le futur proche. Au cours d'un exercice prodigué à leur padawan en vue des les adouber Chevalier Jedi, les quatre maitres consuls, dont la miraluka Q'anilia et la togruta Raana Tey, eurent la vision d'un être détruisant la totalité de l'Ordre Jedi et vêtu d'une combinaison similaire à celle qu'utilisaient leurs padawans pendant leur exercice. Ils conclurent immédiatement que ce qu'ils venaient de voir ne pouvait être que le destin d'un de leurs apprentis et décidèrent de ce fait de les éliminer, pour garantir la survie de l'Ordre.

Le Temple Jedi de Taris Le Temple Jedi de Taris C'est au cours de la cérémonie d'adoubement que les Maîtres Jedi choisirent de passer à l'acte, dans la salle du conseil. Cependant, Shad, un padawan parmi les autres, découvrit les intentions des Maitres Jedi et ces derniers furent obligés de les tuer avant l'arrivée du dernier, Zayne Carrick, qui découvrit quelques instants plus tard les corps de ses amis gisant aux pieds de leurs maitres. Zayne prit immédiatement la fuite et parvint de justesse à échapper aux Maîtres Jedi, bien décidés à l'éliminer lui aussi. Le padawan parvint à quitter le temple et à se réfugier dans la ville basse, et après de nouvelles courses pour échapper à ses anciens maitres, à quitter Taris avec l'aide de plusieurs compagnons de fortune. Cependant, ils furent capturés par des pirates de l'espace qui décidèrent de toucher la prime mise sur la tête de Zayne. Le padawan fut donc ramené auprès de son maître, Lucien Draay, et des autres maîtres de Taris. Ces derniers avaient accusé Zayne du meurtre de ses amis padawans pour se mettre en dehors de tout soupçon. De retour au temple, alors que les maitres allaient exécuter Carrick, Jarael fit son apparition et fit diversion en pulvérisant le dôme de la salle du conseil pour permettre à Zayne et à elle de prendre la fuite à bord d'un vaisseau.

Après la fuite du meurtrier présumé, la population de Taris commença à perdre confiance en l'Ordre Jedi et des émeutes éclatèrent autour du temple. Le Conseil Jedi de Dantooine demanda aux Maîtres Jedi de quitter le temple de Taris pour rejoindre le Temple Jedi de Coruscant ou ils allaient être réaffectés.

- Nous venons de recevoir des nouvelles du Conseil Jedi de Dantooine. Nous sommes rappelés... à Coruscant.
- Ils estiment que l'évasion très médiatisée de ce garçon de notre sanctuaire, non pas une, mais deux fois, a miné le respect pour notre autorité.
- Ainsi, l'Ordre a décidé de limiter la casse. Taris est à la merci des premiers venus... Sith ou Mandaloriens !
_Discussion entre Feln et Lucien Draay

Le Temple pendant les émeutes Le Temple pendant les émeutes

Après leur départ, la présence de l'Ordre Jedi sur Taris devint inexistante, ce qui expliqua la facilité avec laquelle les troupes mandaloriennes parvinrent à s'emparer de la planète au cours des Guerres Mandaloriennes. Pendant l'invasion, les mandaloriens s'opposèrent aux criminels et aux gangs de la ville basse ce qui les obligea à installer un avant poste avancé sur place. Le leader mandalorien de l'invasion, Cassus Fett, décida d'installer son quartier général dans la Tour Jedi d'où il pouvait superviser toutes ses opérations. Dès lors, la résistance décida d'en finir avec Cassus Fett en plastiquant les fondations de la tour, mais une équipe devait d'abord s'assurer que le leader mandalorien était présent. La zone autour de la tour était étroitement surveillée par des bataillons mandaloriens mais cela n'empêcha pas Zayne Carrick et Shel Jelavan de s'infiltrer dans l'ancien complexe Jedi. Ils s'aperçurent trop tard que leur cible n'était plus sur place et que détruire la tour n'avait plus aucune intéret. Alors qu'ils allaient rebrousser chemin, Raana Tey en profita pour tenter de tuer Zayne et ainsi terminer le travail qui avait été commencé quelques mois plus tôt. Les deux Jedi s'affrontèrent dans l'ancienne salle du conseil mais Raana prit rapidement l'avantage sur le padawan. Alors que la Maitre Jedi allait achever Zayne, Shel utilisa le sabre laser de son frère Shad pour l'attaquer par surprise et lui transpercer le ventre. Zayne et Shel utilisèrent ce moment de répis pour prendre la fuite par la verrière du toit avec l'aide de Gadon Thek et de Marn Hierogryph. En voyant que Raana Tey se rapprochait, ce dernier activa les charges explosives ce qui provoqua l'effondrement total de la tour et précipita Raana Tey vers une mort certaine.

Articles en rapport

Coruscant
Coruscant
Planètes
Lucien Draay
Lucien Draay
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Raana Tey
Raana Tey
Personnages
Taris
Taris
Planètes