Randa Besadii Diori

Randa Besadii Diori était le fils de Borga Besadii Diori. Lors de la Guerre contre les Yuuzhan Vong, il fut conduit sur Duro, après avoir été secouru par Kyp Durron lors de la Première Bataille de Fondor, où il perdit la vie en protégeant Leia Organa Solo Afficher le sommaire

Venez sur Nal Hutta, commandant. Je suis sûr que le palais de mon parent vous plairait.
_Randa à Chine-Kal

Au service des Yuuzhan Vong

Randa Besadii Diori était le fils de Borga Besadii Diori. Fidèle aux principes des Hutts, Borga avait négocié avec l'envahisseur dès le début de la Guerre contre les Yuuzhan Vong. Ne souhaitant pas prendre part dans le conflit les opposant à la Nouvelle République, elle accepta, lors de son entrevue avec Malik Carr et Nom Anor sur Nal Hutta, de leur céder les mondes dont ils avaient besoin pour cultiver des ressources en échange de la neutralité de l'Espace Hutt. De plus, elle proposa de s'occuper de toutes les questions logistiques liées au transport de prisonniers de guerre afin de permettre aux envahisseurs d'affecter leurs vaisseaux à des tâches plus importantes, sous réserve que les Vong leur indiquent leurs prochaines cibles. Carr, se doutant bien que la Hutt finirait par le trahir, accepta tout de même le marché.

L'accord ayant été passé, Randa fut envoyé à bord du Berceau, commandé par Chine-Kal, afin d'être formé aux méthodes Yuuzhan Vong. Il y fit la rencontre de six Ryns, parmi lesquels se trouvait Sapha, la soeur de Droma, dont il requit les services de divination à plusieurs reprises. Wurth Skidder, infiltré parmi les prisonniers, tenta de monter le Hutt contre Chine-Kal en demandant aux Ryns de lui prédire que le commandant allait le trahir. Cependant, le plan du Jedi ne porta pas ses fruits car il fut démasqué par le Yammosk présent à bord du vaisseau et mis aux arrêts, ce que Randa ne manqua pas de rapporter à sa mère. L'information remonta ainsi jusqu'aux oreilles de Nas Choka qui exigea de Chine-Kal qu'il lui remette l'utilisateur de la Force dans les plus brefs délais. Le commandant, qui comptait bien offrir le prisonnier à Tsavong Lah, en fut très irrité.

Randa, sentant que le Vong ne tarderait pas à s'en prendre à lui, alla quémander de l'aide à Wurth Skidder. Bien lui en prit car, lorsqu'il fut avéré que les Hutts avaient effectivement trahi les Yuuzhan Vong en faisant parvenir à la Nouvelle République des informations secrètes, Chine-Kal jura de s'occuper de son sort personnellement. Mais lorsque la bataille se déchaîna en orbite de Fondor et que les Douze de Kyp, l'escadron de chasseurs de Kyp Durron dont faisait notamment partie Ganner Rhysode, abordèrent le Berceau et trouvèrent Wurth à l'article de la mort, le Jedi utilisa son dernier souffle pour leur demander de sauver Randa. Le Hutt fut ainsi embarqué avec de nombreux autres prisonniers, dont Roa, capturé lors de la Bataille d'Ord Mantell par une Arme de Terreur Yuuzhan Vong, et mené en lieu sûr...

Un Hutt parmi les réfugiés

Comme nombre de réfugiés, Randa fut conduit sur la planète Duro, dont Leia Organa Solo avait été chargée de la réhabilitation, au sein du Campement Trente-Deux. Et, bien qu'il eût promis de vivre en honorant la mémoire de Wurth Skidder à qui il devait la vie, Randa n'en demeurait pas moins un Hutt, faisant passer ses propres intérêts et ceux de son espèce avant celui de tous les autres êtres pensants de la Galaxie. Il passait ainsi le plus clair de son temps au centre de communications afin d'essayer d'obtenir des nouvelles de sa mère, qui devait faire face aux virulentes représailles de Nas Choka, privée du soutien de nombre de clans ayant préféré fuir et se réfugier sur des mondes tels que Rodia, Gamorr ou encore Tatooine, ainsi que de celui de la Nouvelle République, affectant ses flottes à la défense de Coruscant et des chantiers de Bilbringi.

Loin de ne faire qu'attendre, il tentait également régulièrement de soudoyer Jacen Solo, présent sur Duro pour épauler son père, afin qu'il accepte de s'emparer d'un vaisseau et de l'emmener combattre les envahisseurs. Mais que ce fût les perspectives de richesse et de renommée, les hauts faits de Kyp Durron, notamment lors de la Bataille de Kubindi, ou encore le récit de la mort héroïque de Wurth Skidder, aucun argument de Randa ne fit mouche auprès du jeune Jedi. Devant l'entêtement de Jacen, le Hutt songea à un tout nouveau plan, bien moins sympathique pour l'utilisateur de la Force : l'utiliser comme monnaie d'échange auprès des Yuuzhan Vong, afin d'obtenir leur clémence. Sa mère, réfugiée sur Tatooine après la vongoformation de Nal Hutta et Nar Shaddaa, serait peut-être ainsi en mesure de leur faire épargner le monde désertique.

Peu après l'évacuation du Campement Trente-Deux suite à la prolifération des vers Naotebe répandus par Nom Anor et la destruction du dôme de protection, Randa trouva dans sa tente du Campement Narthex un Villip. Mais alors qu'il traitait avec Tsavong Lah via le dispositif de communication organique, le Hutt commença à douter de la valeur de sa stratégie. À la fin de son entrevue, il préféra donc avertir la Nouvelle République de la présence de Yuuzhan Vong infiltrés sur Duro, comme l'attestait indéniablement l'apparition du villip, afin que celle-ci envoie des renforts en orbite de la planète et garantisse ainsi sa sécurité. Mal lui en prit car il eut la mauvaise idée de s'adresser à la sénatrice Viqi Shesh qui, en plus de taire l'information aux instances dirigeantes de la République, eut tôt fait de rapporter ses agissements au Maître de Guerre. Ce dernier réservait désormais à Randa et aux membres de son clan un sort peu enviable...

De plus, le lendemain, Jaina Solo, elle aussi présente sur Duro du fait de ses blessures récoltées lors de la Bataille de Kalarba, le découvrit en possession du villip. Le Hutt eut beau tenter de la convaincre qu'il n'était pas du côté des envahisseurs, la jeune femme n'avait aucune envie de l'écouter. Désormais, pour tous les réfugiés de Duro, le sort de Randa leur était bien égal. Pourtant, celui-ci s'apprêtait à commettre ce qui s'avérait être son premier et dernier acte de bravoure.

Une rédemption tardive

En effet, alors que Tsavong Lah et ses forces avaient déjà débarqué sur la planète, Randa s'était rendu dans les bâtiments administratifs du Campement Narthex afin de s'emparer d'un laser de forage et tenter de tuer un maximum d'envahisseurs avant d'être abattu. Mais au moment de mettre la main sur l'appareil, le Hutt avait été capturé et placé en détention. Du moins, c'est ce qu'il raconta à Leia lorsqu'elle le rejoignit dans sa cellule, elle aussi prise alors qu'elle tentait de récupérer le laser dans le but de s'en servir pour creuser des tunnels d'évacuation pour les réfugiés. Il lui avoua également avoir négocié pour échanger son fils contre la sauvegarde des siens.

Le Hutt eut tout de même l'occasion d'expier ses crimes. Les deux captifs furent finalement conduits devant le Maître de Guerre, qui comptait bien utiliser l'ancienne Princesse d'Alderaan comme appât pour attirer Jacen et Jaina dans un piège. Lorsque Leia tenta de prendre la fuite, Randa chargea les soldats Vong pour lui faire gagner du temps. Son instant de gloire fut éphémère : un Tkun fut bientôt autour de sa gorge, l'étouffant jusqu'à ce que mort s'ensuive. Leia, n'ayant pas pu aller bien loin, vit sa dépouille être emmenée afin que des dissections soient pratiquées dessus.

Articles en rapport

Wurth Skidder
Wurth Skidder
Personnages
Chine-Kal
Chine-Kal
Personnages
Hutt
Hutt
Espèces
Tsavong Lah
Tsavong Lah
Personnages