Malakili

Malakili était un Humain né sur Corellia sous la République Galactique avant le règne de Palpatine. La particularité de cet homme était d'apprécier la compagnie de créatures monstrueuses. Après le Circus Horrificus, il entra au service Jabba le Hutt... Afficher le sommaire

Malakili était un Humain né sur Corellia sous la République Galactique avant le règne de l'Empereur Palpatine. La particularité de cet homme était d'apprécier la compagnie de créatures que certains qualifieraient de monstrueuses.

Une Première Carrière au Cirque

Malakili avait probablement passé une grande partie de sa jeunesse à occuper des emplois de manutention divers et variés, d'où il tenait une musculature avantageuse. Mais sa vie commença réellement lorsqu'il fut embauché au sein du Circus Horrificus de Nar Shaddaa, une arène de combat entre animaux et gladiateurs pour garder la ménagerie. Malakili aimait les créatures monstrueuses et parvenait à gagner leur respect, comme il avait pu le voir dans des zoos de secondes zones aux quatre coins de la Galaxie. Durant sept saisons, le jeune homme devint une véritable star dans l'établissement de Gargonn le Hutt, parvenant à battre le record de longévité à son poste. Malakili eut donc des années heureuses au sein du Circus, comme le prouvait l'embonpoint qu'il avait pu prendre. Lors de ces années au Cirque, Malakili possédait un Gaderffii, seule arme pouvant le protéger d'un éventuel coup de sang d'une des créatures du Circus Horrificus.
Malakili au Circus Horrificus Malakili au Circus Horrificus
Au lendemain de la Bataille de Naboo cependant, l'importation illégale de Chiens Akk depuis Haruun Kal, attira au cirque les foudres de Mace Windu et de Depa Billaba. Aidé de Quinlan Vos, le membre du Conseil des Jedi avait pisté le trafic depuis Malastare jusqu'à Nar Shaddaa et au Circus Horrificus. L'arrivée de deux Jedi et d'une meute de Vrblther sema le trouble dans la supposée intimité de ces jeux illégaux. Malgré l'intervention musclée du duo contre Gargonn lui-même, le cirque ne fut pas démantelé. En effet, quelques années plus tard, un Arqet sema la panique dans les bas-fonds de la Lune des Contrebandiers, selon les informations d'HoloNet News. C'est probablement à la suite de cet incident que la piste de Malakili se détacha de celle du Circus Horrificus.

Au Service de Jabba

Vous avez passé sept saisons avec le Circus Horrificus à entraîner leur ménagerie sans vous faire dévorer. C'est un record chez eux, vous savez.
_Bib Fortuna

Malakili au service de Jabba Malakili au service de Jabba Au bout de sept années au service du Circus Horrificus, Malakili avait été, selon les termes de son contrat « transféré » au service du baron du crime Jabba le Hutt sur Tatooine. En réalité, il avait été vendu comme un esclave, ce qui lui déplaisait fortement. Cependant, le Corellien ne put retenir ses larmes quand il vit la créature que Bib Fortuna et son assistant Bidlo Kwerve lui confiaient. Le Rancor était en réalité un cadeau d'anniversaire pour Jabba le Hutt et Malakili en avait la charge. Au fil des années, Malakili avait noué une véritable relation avec la créature, qui était principalement nourrie de rivaux du Kajidic Desilijic. Il se lia d'amitié avec de nombreux membres de la Cour de Jabba, comme Porcellus, son homologue Giran, Weeba Weeba ou J'Quille. Mais Malakili était surtout concerné par sa créature, que le Hutt ne voyait comme un jouet remplaçable ; en effet, il le faisait combattre contre toute créature pouvant éventuellement prendre sa place. Malakili n'aimait pas vraiment les pratiques de son employeur, il soignait et protégeaient sa créature du mieux qu'il le pouvait.

Malakili et le Rancor allait, parfois se promener dans la Mer des Dunes de Tatooine. Un jour, ils firent la rencontre d'Hommes des Sables prêts à en découdre. Habitué à se battre, la créature s'occupait de dévorer les Banthas, tandis que son gardien défendit sa peau en tuant son opposant Tusken. Ce combat rapprocha l'Humain et le Rancor. A la suite de cela, Malakili prit l'habitude de monter le Rancor, comme le faisait le Guerrier Felucien ; il mit ses talents et ceux de sa créature lors des combats de démolition organisés par le Hutt. Ce fut lors d'une de ses errances dans la Mer des Dunes que le Corellien tua un Rat Womp mutant qui menaçait des Hommes des Sables et obtint en remerciement un Gaderffii des Tuskens. Apprenant par la suite que Jabba désirait faire s'affronter le Rancor et un Dragon Krayt, Malakili savait que sa créature pourrait ne pas survivre au challenge. Il se rapprocha donc de Dame Valarian, rivale du Hutt afin d'obtenir un transport avec une cage pour s'échapper du Palais de Jabba avant qu'un Dragon Krayt ne soit capturé.

Malakili et Giran Malakili et Giran

Probablement repéré par Garindan, l'échange entre Malakili et Valarian arriva aux oreilles de Gonar, qui tenta de faire chanter le gardien du Rancor. Ce dernier tua son adversaire et le donna en pâture à son ami, attendant l'heure fatidique où tous deux pourraient fuir. Même après s'être délecté d'Oola, une danseuse Twi'lek, le Rancor apprécia son repas. Malheureusement pour les plans de Malakili, ce jour coïncidait avec l'arrivée d'un jeune Jedi du nom de Luke Skywalker, venu sauver Han Solo de sa prison de carbonite. Propulsé dans la fosse du Rancor avec un Gamorréen nommé Jubnuk, le fils de l'Elu parvint à blesser la créature avant de la tuer ! Ce qui allait être plus tard nommé la Bataille de Carkoon vit en fait le dernier acte de l'ami de Malakili. Le Gardien du Rancor ne put contenir ses larmes, tout comme Giran, un autre sbire du Hutt. La douleur laissa rapidement la place à la colère : désireux de se venger, Malakili ne put égaler la performance de Leia Organa qui tua le baron du crime. Ravi de la mort du Hutt, le Corellien fonda avec Porcellus le Restaurant Crystal Moon à Mos Eisley.

Malakili après la mort du Rancor Malakili après la mort du Rancor

Articles en rapport

Malakili
Malakili
Personnages
Rancor
Rancor
Créatures
Hutt
Hutt
Espèces
Tusken
Tusken
Espèces