Gaderffii

Bâton Gaffi.

Le Gaderffii, également appelé Bâton Gaffi, était l'arme de corps à corps de prédilection des Hommes des Sables de Tatooine.

Quiconque a deux mains peut tenir un Gaderffii...
_Sharad Hett au Cereen Ki-Adi-Mundi..

Arme de corps à corps artisanale et traditionnelle conçue sur la planète désertique Tatooine par les redoutables Hommes des Sables, le Gaderffii vit le jour bien avant la Première Guerre Civile des Jedi. Assemblé à partir de cornes de Dragons Krayt, d'un manche en duracier, de métal récupéré sur les coques de vaisseaux spatiaux échoués, de bois massif, il était extrêmement dangereux pour les colons et les voyageurs imprudents qui traversaient le désert. L'assaut sur Mochot Steep illustrait parfaitement ces propos. Bien évidemment, les jeunes enfants des tribus, appelés Uli-ah, apprenaient dès leur plus jeune âge à manier rapidement et avec efficacité ce redoutable bâton, qui pesait en moyenne cinq kilogrammes, en se défoulant dans des duels féroces en prévision des rites de passage. Si chaque exemplaire pouvait être très facilement personnalisé en fonction des besoins particuliers des utilisateurs, la plupart des guerriers se basaient en général au départ sur une ossature de base similaire. L'une des extrémités arborait soit une hache, suffisamment puissante pour trancher la chair, casser les os et décapiter une cible, ou bien des lames acérées enduites de venin de chauve-souris des sables afin de blesser gravement ou de tuer un adversaire.

Un Tusken et son Gaderffii. Un Tusken et son Gaderffii. La seconde était dotée d'une simple masse hérissée d'une pointe capable d'infliger des dommages importants à de gros objets comme des speeders, des collecteurs d'eau de fermes hydroponiques et des droïdes égarés. Elle offrait aussi la possibilité de frapper des victimes au sol ou d'écraser le crâne des Rats Womp et d'autres animaux sans pour autant endommager les peaux très utiles. En conclusion, cet équipement mortel offrait à son propriétaire moult fonctionnalités. Par ailleurs, il est important de noter que la partie tranchante était assez effilée pour couper un blaster en deux et graver des limites territoriales à même la pierre pour avertir les autres clans. Ceux qui possédaient des tranchants aux deux extrémités décuplaient la férocité des Tuskens lors des attaques surprises. Le plus souvent, un Gaderffii était assez solide pour rester en parfait état plusieurs saisons et cela en dépit des conditions climatiques difficiles de Tatooine.

En plus de sa fonction principale, il jouait également la plupart du temps un rôle majeur au sein des cercles sociaux. Généralement les querelles se résolvaient quand deux chasseurs se défiaient en brandissant fièrement leur arme au-dessus de la tête tout en intimidant ceux qui les entouraient. Lorsqu'un individu venait à être amputé d'un bras, et qu'il devenait de ce fait incapable de manier correctement son symbole de puissance, il préférait se donner la mort loin des siens. Les Gaffi servaient aussi régulièrement de cannes pour les marches fatigantes dans les Plaines du Jundland sous la chaleur infernale, à déterrer des racines et des larves comestibles, à ouvrir des gourdes hubba remplies d'eau et à communiquer aisément sur de longues distances. Brandir le bâton d'une certaine façon signifiait soit « attention » ou « victoire ».

Parmi les meilleurs utilisateurs de Gaderffii à travers la Galaxie on pouvait par exemple citer l'ancien Padawan Sharad Hett du Maître Jedi Zabrak Eeth Koth, son fils A'Sharad Hett, URoRRuR'R'R qui agressa par surprise le jeune fermier Luke Skywalker peu avant l'intervention salutaire d'Obi-Wan Kenobi, le dresseur Malakili de la ménagerie personnelle du Seigneur du Crime Hutt Jabba Desilijic Tiure, Tahiri Veila et probablement le Banshee de Jundland.

Articles en rapport

Tatooine
Tatooine
Planètes
Tusken
Tusken
Espèces
URoRRuR'R'R
URoRRuR'R'R
Personnages