Tarr Seirr

Gardien de Cerea après Ki-Adi-Mundi, son modèle, Tarr Seirr combattit ensuite à ses côtés lors de la tragique Bataille d'Hypori où il trouva la mort.

Le jeune Seirr idolâtrait Ki-Adi-Mundi, le fameux Jedi Ceréen qui fut longtemps le gardien de son système natal. Alors que la crise Séparatiste grossissait, et que la Guerre des Clones arrivait à grands pas, Ki-Adi-Mundi préféra léguer ses pouvoirs de gardien de Cerea à Tarr Seirr. Celui-ci prit de fait son rôle très au sérieux. Cerea hésitait à rejoindre officiellement la République, même si officieusement elle profitait pleinement d'un partenariat privilégié. Seirr ne souhaitait pas voir sa planète natale être gagnée par les Séparatistes, c'est pourquoi il rejoignit le gouvernement Ceréen pour une durée indéterminée. Mais après Geonosis, il se résigna silencieusement à abandonner sa planète, puisque le Code Jedi n'exigeait aucun attachement, même à son monde natal.

Tarr Seirr combattit aux côtés de Ki-Adi-Mundi durant la Guerre des Clones. Il fit partie de la force d'intervention de la République sur Hypori. Avant qu'elle puisse atterrir, les croiseurs Acclamator furent tous détruits ! Lorsque l'Acclamator dans lequel il était se crasha, Tarr Seirr fut bouleversé de voir la majorité des soldats clones sous son commandement périr dans l'explosion du noyau, alors qu'il avait réussi à s'échapper avec un faible contingent.

Lorsque le Général Grievous combattit les Jedi survivants, Tarr Seirr ne survécut pas à l'engagement et Ki-Adi-Mundi fut extrêmement ébranlé. En plus de cette tragédie, Cerea devint bientôt la proie de la République et des Séparatistes et beaucoup de Ceréens furent inévitablement tués.

Articles en rapport

Cerea
Cerea
Planètes
Code Jedi
Code Jedi
Cultures
Geonosis
Geonosis
Planètes
Ki-Adi-Mundi
Ki-Adi-Mundi
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations