Transport Interstellaire Hardcell

Le Transport Interstellaire de classe Hardcell était utilisé par la Techno Union et le Clan Bancaire Intergalactique.

Avec le temps, la Techno Union fit preuve de grande puissance en matière de politique et d'économie. Elle devint également experte en armement. Cette institution réunissait en son sein des fabricants de plusieurs secteurs technologiques. On pouvait citer, de façon non exhaustive, la Société Baktoid, Kuat Systems Engineering, Corellian Engineering Corporation ou bien encore TaggeCo. A l'instar d'autres organisations, comme par exemple la Fédération du Commerce du vice-roi Neimoidien Nute Gunray, elle sollicita l'écoute des membres du Sénat Galactique et du Chancelier Suprême Finis Valorum pour obtenir la permission de protéger ses valeurs industrielles en équipant ses vaisseaux avec des moyens de défense efficaces pour rivaliser avec les pirates qui sévissaient dans la lointaine Bordure Extérieure. Bien évidemment, en raison de la corruption omniprésente qui rongeait le cœur de la République Galactique à cette époque, elle obtint une décision favorable à sa requête. De plus, elle possédait déjà des appareils capables d'accueillir ces modifications approuvées : le transport interstellaire de classe Hardcell. Également utilisé par le Clan Bancaire Intergalactique du Muun San Hill, cet engin permettait aux Skakoens de voyager à travers les secteurs distants de la Galaxie et de commercer. Les opérations comprenaient essentiellement l'obtention de nouvelles ressources, la collecte de taxes auprès des entreprises associées et la signature de protocoles d'accord.

De tous les transports constituant la flotte de la Techno Union, ce modèle parfaitement reconnaissable en forme de fusée était le plus répandu. Mesurant environ deux cent vingt mètres de haut, le Hardcell était un bâtiment très polyvalent conçu pour être utilisable en espace profond aussi bien que dans l'atmosphère d'une planète. Il pouvait ainsi se poser sans le moindre problème dans tous les types de Spatioports. Ses six propulseurs principaux entouraient un anneau médian autorisant un changement de configuration rapide. La combinaison hexagonale de moteurs générait une poussée inversée pour un atterrissage vertical à plus de huit cents kilomètres par heure et ce chiffre était multiplié par dix au moment du décollage. Lors de la phase d'approche finale, le transport déployait très rapidement les trépieds massifs de sa section inférieure pour se stabiliser. D'autres versions par ailleurs étaient dotées de griffes afin de faciliter les visites sur les planétoïdes à faible gravité. En raison de sa taille et de l'énergie qu'il dégageait, le système de propulsion causait des ravages importants sur l'environnement, mais les Skakoens semblaient parfaitement indifférents à l'impact écologique et à la pollution sonore générés par les moteurs. Une fois en orbite, la vitesse atteignait quatre cents G, ce qui était assez lent selon les standards. Comme le Vaisseau de contrôle de la Fédération utilisé lors du Blocus de Naboo, le Hardcell pouvait parfaitement servir dans les opérations de combat. Avec son motivateur d'hyperdrive de Classe 1, le transport convenait mieux aux voyages interstellaires. Les ordinateurs de navigation étaient à même de calculer de multiples coordonnées de saut en quelques secondes.

Un Transport Interstellaire de classe Hardcell. Un Transport Interstellaire de classe Hardcell.
L'intérieur du Hardcell était disposé comme les étages d'un gratte-ciel et des ascenseurs reliaient les divers ponts entre eux. A pleine puissance, la vitesse créait une force de gravité non négligeable suffisante pour réduire l'alimentation des générateurs. Ainsi, l'énergie était utilisée de façon optimale. Le Clan Bancaire Intergalactique avait spécialement aménagé les soutes pour entreposer du matériel et six cent cinquante redoutables Droïdes Hailfires de la Division du Recouvrement et de la Sécurité disposés dans des râteliers de déploiement rapide. La zone supérieure servait à loger les membres de l'équipage, le centre de commandement et des communications. Pour se défendre, le vaisseau comptait sur sa coque renforcée d'un alliage en titanium, son bouclier déflecteur réfléchissant et ses deux canons laser disposés dans de petites tourelles autour du fuselage.

Les fondateurs de la Techno Union quittaient rarement leur planète natale car la pression atmosphérique y était différente des autres mondes. Pour survivre ils devaient obligatoirement porter des combinaisons étanches avec des masques spéciaux. Afin que les Skakoens puissent voyager confortablement, des Hardcells furent spécialement modifiés par des ingénieurs pour accueillir de spacieuses cabines pressurisées. Ils pouvaient ainsi se déplacer sans être obliger de porter continuellement leur tenue de survie. Des navires disposaient également de cabines spéciales en gravité zéro équipées de systèmes de soutien vital.

Visez un petit peu au-dessus des cellules d'énergie.
_Anakin Skywalker aux pilotes de sa Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA.

Dix ans après le Blocus de Naboo, Wat Tambor se rendit sur la planète Geonosis à bord de son transport interstellaire personnel, sur invitation du Comte Dooku. Son bâtiment était équipé d'un bouclier déflecteur plus puissant que celui d'origine, d'une batterie de scanners synchronisés passant constamment l'ensemble de la structure au peigne fin pour détecter d'éventuels micros installés par ses rivaux et pour finir d'un hyperdrive de dernière génération beaucoup plus réactif afin que l'ordinateur puisse calculer les sauts en un dixième de seconde. Darth Tyranus souhaitait que l'émir rejoigne un nouveau mouvement militaire séparatiste, la Confédération des Systèmes Indépendants. Après une réunion avec les représentants de la Fédération du Commerce, de la Guilde du Commerce, de l'Alliance Corporative et du Clan Bancaire Intergalactique, il accepta de mettre à disposition ses nombreux droïdes et vaisseaux. Mais le complot fut découvert par Obi-Wan Kenobi, son Padawan Anakin Skywalker et Padmé Amidala.

Alors que les prisonniers se trouvaient dans l'arène Geonosienne, deux cents Jedi et la nouvelle Grande Armée de la République apparurent pour sauver les trois captifs. Fidèle à lui-même, le Skakoen se précipita vers l'aire d'atterrissage de son Hardcell. Ce dernier décolla sans problème et réussit à regagner l'espace avant de prendre la fuite. Malheureusement pour lui, deux cent quatre-vingt six bâtiments furent détruits par les Canonnières de Rothana Heavy Engineering. En effet, le jeune Skywalker avait découvert le point faible des engins : les cellules d'énergie. Les Pilotes Clones n'hésitèrent pas à utiliser cette précieuse information. Par la suite, les Hardcells intégrèrent la Marine Séparatiste et participèrent par exemple aux Batailles de Duro, Rhen Var, Belderone et Tythe.

Articles en rapport

Blocus de Naboo
Blocus de Naboo
Événements
Techno Union
Techno Union
Organisations
Skakoen
Skakoen
Espèces