Pre Vizsla

Originaire d'une planète inconnue, Pre Vizsla était l'Overlord du Death Watch à l'époque de la Guerre des Clones.

Originaire de Mandalore, Pre fut élu à l'époque de la République Galactique Gouverneur de Concordia, une lune de Mandalore parfaitement indépendante. Un statut idéal pour cacher son titre d'Overlord au sein du Death Watch. On ignore encore à ce jour comment il était parvenu à prendre la tête de ce groupe sanguinaire responsable, entre autre, de la mort de Jaster Mereel. Bien évidemment, il nourrissait une véritable haine envers le gouvernement des Nouveaux Mandaloriens, dirigé par la Duchesse Satine Kryze, qui avait rompu avec les anciennes traditions depuis des siècles pour se tourner vers la paix et la neutralité. Par ailleurs, il restait parfaitement opposé à la violence en public pour mieux dissimuler ses véritables activités.

Pour la gloire du Death Watch

Au cours de la Guerre des Clones, le guerrier décida de s'allier à la Confédération des Systèmes Indépendants pour renverser la dirigeante des réformistes et restaurer la sombre culture de son peuple. Pour ce faire, le Comte Dooku lui conseilla d'attirer les forces de la GAR sur la planète en faisant croire au Sénat Galactique que la souveraine assemblait une armée pour soutenir l'effort des Séparatistes. Selon lui, cette présence injustifiée basée sur de fausses preuves pousserait sans nul doute les habitants à se soulever et à les soutenir dans leur campagne dès qu'ils interviendraient pour repousser les clones en dehors du système. La prise du pouvoir serait d'autant plus simplifiée. Toutefois, cet objectif nécessiterait une parfaite planification. Dans un premier temps des kamikazes furent employés pour semer la terreur dans le but de prouver l'incompétence des autorités. Ensuite, un combattant en armure traditionnelle reçut l'ordre d'attaquer un croiseur républicain. L'enregistrement holographique qui en découla fut le point de départ d'une rumeur persistante. Le résultat d'une manipulation habilement orchestrée. Cependant lorsque le Conseil des Jedi chargea Obi-Wan Kenobi de se rendre sur Mandalore pour mener l'enquête, Vizsla commença à s'inquiéter.

Depuis son repaire secret, des mines désaffectées, il contacta le Seigneur Sith. Ce dernier lui recommanda d'être patient, l'heure de la rébellion approchait. Coruscant devait davantage s'immiscer dans la politique de la planète pour créer un sentiment de mal-être. Seulement, il reçut la visite inattendue de Satine et du Maître. Ses indésirables visiteurs lui rapportaient le corps d'un homme natif de Concordia responsable d'une attaque terroriste commanditée par ses soins. Feignant la surprise, il réaffirma son souhait de neutraliser les dissidents au plus vite. Peu avant le dîner, Pre saisit un Datapad pour rédiger une lettre à la famille du défunt. Un autre subterfuge pour dissimuler davantage son implication. La Duchesse fit ensuite son apparition dans la salle de réception. Elle expliqua à son interlocuteur que le Général Jedi finirait par les rejoindre un peu plus tard en raison d'une profonde méditation. Loin d'être aussi crédule, le Mandalorien avait déjà été averti par ses sbires de la présence de l'utilisateur de la Force à proximité du site des exploitations minières. L'Overlord les autorisa à le tuer avec un broyeur de roche afin de prétendre à un malheureux accident. Subitement, Satine, qui gardait le contact avec son protecteur via une petite oreillette connectée à un Comlink, prétexta un malaise pour pouvoir s'éclipser et lui porter secours.

L'Overlord Vizsla s'apprête à affronter le Maitre Jedi Kenobi. L'Overlord Vizsla s'apprête à affronter le Maitre Jedi Kenobi.
Vizsla profita de son absence pour revêtir son armure avant de prendre la direction de sa base. Malheureusement, il découvrit sur place que Kenobi s'était libéré avec l'aide de la dirigeante ! En s'approchant d'eux, il dégaina son blaster, élimina froidement un subalterne qui gisait à terre pour son incompétence et retira son casque pour dévoiler sa véritable identité aux deux intrus. Avec haine, il révéla à Kryze sa profonde aversion pour sa philosophie pacifique qui déshonorait les factions du passé. Tout en restituant son arme à Obi-Wan en prévision d'un duel, il activa à son tour un Darksaber, un Sabrelaser dérobé il y a des années par ses ancêtres, probablement lors de la Grande Guerre, au sein même du Temple Jedi. Prêt à fondre sur son rival, il s'éleva dans les airs avec son Jet-pack JT-12. Le Maître exécuta un impressionnant Saut de Force et l'envoya à terre, Kenobi parvint en définitif à prendre la fuite en compagnie de la Duchesse. Pre devait désormais passer à un second plan.

Un agent infiltré

Pre Vizsla. Pre Vizsla. Afin de réaffirmer sa décision devant le Sénat de rester neutre dans ce conflit qui affaiblissait considérablement la Galaxie, Satine embarqua à bord de son vaisseau personnel, le Coronet, à destination de Coruscant. Toutefois, elle ignorait que le Death Watch y possédait un agent infiltré, à savoir le Sénateur Tal Merrik. Lorsque le transport passa la barre de l'hyperespace, des droïdes assassins semblables à des arachnides, embarqués par ses soins dans un conteneur anodin peu avant le départ, passèrent à l'attaque. Malgré la présence du Chevalier Anakin Skywalker, de son ancien mentor, de Commandos du Sénat, du Capitaine Rex, du Commandant Cody, de gardes et d'une poignée de clones, le politicien parvint à prendre en otage la dirigeante. Une fois informé de sa capture, Vizsla expédia trois Chasseurs de Modules remplis de Super Droïdes de Combat B2 pour lui permettre d'évacuer. Une nouvelle tentative qui fut finalement avortée en raison de l'intervention de l'Elu.

Complot avorté

En dépit de cet échec, les conspirateurs possédaient encore un atout de taille qui serait dévoilé au Sénat Galactique. Des hommes du Death Watch avaient en effet assassiné quelques jours plus tôt le Ministre Adjoint Jerec de Kalevala, un fervent défenseur de la Duchesse, et trafiqué l'un de ses messages de soutien. Le montage final préconisait l'intervention de la République et révélait l'incompétence de Satine à gérer la question des terroristes. En attendant le vote qui imposerait la présence des militaires sur la planète, Darth Tyranus demanda au Mandalorien d'envoyer des assassins sur Coruscant pour éliminer Kryze.

Les criminels furent incapables de la tuer et pour ne pas arranger les choses elle parvint à se procurer une copie de l'enregistrement initial non falsifié de son défunt ami qui recommandait en réalité au Chancelier Suprême Palpatine de ne pas intervenir dans cette affaire. Les Sénateurs votèrent dans ce sens. Fou de rage, l'Overlord vit ses rêves s'effondrer. Il ne pouvait pas envahir Mandalore en héros sans la présence des troupes de la GAR pour obtenir le mécontentement du peuple dont il avait tant besoin. Dooku le rassura en affirmant qu'une autre occasion d'anéantir les Nouveaux Mandaloriens se présenterait...