Tal Merrik

Tal Merrik était un Sénateur à la solde du Death Watch qui tenta d'assassiner la Duchesse des Nouveaux Mandaloriens Satine Kryze.

De l'ombre...

Originaire de Kalevala, Tal représentait la Duchesse Satine Kryze au Sénat Galactique. Du moins telle était sa couverture en public. En réalité, il était radicalement opposé à la politique pacifique de la dirigeante et de ce fait aux Nouveaux Mandaloriens, une faction dominante non-violente. Finalement, son amertume le poussa à rejoindre en secret le Death Watch de Pre Vizsla, allié à la Confédération des Systèmes Indépendants, pour restaurer les anciennes coutumes guerrières les plus sombres de son peuple. Au cours de la sanglante Guerre des Clones, le Conseil des Jedi demanda au Général Obi-Wan Kenobi de se rendre sur Mandalore en tant qu'observateur. Avec l'aide du Comte Dooku, les rebelles étaient en effet parvenus à lancer une fausse rumeur qui remettait en cause la neutralité de la souveraine en l'accusant de créer une force armée pour soutenir l'effort des Séparatistes. Les renégats comptaient pousser la République Galactique à envoyer des troupes sur la planète pour pousser les habitants à se soulever et à les soutenir. Malheureusement, après une enquête poussée, le Maître découvrit les véritables enjeux de ce complot et la base secrète des investigateurs sur Concordia.

Tal Merrik. Tal Merrik. Afin de défendre ses intérêts et surtout confirmer son souhait de ne pas prendre partie dans ce conflit, Satine décida de se rendre sur Coruscant. Bien évidemment, en tant que Sénateur, Merrik embarqua à ses côtés sur son vaisseau personnel, le Coronet, avec des membres du Conseil des Systèmes Neutres. En l'occurrence le Twi'lek Orn Free Taa, le Rodien Onaconda Farr et Kin Robb. Ce voyage lui permettrait d'assassiner la Duchesse tout en continuant à dissimuler son véritable visage.

Sachant qu'une escorte impressionnante serait également présente pour assurer la sécurité de la jeune femme pendant le trajet, à savoir Anakin Skywalker, son ancien mentor, le Commandant Cody, le Capitaine Rex, des gardes, des Commandos du Sénat et quelques clones, il fit transférer un conteneur anodin de fournitures médicales, qui contenait en réalité trois droïdes assassins semblables à des arachnides, dans la soute. De plus, pour de ne pas attirer l'attention sur son précieux chargement meurtrier, il l'enregistra sur le manifeste avec le sceau classique du Sénat. Ainsi, la présence des autres politiciens, qui en possédaient également une copie, compliquerait la tâche aux Jedi pour retrouver un potentiel coupable.

... A la lumière

Dès que le bâtiment de luxe passa en vitesse lumière, les redoutables automates, probablement programmés pour agir à ce moment précis, s'activèrent. Pendant ce temps, Tal proposa aux passagers de passer à table. En dépit des nombreux soldats déployés, l'un des tueurs parvint à échapper à la destruction et à gagner la somptueuse salle à manger par un conduit d'ascenseur. Averti de la situation par le Chevalier Skywalker, Kenobi élimina rapidement l'intrus avant qu'il ne puisse s'attaquer à Satine. Seulement, pour ne pas arranger les choses, des dizaines de petites araignées mécaniques sortirent du crâne de l'unité neutralisée. La dirigeante fut obligée d'utiliser son blaster ionique pour aider son protecteur à les arrêter. Peu après cette attaque manquée, les Sénateurs se rassirent autour de la table. Le Maître choisit ce moment pour démasquer le traître. Il savait pertinemment que les assaillants miniatures n'agiraient jamais violemment contre leur propriétaire. En se basant sur cette hypothèse, il passa devant les convives avec un rescapé retenu captif sous une cloche en verre. Merrik fut aussitôt démasqué : l'assemblée remarqua la passivité du droïde lorsqu'il passa devant lui.

La mort de Merrik  La mort de Merrik N'ayant aucune autre solution, il brandit son blaster et utilisa la Duchesse comme bouclier humain. Grâce à son otage, il se fraya un chemin jusqu'au poste de pilotage. A destination, il tua froidement les membres de l'équipage en poste, désactiva l'hyperpropulseur et entra en contact avec Pre Vizsla. Tal lui rapporta le succès de l'opération et lui demanda de l'aide pour couvrir sa fuite. Trois Chasseurs de Modules finirent par arriver en renfort. Ils perforèrent la coque et déversèrent des Super Droïdes de Combat B2 dans les coursives.

Profitant de la diversion, l'agent du Death Watch se dirigea vers l'un des engins. Toutefois, Obi-Wan le rattrapa. Satine réussit quant à elle à se libérer de son étreinte et à lui prendre son arme en lui écrasant le pied. Amusé, Merrik leur présenta un détonateur relié à des explosifs placés sur les moteurs du Coronet. Par ailleurs, il savait pertinemment que la Duchesse n'oserait jamais appuyer sur la détente en raison de ses idéaux. Kenobi serait à son tour un être violent à ses yeux s'il décidait de lui ôter la vie.

Bien avant le Blocus de Naboo, alors qu'il était encore le Padawan de Qui-Gon Jinn, le Jedi était tombé amoureux de la souveraine lors d'une mission sur Mandalore. Ils partageaient d'ailleurs toujours ensemble des sentiments réciproques confus de cette lointaine époque. Distrait par son triomphe, le Mandalorien ne décela pas la présence d'Anakin derrière lui. La lame du Sabrelaser de l'Elu lui transperça le cœur.

Articles en rapport

Death Watch
Death Watch
Organisations
Mandalore
Mandalore
Planètes
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Pre Vizsla
Pre Vizsla
Personnages
Tal
Tal
Personnages