Halagad Ventor

Halagad Ventor

Halagad Ventor
Données biographiques
Genre
  • Masculin
Espèce
Planète d'origine
Époque
Naissance
  • -45 av. BY
Mort
  • +1 ap. BY
Affiliations
PersonnagePadawan du Maître Jedi Everen Ettene, Halagad Ventor était natif d'Alderaan mais était aussi un très bon ami de Bail Organa qu'i voyait souvent. Tout comme Anakin Skywalker, son entraînement et son acceptation au sein de l'Ordre Jedi avait posé problème.

Padawan du Maître Jedi Everen Ettene, Halagad Ventor était natif d'Alderaan mais était aussi un très bon ami de Bail Organa qu'i voyait souvent. Tout comme Anakin Skywalker, son entraînement et son acceptation au sein de l'Ordre Jedi avait posé problème : trouvé très jeune par Everen, le Conseil des Jedi avait pourtant attendu assez longtemps avant de lui permettre de lui enseigner les préceptes des Jedi du fait de son âge avancé. Mais au contraire d'Anakin, Halagad n'éprouvait aucune peur lors de son passage. Lorsque le Conseil donna son accord à la Maître Jedi, il s'avéra que ce fut le bon choix. En effet, les talents d'Halagad étaient tels que l'Ordre aurait une erreur que de s'en passer. Il excellait, tout comme son Maître, dans la diplomatie, et fut envoyé en mission peu de temps avant la Bataille de Geonosis, en l'an 22 avant la Bataille de Yavin, lors de la Guerre Civile Virgillienne. Cette guerre civile avait coupé la planète Virgillia 7 en deux : les Loyalistes (l'Alignement Libre Virgillien) et les Séparatistes (l'Aristocratie). Une équipe de quatre Jedi avait été envoyée par Maître Yoda et le Conseil afin de rétablir l'ordre. Malheureusement, cette mission se solda en guet-apens.

Les Maîtres Ludwin Katarkus et son Padawan, la Wookiee Danyawarra, ainsi qu'Halagad et Everen furent portés disparus après que leur croiseur diplomatique n'ait plus donné de nouvelles pendant trois semaines. On ignore encore comment, mais Halagad et la Wookiee réussirent à rallier Coruscant. Là encore, surprise au Temple Jedi, puisque les Maîtres avaient présidé à des funérailles posthumes, étant donné qu'ils n'avaient pas leurs corps. Cependant, si cette nouvelle choqua les deux survivants, Halagad fut vite récompensé de sa bravoure puisqu'il fut fait Chevalier Jedi, tandis que Danyawarra restait Padawan.

La Guerre des Clones faisait déjà rage lorsqu'ils furent de retour, mais Obi-Wan Kenobi avait repéré le jeune Ventor et lui confia un grade de Général au sein du 212ème Bataillon d'Attaque (tandis qu'Anakin Skywalker était toujours Commandant). Ses actions et ses tactiques avaient sauvé plus d'un soldat clone et d'une bataille. Si la diplomatie avait été sa raison d'être, la Guerre avait changé bien des Jedi, dont Halagad, qui s'avérait être désormais un guerrier expérimenté. En témoignait la distinction qu'il reçut, la Médaille de l'Honneur. Mais hélas, lorsque Palpatine transforma la République Galactique en Empire Galactique, l'Ordre 66 déclara les Jedi potentiellement dangereux pour le Nouvel Ordre instauré et sa tête fut mise à prix. En compagnie d'autres Jedi, il partit pour la Bordure Extérieure afin d'échapper à la Purge.

Halagad Ventor

Malheureusement, il fut capturé par Darth Vader qui le soumit à une torture mentale afin de le faire avouer et de donner ses camarades qui avaient réussi à s'échapper. Il ne put résister, et après avoir donné la position du repère Jedi, Vader le laissa en vie. Ne supportant plus le poids de la mort de ses camarades, il alla se réfugier sur Trinta, une planète où le Côté Obscur régnait en maître, mais où, pensait-il, il pourrait échapper cette fois-ci définitivement à Vader. Hélas, le pouvoir du Côté Obscur s'acharna à utiliser son désespoir lors de la mort de ses camarades pour s'auto-alimenter et le faire définitivement basculer. Son visage se décrépit et il devint repoussant. Il ne survécut qu'en utilisant la source de pouvoir qui était à proximité de lui.

Cependant, peu de temps après la Bataille de Yavin, une équipe d'agents Rebelles s'écrasa sur la planète et découvrit le vieux Halagad. Leur bienveillance à son égard et leur bravoure changea considérablement la façon de penser de l'ancien Chevalier Jedi qui, par force de conviction, se rapprocha du Côté Lumineux de la Force. Le Côté Obscur n'existait plus en lui et le libéra. Son corps décrépi s'éclipsa et il devint alors plus qu'un avec la Force, rejoignant ainsi les esprits des camarades qu'il avait autrefois trahi.

Références

Beaux Livres
  • Domain of Evil, 1991

Les plus consultés ensuite...