Impérialistes Sith

Les Impérialistes Sith étaient un Courant de la Sith.

Lorsque Darth Revan et Darth Malak fondèrent leur propre Empire Sith, quelques temps après les Guerres Mandaloriennes, ils réinventèrent totalement la Sith, et firent de leur organisation une menace galactique de grande envergure, composée d'une implacable armée de soldats, d'une imposante flotte, et de multiples êtres sensibles à la Force. Les Impérialistes Sith venaient d'affirmer leur propre courant de la Sith.
L'idée d'une semblable force de frappe fut reprise par la Confrérie des Ténèbres, mais celle-ci semblait toutefois plus attirée par le modèle des Traditionalistes Sith. Pareillement, Darth Tyranus embrassa le concept avec sa Confédération des Systèmes Indépendants, tout en recrutant ses Dark Acolytes... Toutefois, il fallut attendre l'Empire Galactique de Darth Sidious pour retrouver de nouveau de véritables Impérialistes Sith à la tête de la Galaxie. Darth Caedus voulut revenir à ce courant, grâce à l'Alliance Galactique, afin de faire sortir une bonne fois pour toutes l'Ordre Sith de Lumiya des Vestiges Sith ; mais il ne fit pas long feu... Ce ne fut que lorsque le Nouvel Ordre Sith de Darth Krayt prit le contrôle du Nouvel Empire Galactique de Roan Fel que les Impérialistes revinrent une fois de plus au pouvoir. La plupart de ces exemples semblent d'ailleurs indiquer qu'il était souvent bien utile de recourir au courant des Sociétés Sith Secrètes, avant de tenter un tel coup...

Il était fort rare de ne pas trouver une super-arme, dans le camp d'Impérialistes Sith. Pour Revan, il s'agissait de la Forge Stellaire. Le Comte Dooku chercha quant à lui à réactiver la Faucheuse Noire, à l'aide de la Moissonneuse de Force ; il se livra aussi à quelques expériences, dont celle qui aboutit à la création du Starkiller. Palpatine, enfin, avait l'Etoile Noire I à sa disposition, laquelle eut plus tard une soeur, et ne fut d'ailleurs pas la seule arme de destruction massive à laquelle l'Empereur recourut.
Il faut dire que la technologie jouait un rôle clé pour les adhérents à ce courant de la Sith ; la technologie ainsi que l'engagement militaire : un déferlement de troupes s'avérait être une bonne stratégie pour submerger l'ennemi. Une structure hiérarchique, rigide et efficace, était mise en place, afin de gérer au mieux les conflits ; cela devait contrecarrer le penchant naturel des Sith à trahir leurs prochains, le tout afin que cela n'entrave pas l'effort de guerre. Formellement, l'Armée Sith n'existait pourtant pas, mais de facto, elle était une institution à part du reste, et fonctionnait comme n'importe quelle autre organisation militaire standard.
En dépit de ces innovations, l'aspect surnaturel de la Sith n'était pas oublié. Ainsi, des Acolytes de la Sith étaient toujours formés à l'époque de Revan, au sein de l'Académie Sith de Korriban. Ceux qui devenaient alors Seigneur Sith commandaient leur propre monde, leur propre bataillon, ou encore leur propre flotte, etc... L'un d'entre eux atteignait-il la position enviée de Seigneur Noir ? Le voilà qui disposait de davantage encore de privilèges, ainsi que de prérogatives.
La Règle des Deux empêcha l'Empereur d'en arriver jusque-là - il dut se contenter des Moffs et de ses autres fonctionnaires pour diriger ses secteurs -, mais il chercha à pallier à ce problème en fondant progressivement une Théocratie du Côté Obscur, composée de Jedi Noirs ainsi que d'Adeptes du Côté Obscur ; sa Théocratie des Deux, avec Darth Vader, devait en conséquence servir à légitimer un Ordre Secret, lequel survécut à la Bataille d'Endor grâce à la propagande de l'Eglise du Côté Obscur, pour finalement connaître son apogée avec l'Elite du Côté Obscur.

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Palpatine
Palpatine
Personnages
Revan
Revan
Personnages
Sith
Sith
Organisations