Sociétés Sith Secrètes

Les Sociétés Sith Secrètes étaient un Courant de la Sith.

Grâce à Darth Sidious, le rêve de bien des Vestiges Sith, savoir le Retour des Sith, devint véritable. Mais l'Ordre des Seigneurs Sith en lui-même était plutôt comparable à une Société Sith Secrète. L'Ordre de Mecrosa, ainsi que le Triumvirat Sith, faisaient partie du même courant.

Trahison, patience et discrétion étaient les piliers fondamentaux d'une Société Sith Secrète. Ourdissant une machination dans l'ombre bien huilée, jusqu'à ce que le moment de réapparaître fût opportun - la phase clandestine dura mille ans pour Darth Bane et ses successeurs, au lendemain de la Bataille de Ruusan -, les adhérents à un tel courant de la Sith ambitionnaient de réaliser un coup d'une grande envergure ; pour Palpatine, il s'agissait de la Proclamation de l'Ordre Nouveau. A cette fin, il était impératif de s'insinuer dans les rouages du système, telle une maladie... L'Apprenti Sith de Darth Plagueis y parvint fort bien, puisqu'après avoir infiltré le Sénat Galactique, il réussit à se faire élire Chancelier Suprême !

Les ressources d'une Société Sith Secrète étaient employées pour effectuer des frappes d'une précision chirurgicale, à même de progressivement éliminer ses adversaires. Grâce à des subterfuges ainsi qu'à des assassinats, le Triumvirat Sith orchestra ainsi la Première Purge des Jedi. L'Ordre de Mecrosa recourait quant à lui ouvertement à ses liens avec les Sith, quoique modérément, le tout dans le but d'intimider, persuader, voire tuer ses rivaux les plus importants, afin d'asseoir sa domination ; à cette fin, il établit un Maraudeur du Côté Obscur : Belia Darzu, en tant que Sombre Dame, lors des Nouvelles Guerres des Sith ; la Shi'ido choisit néanmoins de trahir l'Ordre, et celui-ci en retour provoqua son décès.

Articles en rapport

Triumvirat Sith
Triumvirat Sith
Organisations
Sith
Sith
Organisations
Ordre de Mecrosa
Ordre de Mecrosa
Organisations