R7-A7

Produit par Industrial Automaton à l'époque de la Guerre des Clones, R7-A7 était la propriété de l'Ordre Jedi. Il fut notamment affecté à Ahsoka Tano pour l'assister dans son Delta-7B Aethersprite.

Produit par Industrial Automaton à l'époque de la Guerre des Clones, R7-A7 était la propriété de l'Ordre Jedi. Il fut notamment affecté par la suite à l'apprentie de Anakin Skywalker, Ahsoka Tano, pour l'assister dans son Delta-7B Aethersprite. Alors que les affrontements faisaient rage dans la Galaxie, l'astromech accompagna sa maîtresse sur le Star Destroyer Venator de Wullf Yularen, le Resolute, pour une mission spéciale. La formation de la Grande Armée de la République fut ainsi complétée avec le Redeemer et le Defender. L'objectif de cette opération consistait à détruire une flotte d'occupation de la Confédération des Systèmes Indépendants, commandée par le Capitaine Mar Tuuk, en orbite de Ryloth afin de permettre aux Généraux Mace Windu et Obi-Wan Kenobi de déployer des soldats au sol pour repousser les troupes terrestres de Wat Tambor. Lorsque le groupe d'intervention émergea finalement de l'hyperespace, les officiers aperçurent uniquement un Vaisseau de contrôle de la Fédération du Commerce entouré par deux Frégates du Clan Bancaire Intergalactique. Sur ordre de l'Amiral, les pilotes rejoignirent leurs appareils et la Togruta confia à son fidèle droïde ses craintes concernant sa première intervention en solitaire en tant que leader de l'Escadron Bleu. Quelques secondes plus tard, ils décollèrent du hangar principal pour affronter la cible prioritaire. Suivant la stratégie préalablement établie, la Flotte de l'Open Circle attendrait patiemment le premier passage des V19 Torrent avant d'engager le combat

Dans un premier temps, l'unité réussit à dépasser sans le moindre problème une vague de Chasseurs Droïdes mais la situation tourna rapidement au cauchemar lorsque quatre vaisseaux supplémentaires de type Frégate de Communication Munificient réintégrèrent l'espace réel pour renforcer le blocus. Conscient du désastre, Yularen ordonna aux V19 de se replier avant de se faire piéger. Cependant, la Padawan refusa d'entendre raison et continua sur sa lancée avec ses hommes. Bien évidemment, les clones soutinrent le chef de vol. Cette décision permit à des Vautours kamikazes d'affaiblir considérablement les boucliers déflecteurs du Redeemer et de le détruire. Incapable d'éviter les tirs croisés, l'Escadron Bleu fut rudement touché. Troublée par la perte de ses compagnons, Ahsoka perdit confiance en elle. Une fois à bord du Resolute, le vaisseau se réfugia dans l'hyperespace avec le Defender. Les deux Star Destroyers réapparurent aux abords du système afin d'évaluer les dégâts.

R7-A7 et la Padawan Ahsoka Tano lors de la Bataille de Ryloth. R7-A7 et la Padawan Ahsoka Tano lors de la Bataille de Ryloth.
Après avoir analysé la situation avec le Capitaine Rex, Skywalker élabora rapidement un nouveau plan. Il prendrait les commandes du Defender avec R2-D2 pour éperonner le Vaisseau de contrôle de la Fédération du Neimoidien et son élève assurerait le commandement du Resolute en son absence pour détruire les derniers éléments du blocus. De retour en orbite de Ryloth, le Chevalier Jedi réussit à neutraliser le bâtiment de Mar Tuuk et à fuir à bord d'une capsule de sauvetage avant l'impressionnante explosion. Tano arriva au même moment et plaça son Venator judicieusement la coque face aux frégates adverses pour protéger le pont et les hangars. Une fois la manœuvre terminée, elle reprit les commandes de son Delta-7B Aethersprite avec R7-A7 à ses côtés à la tête d'une formation d'Y-Wing BTL-B et de V19 pour l'assaut final. Les chasseurs éliminèrent sans le moindre problème les engins ennemis. Finalement, les trois Croiseurs Acclamator de Mace Windu et d'Obi-Wan Kenobi apparurent en orbite pour préparer l'attaque au sol.

Quelques heures plus tard, le Korunnai contacta Anakin et Ahsoka pour leur demander un soutien aérien. Wat Tambor avait déployé des Bombardiers Hyena pour détruire les nombreux villages de Ryloth après les avoir pillés. Sachant que le temps était compté, la Togruta rejoignit R7 avant de décoller en urgence en compagnie de son Maître et R2 en direction de la capitale de la planète, Lessu. Grâce à leur intervention, l'Emir Skakoen de la Techno Union fut capturé par les résistants de Cham Syndulla, les Soldats ARF de l'Escadron Eclair et Windu.