99

Né sur Kamino, 99 était un clone défectueux de Jango Fett chargé d'assurer l'entretien du Complexe Militaire de Tipoca City

Né sur Kamino, 99 était un clone défectueux du défunt Mandalorien Jango Fett. Alors que les échecs étaient systématiquement retirés par un Enforcer KE-8 puis éliminés, les Kaminiens décidèrent, apparemment postérieurement à la fuite de Ko Sai, de lui confier l'entretien et le nettoyage du Complexe Militaire de Tipoca City. Ainsi, il s'évertuait essentiellement à maintenir en parfait état les terrains d'entraînement. En raison de son apparence, il n'était pas rare qu'il entende des remarques désobligeantes à son égard. D'ailleurs, le Sergent Bric, un Chasseur de Primes Siniteen engagé comme instructeur, ne se privait pas de l'humilier. Toutefois, malgré ces brimades quotidiennes, il essayait toujours de remonter le moral de ses frères dès qu'ils revenaient se reposer après une séance particulièrement éprouvante. Il servait d'un certain point de vue de psychologue. De plus, il savait pertinemment que ses compagnons étaient des individus dotés d'une personnalité propre et non de simples numéros.

Quelques mois après la Bataille de Geonosis, le petit bossu assista à un exercice catastrophique où les membres de l'Escouade Domino, à savoir Cutup, Fives, Droidbait, Echo et Hevy, devaient prendre d'assaut la tour d'une citadelle défendue par des droïdes reprogrammés de la Confédération des Systèmes Indépendants et des tourelles capables de tirer des rayons paralysants. Les cadets étaient beaucoup trop désorganisés, égoïstes et loin de se respecter. Des problèmes de comportement qui les firent bien évidemment lamentablement échouer le jour du test final d'admission. Toutefois, le Général Jedi Shaak Ti décida de leur accorder une ultime chance le lendemain suite à une demande de l'Arcona El-Les. S'ils échouaient une seconde fois, les candidats ne pourraient pas rejoindre leurs camarades opérationnels sur le front et ils seraient obligés de travailler à ses côtés à la maintenance.

À la nuit tombée, 99 aperçut CT-782 se lever de sa couchette et se diriger vers son casier pour y récupérer son paquetage dont son fidèle Canon Blaster Rotatif Z-6. Il comprit de suite que le futur combattant comptait abandonner volontairement son unité. Afin de le pousser à changer d'avis, il essaya de lui faire comprendre qu'il avait devant lui un avenir nettement plus intéressant que le sien. Son équipe était une somme d'éléments interdépendants. Un équilibre qui nécessitait une combinaison parfaite des talents propres à chacun. Il devait absolument saisir cette main tendue qu'il n'avait jamais reçue. Lorsque le moment fut venu de passer à l'action, le quintette, désormais soudé comme le devrait être une vraie formation face à l'adversité, fit preuve d'ingéniosité. L'examen raté de la veille se termina par une victoire méritée. Les cinq hommes étaient maintenant officiellement des soldats de la Grande Armée de la République. Avant de quitter le monde océanique avec ses camarades, Hevy prit soin de donner sa médaille à 99 en signe de remerciement et de respect.

Peu de temps après la Destruction du Malevolence, le clone rejeté eut le plaisir de croiser dans les couloirs de l'installation CT-21-0408 et CT-27-5555 équipés d'une armure aux couleurs de la 501ème Légion. Seulement, il fut attristé d'apprendre la disparition de CT-782. Son ami était tombé lors de Bataille de la Lune de Rishi. En outre, selon un message ennemi intercepté par le Maître Obi-Wan Kenobi et le Chevalier Anakin Skywalker, Grievous et la Dark Acolyte Asajj Ventress s'apprêtaient à attaquer la planète sur ordre du Seigneur Noir de la Sith Darth Tyranus. Quand des centaines de Droïdes Aqua déployés par des Foreuses Tridents fondirent sur la capitale, 99 s'évertua à distribuer des DC-15 aux fantassins en plein chaos dans un hangar. Un Commando de Reconnaissance Avancée parvint à lui recommander de se retirer avant de perdre la vie. Par la suite, il rejoignit Echo, Fives, le Capitaine Rex de la Compagnie Torrent et le Commandant Cody avec un sac plein d'explosifs pour tendre une embuscade à des automates dans les dortoirs. Une fois toutes les charges utilisées par l'officier du 212ème Bataillon d'Attaque, il sortit de sa cachette pour chercher des munitions supplémentaires à l'armurerie. En dépit des avertissements de ses partenaires, l'être difforme continua sur sa lancée à découvert pour leur prouver son courage. Des décharges de Carabines E-5 eurent malheureusement raison de son héroïsme.

La mort d'un héros. La mort d'un héros.

Articles en rapport

Echo
Echo
Personnages
Hevy
Hevy
Personnages
Fives
Fives
Personnages
99
99
Personnages